Annecy magazine



Yüklə 310.8 Kb.
səhifə1/4
tarix26.10.2017
ölçüsü310.8 Kb.
  1   2   3   4

ANNECY MAGAZINE

N°234


juillet/août 2014

www.annecy.fr

Magazine d'information de la ville d'Annecy

dossier


les bons plans de l’été

cuisine centrale à Novel

pour nos enfants et nos aînés
fête du lac

les toiles de feux


temps fort

annecy classic festival

sommaire

Annecy magazine - n°234

juillet / août 2014

retour en images p.4


en bref p.6
zoom sur... p.10

cuisine centrale à novel : pour nos enfants et nos aînés


dossier p.12

les bons plans de l’été


au fil de l'agglo p.19
qualité de ville p.20
vie des quartiers p.25
mémoire p.27

Georges Grandchamp


Annecy, c'est vous p.29

Marc Simonetti : Des beaux-arts d’Annecy à Game of Thrones


temps forts de l’été p.30

• fête du lac : les toiles de feux

annecy classic festival
comment ça marche p.39

Le parc des services techniques


rendez-vous (p.34) - exprimez-vous (p.41) - Infos pratiques (p.42)

Le magazine municipal est disponible sur CD pour les personnes malvoyantes auprès de l’association Valentin Haüy : 3 rue Sommeiller - Tél. 04 50 45 37 27


Directeur de la publication : Jean-Luc Rigaut / Directeur de la rédaction : éric Guttierez Directeur-adjoint de la rédaction : Isabelle échard

Rédacteur en chef : Pierre Mathieu de Fossey

Ont participé à ce numéro : Caroline Blanc-Chappaz (rubrique rendez-vous), Cécile Boujet De Francesco (pigiste) Émilie Bulle, Isabelle Morisseau (photos), René-Pierre Lanternier (rubrique mémoire), Quentin Trillot, Véronique Valty.

Crédits photos et illustrations : Émilie Bulle, Isabelle échard, Loïc Giron,

Pierre Mathieu de Fossey, Isabelle Morisseau, Quentin Trillot, C2A

Photo de couverture : Martin Scheel - azoom.ch

Edition - Publicité : DU BRUIT AU BALCON - 6 rue Pizay 69001 LYON

tél. 04 37 92 92 15 - annecymag@dubruitaubalcon.com

Impression : Brailly - 69230 St-Genis-Laval / Tirage : 37 000 exemplaires

La rédaction décline toute responsabilité quant au contenu des sites internet

mentionnés dans le magazine municipal.
Magazine imprimé sur papier certifié PEFC

édito
Annecy demain


Avec la réforme des collectivités annoncée par l’État (évolution des régions, des départements…), nous avons à réfléchir à une nouvelle organisation de notre territoire.

Annecy, préfecture de la Haute-Savoie et ville-centre d’une agglomération dynamique et attractive, doit se saisir de la question et engager la réflexion avec la C2A et les communes de l’agglomération.


Cette agglomération est en effet destinée à s’agrandir au niveau du bassin de vie (en intégrant toutes les communes des rives du lac, mais aussi celles du pays d’Alby, du secteur de Sillingy…). C’est pourquoi il est temps de réfléchir au regroupement avec Annecy-le-Vieux, Seynod, Cran-Gevrier, Meythet et pourquoi pas l’ensemble des 13 communes de l’Agglo.

Nous avons déjà un projet de territoire ambitieux baptisé «  Agglo 2030  », que j’ai eu l’occasion de vous présenter dans ce magazine municipal.

Ce regroupement permettrait à notre ville, qui compterait alors plus de 110 000 habitants, d’être plus forte et de peser au niveau régional, national et européen.
Cette nouvelle organisation devra prendre en compte le maintien de la qualité de vie et du service public ainsi que le respect de la spécificité et de l’identité de chacun de nos quartiers.
Voilà la réflexion qui s’ouvre à nous. Je m’engage à la porter avec vous de manière claire et déterminée. Il en va de l’avenir d’Annecy et de notre territoire.
Très cordialement

Jean-Luc Rigaut

Votre Maire

Les permanences du Maire

Le vendredi après-midi, le maire reçoit dans son bureau en mairie les Annéciennes

et les Annéciens qui le souhaitent.

Prochaines permanences les 5 septembre de 15h à 17h, 12 septembre de 14h

à 16h, 19 septembre de 15h à 17h, 26 septembre de 16h à 17h30

(sous réserve de modifications, confirmation au 04 50 33 88 88).

____________

Prochaine séance du Conseil Municipal

Lundi 29 septembre à 18 heures, salle du conseil, hôtel de ville.

erratum

les comptes n’étaient pas bons !



Dans le dossier du précédent numéro d’Annecy magazine, a été publié page 14 le graphique présentant les résultats du second tour des élections municipales. Or, dans la répartition des voix, nous avons inversé les scores des listes conduites par Denis Duperthuy (Avec vous, Annecy pour tous), arrivé en deuxième position avec 4 182 voix (soit 25,73 % des suffrages), et Thomas Noël (Annecy bleu marine), arrivé en troisième position avec 2 863 voix (soit 17,63 % des suffrages).

Nous tenons à présenter nos excuses à nos lecteurs ainsi qu’aux conseillers municipaux concernés.

retour en images

cela s’est passé dans votre ville...

5 juin

Les Archives municipales exposent



Le 5 juin dernier étaient inaugurés les nouveaux locaux des Archives municipales. Après le traditionnel coupé de ruban, le public présent a aussi pu découvrir l’exposition À l’affiche à Annecy 1860-1918, plus d’un demi-siècle de réclame.
6 juin

Le forum de Bonlieu inauguré

Le forum de Bonlieu, inauguré au début du mois de juin, rime aujourd’hui avec transparence, clarté et sobriété.
8 et 9 juin

Tournoi de volley de Pentecôte

Sous un soleil de plomb, 600 équipes étaient rassemblées sur le Pâquier le temps d’un week-end pour participer à la 49e édition du tournoi de volley de Pentecôte organisé par Annecy Volleyball.
9 au 14 juin

Annecy, une semaine réussie aux couleurs de l’animation

Projections, avant-premières, rencontres, invités de marque, soleil, émotion...

Tous les ingrédients étaient réunis pour cette semaine annécienne aux couleurs

du Festival international du film d’animation. Rendez-vous en 2015 pour une édition consacrée aux femmes dans le cinéma d’animation et un coup de projecteur sur la production espagnole.
21 juin

Musique (et danse) dans toute la ville

19 scènes et près d’une centaine de musiciens, groupes, orchestres et DJ’s ont fait bouger les rues et les habitants d’Annecy pour l’édition 2014 de la Fête de la musique.
24 juin

Haras : la dernière séance

Bonlieu Scène nationale a terminé en beauté son aventure au haras avec un spectacle placé sous le signe du feu. À l’occasion de la Saint-Jean, le poisson géant fabriqué par près de 500 participants a été brûlé pour célébrer l’éternel recommencement du cycle des saisons.
Championnat du monde de deltaplane

102 compétiteurs de 18 nations différentes se sont affrontés durant 15 jours et ont totalisé plus de 1 000 vols. Une très belle édition organisée par le Delta club d’Annecy.


en bref...
Zoom

Avenue de Genève et avenue du Crêt-du-Maure  : les travaux se poursuivent dans les délais.

Les deux chantiers d’envergure menés en parallèle par le Conseil général et la Ville d’Annecy pour réaménager la voirie avenue de Genève et avenue du Crêt-du-Maure se poursuivent dans les délais prévus. Ces travaux, qui visent à renforcer la fluidité du trafic sur ces deux axes majeurs, devraient s’achever en octobre.Pendant toute cette période, la Ville d’Annecy met un numéro de téléphone unique à votre disposition, 04 50 33 89 63, afin de répondre directement à vos interrogations. Il est vivement conseillé de respecter les déviations.

À noter que le sens unique sur l’avenue du Crêt-du-Maure sera inversé le soir de la fête du lac, samedi 2 août, pour faciliter le départ des spectateurs. De 18h au milieu de la nuit, il sera donc possible de l’emprunter dans le sens Marquisats vers l’avenue Boschetti. Attention toutefois car les opérations d’inversion du sens de circulation vont sans doute nécessiter des mises en déviation en amont dans l’après-midi. Il vaudra donc mieux éviter l’avenue du Rhône.

Vient de paraître  : Charles Bosson, un humaniste en politique.

Passionné d’histoire locale, Michel Amoudry vient de sortir un ouvrage consacré à Charles Bosson (1908-2001), ancien maire de notre ville qui a marqué la vie politique après la Libération. Parlementaire, président du groupe MRP, vice-président du Conseil général de Haute-Savoie, maire d’Annecy au moment où la ville connaît une expansion record, il conduit des politiques municipales novatrices, notamment pour le cadre de vie : ce qui conduira au sauvetage du lac d’Annecy. L’éclairage apporté par Michel Amoudry est d’autant plus intéressant que ce dernier a été un compagnon de route de Charles Bosson, puisqu’il est entré au conseil municipal d’Annecy au début de son dernier mandat, en 1971.

Cet ouvrage publié aux Éditions du Signe est disponible en librairie au prix de 22 €.

Prévention routière  : un challenge municipal pour les 10 ans.

Depuis 10 ans, la Ville d’Annecy mène en partenariat avec l’association départementale de la Prévention routière des actions d’éducation et de prévention. Pour célébrer les dix ans de cette collaboration, la Ville d’Annecy a organisé un challenge municipal le mercredi 18 juin dernier. Il a réuni les deux meilleurs élèves de chaque classe de CM2 ayant participé aux cours d’éducation routière prodigués par la police municipale dans toutes les classes de CE2, CM1 et CM2 des établissements publics et privés de la ville. Félicitations aux participants !

Pâquier  : l’aire de jeux fait des heureux.

L’aire de jeux du Pâquier, située à proximité du pont des Amours, a accueilli ses premiers jeunes utilisateurs fin juin, après avoir été entièrement rénovée.

Prévention et lutte contre l’incivisme  : une brigade dédiée au respect de l’environnement.

Vous connaissiez la brigade verte, vous allez découvrir la "brigade environnement". Cette nouvelle brigade a pour principales missions la prévention et la lutte contre l’incivisme se manifestant par des atteintes à la salubrité publique et au cadre de vie, afin de veiller au respect des sites. Elle est composée de deux agents de police municipale qui bénéficient du renfort de deux jeunes pendant l’été afin de pouvoir couvrir les plages horaires de 7h à 19h. En basse saison, l’équipe des deux agents de police municipale sera sur le terrain une semaine le matin puis la semaine suivante l’après-midi. À titre expérimental pendant cette période estivale, cette équipe utilise des gyropodes afin de pouvoir emprunter les allées et rives du lac dans des conditions optimales et dans le respect de la réglementation.

Télex
31 mai  : 50 ans de la sécurité civile.

Nées en 1964, les bases hélicoptère d’Annecy et de Chamonix ont fêté leur cinquantenaire sur le Pâquier. L’occasion pour le public de s’émerveiller devant 3 hélicos mythiques et d’en savoir plus sur l’histoire du groupement d’hélicos ainsi que sur les différents acteurs des secours héliportés (Pompiers, CRS Savoie et Isère, gendarmes du PGHM, SAMU, sociétés bénévoles de secours en montagne).

_________

Très haut débit  : la fibre se déploie.

Le déploiement de la fibre optique se poursuit à Annecy. Quelque 7 500 logements (soit plus de 25  % du parc global annécien) sont déjà raccordables à la fibre car celle-ci passe dans leur rue. Encore faut-il que les syndicats de copropriété et les bailleurs sociaux donnent leur accord pour que l’immeuble puisse être raccordé. Aujourd’hui, c’est le cas de 2 600 logements (soit un logement annécien sur 10). Parmi eux, 360 ont déjà souscrit un abonnement au service "fibre".

C’est l’opérateur historique qui a été désigné par l’État pour déployer le réseau à Annecy. Pour autant, il doit tenir compte de la concurrence et d’associer les autres opérateurs, pour que chaque utilisateur puisse choisir son fournisseur de services.

Pour savoir si votre immeuble est équipé en fibre optique, vous pouvez interroger votre syndic si vous êtes propriétaire ou votre propriétaire si vous êtes locataire. Vous pouvez également vérifier si des opérateurs proposent ces services à votre adresse (par internet notamment en tapant "éligibilité fibre").


_________
Guide des événements, Dans vos boîtes aux lettres.

Distribué dans toutes les boîtes aux lettres d’Annecy à la fin du mois de juin, le guide des événements est également disponible à l’hôtel de ville et à l’office de tourisme (et en téléchargement sur www.annecy.fr) si vous ne l’avez pas reçu. Il vous indique tous les rendez-vous à ne pas manquer d’ici janvier 2015 !


Poisson géant  : Une occasion de rompre l’isolement.

Plusieurs personnes accompagnées par les services sociaux de la Ville d’Annecy et notamment Intervalle (qui soutient les personnes sans domicile stable dans l’accès à leurs droits) ont participé à la construction du poisson géant de bois et d’osier au haras, initiative mise en œuvre par Bonlieu Scène nationale pour clore son aventure sur ce site.

Mobilité  : Fête du vélo.

Samedi 31 mai, la C2A et Vélonecy avaient organisé une grande fête du vélo sur le parvis de la gare, en partenariat avec les professionnels et les associations de passionnés de la petite reine. Une belle occasion de promouvoir la mobilité durable !

Jumelage Annecy-Bayreuth

Concours photos

La Ville organise en partenariat avec le photo club d’Annecy un concours photos dans le cadre de son jumelage avec la ville de Bayreuth (Allemagne). Chaque participant pourra proposer de une à trois photographies qui devront illustrer le thème : "Je te présente ma ville (son architecture, ses habitants, ses animations, son environnement)". Chaque photo proposée devra être commentée. Les images recueillies seront envoyées, après une présélection, à la ville jumelle où elles seront exposées avec leur commentaire (Annecy exposera donc les photos de Bayreuth et Bayreuth celles d’Annecy). Puis un jury procèdera à la sélection finale. Le premier prix est constitué par la remise d’une somme de 250 €, les 2e et 3e prix par un panier garni de produits provenant de la ville jumelle.

Ce concours gratuit est ouvert jusqu’au 16 août prochain au public amateur de l’agglomération d’Annecy.

En savoir +

Le règlement et le bulletin d’inscription sont disponibles sur www.annecy.fr

(rubrique jumelage, concours photo) ou sur www.photoclubannecy.com.

Petite enfance  : Plus de souplesse pour accueillir les tout-petits

Dès la rentrée prochaine, l’offre d’accueil petite enfance proposée par la Ville d’Annecy (13 structures municipales et 500 places) évolue. En effet, à compter du 1er septembre, la Ville permettra aux familles de réserver leur place de la manière la plus souple possible : à l’heure, en fonction de leur besoin horaire journalier, hebdomadaire et annuel. Pour s’assurer des heures effectivement réalisées et facturer les familles, un système de pointage informatisé sera installé dans chaque crèche. Chaque enfant aura une carte nominative qui sera à disposition à la crèche.

Commémoration  : 70e anniversaire de la Libération.

Plusieurs moments forts de commémoration du 70e anniversaire de la Libération se sont récemment succédé à Annecy. Le 27 mai, pour la journée nationale de la Résistance, une cérémonie s’est tenue au monument aux Espagnols, rénové pour l’occasion. Le 15 juin, c’est aux Puisots qu’un temps de recueillement a été observé, en mémoire de Joseph Petit, Fernand, Louis et Loulou Machenaud, victimes de la barbarie nazie. Mardi 19 août, une cérémonie aura lieu à 10h place du Souvenir, face au monument aux combattants de Haute-Savoie. Elle sera suivie à 11h d’une visite commentée de l’exposition Notre mémoire vivante, dans la galerie de l’hôtel de ville (visible pendant tout le mois d’août).
Zoom sur...

Cuisine centrale à Novel pour nos enfants et nos aînés


Dans deux ans, la Ville d’Annecy sera dotée d’un nouvel équipement public, dont les travaux vont démarrer l’an prochain. Implanté dans le quartier de Novel, en lieu et place de l’actuelle chaufferie, celui-ci aura deux vocations. Il accueillera en effet la cuisine centrale, destinée à produire jusqu’à 1 million de repas par an, et un restaurant dédié aux personnes âgées, dont la salle principale permettra également de proposer des animations aux seniors.

Àl’issue d’un concours d’architecture auquel ont répondu 33 candidats, la Ville d’Annecy a retenu le projet du cabinet parisien Ligne 7 Architecture pour la construction de ce nouvel équipement. Ces travaux démarreront au printemps prochain sur la parcelle accueillant jusque-là la chaufferie de Novel. Cet ambitieux projet répond à de vrais besoins et à une volonté forte de la Ville de proposer une alimentation saine et de qualité aux seniors, aux écoliers et aux tout-petits accueillis en crèche.

Ouverte en 2002 à côté de l’école de Novel, l’actuelle cuisine centrale avait été dimensionnée pour confectionner 450 000 repas par an, alors qu’on dépasse aujourd’hui les 800 000 repas par an. C’est pourquoi il est nécessaire de construire un équipement adapté aux besoins actuels.

Pourquoi une nouvelle cuisine centrale ?

Ce projet vise aussi à mettre en œuvre les nouvelles technologies de cuisine (cuisson basse température...), poursuivre la démarche qualité, qui se traduit notamment par l’achat de produits bio, locaux et de saison, mais aussi par une qualité sanitaire que seul un équipement correspondant aux normes les plus récentes peut garantir. Il permettra également aux 32 agents qui composent ce service municipal de travailler dans des conditions optimisées.

Ce nouvel équipement sera prévu pour produire jusqu’à 1 million de repas, afin de servir la totalité des crèches (plusieurs disposent encore de leur cuisine "autonome"), les maisons de retraite gérées par l’Agglomération ainsi que le service intercommunal de portage de repas, les restaurants scolaires des écoles primaires mais aussi les deux restaurants destinés aux seniors (celui du foyer Ritz et celui situé au-dessus de la cuisine centrale). Cette capacité de production permettra également de répondre à de nouvelles demandes. La Ville de Meythet s’est positionnée pour être livrée par la future cuisine centrale.


Un deuxième restaurant municipal pour les seniors

Dans le même bâtiment, un restaurant de 150 places dédié aux seniors viendra compléter le service que propose déjà la Ville au foyer-restaurant Ritz (100 places), faubourg des Balmettes.

En effet, les récentes analyses démographiques montrent très clairement un vieillissement de la population annécienne. La proportion déjà élevée de personnes âgées de plus de 75 ans ne cesse d’augmenter. Près de la moitié d’entre-elles vivent seules et constituent un public particulièrement fragile. C’est au nord de la ville, notamment dans les quartiers Parmelan, Albigny, Novel et Teppes que cette tendance est la plus marquée.

Or, on constate que moins de 10 % des usagers du service de restauration proposé par le foyer Ritz viennent du nord de la ville. C’est pourquoi la Ville d’Annecy, qui s’attache à prévenir la dépendance et à permettre à nos aînés de vivre le plus longtemps possible à domicile, a souhaité proposer un nouveau service de proximité pour lutter contre l’isolement de ces

personnes et renforcer le lien social.
Lieu d’animations

Ce restaurant sera ouvert pour le déjeuner cinq jours par semaine (sauf jours fériés), soit 252 jours par an. Son coût de fonctionnement, porté par la Ville d’Annecy, a été évalué à environ 300 000 €. Au-delà du restaurant, cette structure accueillera des animations pour les seniors et des rencontres intergénérationnelles.

Le bâtiment

Installé sur une parcelle de 2 200 m2, le bâtiment sera particulièrement compact. En forme de "L", il sera doté d’une cour de 500 m2 donnant sur l’avenue de France pour les entrées et sorties des véhicules de livraison (6 à 10 véhicules par jour). La surface utile globale sera de 1 825 m2, dont 1 534 m2 pour la cuisine, répartis sur trois niveaux : 136 m2 de locaux techniques et de stockage au sous-sol, 1 060 m2 au rez-de-chaussée pour la réception de la marchandise, la production des repas et l’expédition et 338 m2 au 1er étage pour les locaux administratifs, les vestiaires et une salle de pause (et de déjeuner) pour le personnel.

Toujours au 1er étage, le restaurant (accessible par ascenceur) disposera quant à lui de 291 m2, dont 180 m2 pour la salle à manger (modulable afin d’accueillir des activités en dehors des repas), 45 m2 pour la cuisine et la laverie et 66 m2 pour les vestiaires, les sanitaires et les bureaux. Son environnement arboré et lumineux invitera à la quiétude. Une terrasse permettra à ses usagers d’aller boire le café à l’extérieur.
8,8 millions d’euros d’investissement

Ce projet représente un investissement global de 8,8 millions d’euros TTC, dont 7,5 millions d’euros pour la cuisine centrale et 1,3 million d’euros pour le restaurant. Mais c’est seulement le coût du restaurant qui sera porté par le budget principal de la Ville. La cuisine centrale, qui dispose d’un budget annexe dont les dépenses et les recettes doivent s’équilibrer, portera donc l’essentiel de l’investissement.

Pour cela, elle pourra compter sur un autofinancement de 1,6 million d’euros et fera appel à l’emprunt pour le solde.

une construction hqe


Dans la lignée des équipements qu’elle a construits ou rénovés ces dernières années (salle Chatenoud, Arcadium, école-crèche Vallin-Fier...), la Ville d’Annecy poursuit sa politique de "haute qualité environnementale" pour la construction de ce bâtiment.

Ses exigences sont particulièrement fortes dans quatre domaines : l’intégration du bâtiment dans son environnement, la limitation des nuisances liées aux chantiers (bruit, poussières, gestion des déchets...), la gestion des énergies (isolation thermique renforcée, murs et toits végétalisés, raccordement à la nouvelle chaufferie bois), sans oublier la gestion de l’entretien et de la maintenance.

Pour cela, un spécialiste HQE (haute qualité environnementale) a été intégré à l’équipe de maîtrise d’œuvre, ainsi qu’un acousticien, pour travailler plus spécifiquement sur les questions de nuisances sonores.

dossier


Les bons plans de l’été
Sportive, culturelle, touristique… Annecy a mille visages.

La pause estivale est l’occasion rêvée de redécouvrir notre ville, de prendre le temps de la vivre sans doute comme jamais auparavant.

Activités physiques, sorties nature ou loisirs, rendez-vous culturels… chacun selon ses envies peut se dépenser ou recharger tranquillement ses batteries. Petit tour d’horizon des possibilités qui s’offrent à nous.
à pied, à vélo, dans l’eau…

Un terrain de jeu aux mille possibilités


Sportive, Annecy dispose d’un cadre naturel qui sait se transformer en un terrain de jeu aux possibilités infinies.

Fort de cet environnement fertile, chacun peut alors profiter de la pause estivale pour découvrir une activité sportive ou rattraper les occasions manquées au cours de l’année et conjuguer sport et santé.


Annecy et son lac, un duo inséparable et mondialement connu. Une chance que bon nombre d’habitants savent mettre à profit, surtout l’été venu. Outre la baignade, de multiples possibilités s’offrent à tous les amateurs de sports aquatiques. Selon les affinités, plongée sous-marine, ski nautique, pédalos, bateaux... sont des suggestions classiques. Les balades en stand-up paddle sont aussi un beau moyen de redécouvrir la belle étendue bleue.
Courir, grimper, se muscler…

Le territoire annécien est aussi particulièrement propice à l’exercice pédestre. Sur l’aire de vitalité de la Tournette tout d’abord, où les exercices de fitness sont rois, grâce à une dizaine de modules répartis sur près de 250 m2, le tout face au lac (site accessible aux plus de 14 ans, valides ou non). Plus en hauteur, sur les flancs du Semnoz, l’espace multi-activités de la Châtaigneraie* abrite un parcours d’entretien physique balisé et des aires d’initiation au VTT ou à la course d’orientation. Non loin de là, sur les sites de la Grande-Jeanne et du Vallon Sainte-Catherine, des parcours de course d’orientation et d’escalade forment aussi une belle échappatoire.



Dostları ilə paylaş:
  1   2   3   4


Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2017
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə