Cycle ressources humaines (RH) : module de professionnalisation La démarche de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (gpec)

Sizin üçün oyun:

Google Play'də əldə edin


Yüklə 40.33 Kb.
tarix09.01.2019
ölçüsü40.33 Kb.

logo de l\'agence de mutualisation des universités et établissements (amue)école supérieure de l\'éducation nationale, de l\'enseignement supérieur et de la recherche (esenesr) et lien vers le site web www.esen.education.gouv.fr

page de garde document avec élément de charte graphique l\'école supérieure de l\'éducation nationale, de l\'enseignement supérieur et de la recherche (esenesr)









ESENESR
Cycle de formation
RH


Module de professionnalisation

La démarche de Gestion Prévisionnelle
des Emplois et des Compétences (GPEC)


Du 18 au 20 janvier 2017

Module de professionnalisation

La démarche de Gestion Prévisionnelle
des Emplois et des Compétences (GPEC)

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) est souvent présentée, à juste titre, comme un outil pivot contribuant à renforcer la cohérence et le professionnalisme de la Gestion des Ressources Humaines (GRH) dans les organisations, privées comme publiques. La fonction publique, l’université en particulier, ne fait pas exception : les enjeux liés à la GPEC sont majeurs, qu’il s’agisse d’anticiper les évolutions de l’environnement (démographiques, technologiques, réglementaires, organisationnelles), de décrire plus précisément le contenu des métiers et des compétences attendues, de préserver l’employabilité des personnels, ou bien encore de mieux orienter la politique de formation.

Par-delà l’exposé des enjeux et finalités de différentes démarches de GPEC en établissements, ce module sera également l’occasion, au travers d’exemples concrets, d’évoquer le statut de l’instrumentation de GPEC et ses usages potentiels : pyramides des âges, cartographie des métiers & référentiels de compétences, passerelles inter-métiers, observatoire des métiers, etc. Une attention particulière sera accordée dans ce cadre aux outils susceptibles de venir en appui aux responsables dans les composantes, les laboratoires et services contribuant ainsi à un projet GPEC davantage partagé et approprié.

Enfin, les principaux freins et leviers dans le déploiement d’une démarche de GPEC seront évoqués, de même que le processus de sa mise en œuvre, amenant à envisager la GPEC comme relevant d’une véritable conduite du changement.



François RIOU,

Directeur général des services

Renaud MORIN

Directeur général adjoint, chargé des ressources humaines

Université Paris 8

Accompagnateurs

Annabelle HULIN,

Professeur des Universités,
IAE, Université de Tours

Experte
Mercredi 18 janvier 2017



14h00 - 14h30

Accueil des participants

14h30 - 14h45

Présentation du module et de ses ressources numériques

Sonia LEVERD

ESENESR


14h45 - 16h00

La GPEC à l’université : pourquoi, comment et avec qui ?

Anticiper, c’est essayer de prévoir des ruptures auxquelles les organisations devront faire face : futurs départs à la retraite, disparition ou évolution de certains métiers, apparition de nouveaux métiers ou de nouvelles compétences, modification des attentes et des besoins des générations de personnels, impact des nouvelles technologies, changements stratégiques, modification de structure, etc. Prendre conscience de ces différents points, c’est considérer que l’université doit savoir gérer et accompagner ces changements afin de mieux se positionner dans son environnement. Pour cela, les dispositifs de GPEC deviennent importants et constituent des leviers essentiels.



Annabelle HULIN

Professeur des Universités
IAE, Université de Tours


16h00 - 17h00

La GPEC dans un établissement public à caractère scientifique et technologique (EPST) : l’INRA.

(le contexte, l’objectif, les résultats, les points forts, les difficultés, éléments de bonnes pratiques, le label européen HRS4R).



Cécile TOURNU

Responsable du Département Développement

Ressources Humaines

INRA




17h00 – 17h15

Pause


17h15 - 18h45


Quelle dynamique en termes de GPEC dans la fonction publique, au sein du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche ?

Table ronde.



Représentants à identifier

DGAFP, DGRH MENESR



Yves LICHTENBERGER

CPU

Florence BOUYER

Responsable de l'Observatoire des métiers
et de l'emploi scientifique


Pierre COURAL

DRH du CNRS

Cécile TOURNU

Responsable du Département Développement

Ressources Humaines

INRA




Jeudi 19 janvier 2017


8h30 - 10h00

La GPEC à l’université ?

Les prérequis, les besoins, les difficultés, les leviers, les conditions générales du choix d’un SIRH

Retour d’expérience sur une démarche GPEC enclenchée depuis trois ans.

Présentation des outils (cartographie, référentiel des métiers et des compétences, déploiement d'un module permettant la dématérialisation des fiches de postes et entretiens professionnels, refonte des organigrammes, réalisation du bilan social ...).

Université Paris 8

François RIOU,

Directeur général des services

Renaud MORIN

Directeur général adjoint, chargé des ressources humaines

Accompagnateurs




Regards croisés avec des DRH en Écoles :

  • École des mines de Nantes et Télécom Bretagne : une fusion en cours ;

  • Centrale Supélec : retour d'expérience à la suite de la fusion des deux écoles.


Animation

Annabelle HULIN

Professeur des Universités,
IAE, Université de Tours


10h00 - 10h15

Pause

10h15 - 11h00

Présentation par un stagiaire de la cartographie des compétences dans son université.

Réactions des intervenants aux états des lieux fournis en amont par les stagiaires.



11h00 - 12h00

Comment ces travaux vont permettre aux stagiaires de faire évoluer les situations rencontrées en matière de GPEC

(à partir de la cartographie des compétences produite par les stagiaires en amont


+ éclairage des travaux en ateliers).

12h00 - 13h30

Déjeuner




Ateliers et étude de cas


Animation

Annabelle HULIN

Professeur des Universités,
IAE, Université de Tours


13h30 - 14h30

14h30 - 16h00

Comment résoudre les écarts entre compétences ciblées par la stratégie de l’université
et les compétences disponibles ? Quelle politique et quelles actions en matière de :


  • recrutement, mobilité, formation ;

  • entretien professionnel individuel (EPI) ;

  • accompagnement du changement, etc.

Au choix selon le contexte de chaque établissement.


Animation

François RIOU

DGS

Renaud MORIN

DGSA

Université Paris 8

À quels critères doit obéir le choix d’un SIRH : quel outillage ?

Comment conforter le positionnement d’un DRH dans un débat qui implique d’autres acteurs ? Le DRH amené à investir un outil existant ou à choisir un autre outil ?

Quelles évolutions, quelles prescriptions, quels RETEX en matière de :

  • les emplois (post-RCE) / Cartographie des emplois ;

  • les postes (post-RCE) / Cartographie des postes ;

  • les compétences / exemples illustrés.




16h00 – 16h15

Pause


16h15 - 17h30

Restitution ateliers.











Vendredi 20 janvier 2017



9h00 - 10h30

Présentation d’un exemple où la GPEC a eu et a toute son importance : une fusion.
La démarche et les outils :


  • utilisation du bilan social, développement d’applicatifs ;

  • mise en place d’un organigramme-cible ;

  • professionnalisation du recrutement.

Exemple de l’Université de Bordeaux.

Marie-Béatrice CELABE

DGSA de l’Université de Bordeaux


10h30 - 10h45

Pause



10h45 - 12h15


Présentation d’un exemple où la GPEC a et aura toute son importance : une fusion.

Exemple de l’Université de Grenoble Alpes.





Joris BENELLE

Directeur général des services

Carole KADA

Direction générale déléguée RH

Université de Grenoble Alpes

Synthèse et conclusion des travaux.







2014_logomenesr_hdef


Dostları ilə paylaş:
Orklarla döyüş:

Google Play'də əldə edin


Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2017
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə