Plan de développement du projet N°50



Yüklə 0.79 Mb.
səhifə3/11
tarix28.10.2017
ölçüsü0.79 Mb.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

3.Financement

3.1.Partenaires


La durée de ce projet s’est considérablement réduite par rapport aux années précédentes. La recherche de partenaires en a subi les conséquences. Cette partie a été gérée par Jérôme Valette. Comme nous avons commencé notre projet assez tard, il était difficile pour nous d’y consacrer beaucoup de temps. Mais nous avons quand même réussi à obtenir quelques partenaires. Pour toute recherche de partenaire, il est indispensable de commencer à établir un budget détaillé afin de montrer les dépenses. Une fois cela réalisé, il faut ensuite réaliser une plaquette vantant les atouts de ce partenariat donc bien cibler les entreprises en vue. Nous devons pour chaque entreprise adapter au maximum notre discours. Enfin, nous pouvons passer à la dernière phase, à savoir la prospection téléphonique. Ce processus est très long et demande le soutien de toute une équipe. Il ne peut vraisemblablement être réalisé qu’avec une seule personne. Cela nécessite toute une organisation et donc du temps. Il est difficile de supprimer une étape si nous voulons avoir une chance de séduire une entreprise dans notre aventure. Donc il paraissait évident que nous ne pouvions pas consacrer de temps à cette recherche. Nous nous sommes donc contentés de recontacter les anciens partenaires du club E=M6 de l’école.

L’ENST Bretagne :

Comme pour chaque projet S4, l’école nous a donné la somme de 800 € qui a servi de base au projet. De plus cette année elle a décidé de nous donner 1000 € de plus pour le club de robotique. Ce qui nous fait un total de 1800 €.



Le département communication de l’ENST Bretagne :

Il représente le partenaire industriel du projet en tant que projet S4 propre à l’ENST Bretagne. Contrairement à certains partenaires industriels, le département communication ne nous fournit pas de budget. Il nous a tout de même fourni des T-shirts puisque l’équipe doit bien sûr donner la meilleure image possible de l’école lors de la compétition. Nous avons en contrepartie affiché le logo de l’ENST Bretagne sur les deux robots.



La Société Générale :

Selon les accords passés en début d’année entre le Bureau des Elèves et la Société Générale, celle-ci nous a attribué la somme de 990,92 € en contrepartie d’une affiche à l’effigie de la Société Générale sur le stand et de logos sur nos robots.



Radio Sell :

Cette entreprise vend du matériel électronique indispensable à la réalisation de notre robot. Cette année, elle a encore accepté de nous faire bénéficier d’une réduction de 20% sur ses produits.



La Communauté Urbaine de Brest (CUB) :

Cette année, la CUB a renouvelé sa subvention de 610 € pour la participation à la Coupe de France de Robotique. Là encore, nous avons affiché le logo de la Communauté Urbaine sur nos robots.

Cette démarche a porté ses fruits, puisque tous les partenaires d’hier ont aujourd’hui répondu présent. Nous avons même réussi à augmenter sensiblement notre budget par rapport à l’année dernière. Une politique initiale plus ambitieuse avec une vraie recherche, nous aurait peut-être fait perdre du temps inutilement.

3.2.Budget


Afin de couvrir les différents frais que nous avons pu avoir tout au long de notre projet, nous avions un budget de 3400,92 € à gérer. Ce dernier fut divisé en deux parties. Une première partie a été gérée par le Bureau Des Elèves à hauteur de 2600,92 €. Cette somme correspond aux partenariats conclus avec la Société Générale, la Communauté Urbaine de Brest et une partie de l’ENST Bretagne. L’autre partie a été gérée directement par l’école (800 €) ce qui a posé quelques problèmes. En effet avec celle-ci nous ne bénéficiions pas de la même souplesse qu’avec le BDE. Nous ne pouvions pas utiliser le budget géré par l’école pour tous les achats à cause des délais qu’ils nous imposaient. Dans un souci d’efficacité l’école a grandement allégé les démarches administratives pour les projets, mais cela est loin d’être suffisant. Nous avons donc principalement consacré cette somme aux frais de transport et de nourriture à La Ferté-Bernard.

Plus d’une centaine d’opérations ont été réalisées. Si nous avions dû suivre la procédure habituelle, plus d’une fois nous nous serions retrouvés dans une impasse suite à des délais administratifs et de livraison trop longs. C’est pour cela que le responsable du budget était régulièrement en relation avec le trésorier de l’AE ENSTB. Manquant d’expérience en la matière, nous ne savions pas exactement comment répartir le budget donc nous avons choisi d’établir nos prévisions en calquant le budget prévisionnel sur les dépenses effectuées l’année dernière. Nous avons gardé une marge en prévision de divers problèmes. Cette marge a pu exister grâce au surplus financier par rapport à l’année dernière. Grâce à cette marge de manœuvre, nous avons pu bénéficier d’une gestion de budget assez souple. Pour plus de renseignements sur cette répartition du budget, veuillez vous reporter au bilan financier. Malgré les grandes facilités dont nous avions pu bénéficier pour la gestion de la trésorerie, nous avons fait dès le début les démarches nécessaires pour ouvrir un compte pour le club de robotique. Nous souhaitions bénéficier d’un carnet de chèque afin de simplifier une nouvelle fois la gestion des dépenses et avoir une meilleure vision d’ensemble. Hélas nous n’avons reçu le chéquier que la veille du départ. Cela dit cette démarche est désormais faite. Le prochain responsable achat pourra bénéficier dès le début d’un chéquier. Il est vrai que devoir faire un grand nombre de chèques allant de quelques euros à plus d’une centaine d’euros, n’est pas forcément la meilleure occupation pour le trésorier de l’AE, ni pour le responsable du groupe qui par moment passait son temps à chercher son homologue à l’AE. Les risques d’une mauvaise gestion sont relativement faibles compte tenu de l’importance que l’école apporte à ce projet en l’incluant comme projet à part entière en fin de la deuxième année.


3.3.Bilan financier


Voici le bilan financier complet du projet E=m6 :

Légende :

Compte géré par le BDE













Compte géré par l'école


































Débit

Crédit

Revenus













01-mars

Budget

ENST Bretagne

 

1000

01-mars

Budget

ENST Bretagne

 

800

06-avr

Partenaire

Société Générale

 

990,92

06-avr

Partenaire

CUB

 

610







Sous total :




3400,92
















Coupe de France de robotique










12/11/2003

Inscription E=M6

Planète sciences

50

 

12/11/2003

5 balles

Coconut rugby

13,5

 

22/11/2003

5 balles

ARENIB

20

 







Sous total :

83,5



















Mécanique













27-avr

Moteur pas à pas

Radiospares

38,69

 

17-mai

Engrenages

Engrenages H.P.C

20,39

 







Sous total :

59,08



















Électronique










31-mars

Numéro : LC143756

Radio Sell Composants

150,13

 

21-avr

Numéro : LC144569

Radio Sell Composants

6,72

 

30-avr

Numéro : LC145052

Radio Sell Composants

120,74

 

04-mai

Numéro : LC145173

Radio Sell Composants

9,47

 

06-mai

Numéro : LC143971

Radio Sell Composants

154,7

 

06-mai

Détecteurs

Conrad

298,39

 

11-mai

Batteries

Radiospares

64,34

 

17-mai

Numéro : LC145793

Radio Sell Composants

5,37

 

19-mai

Batteries

Radiospares

76,5

 

19-mai

Tresse

Radiospares

12,47

 

20-mai

Programmateur

Radiospares

106,2

 

20-mai

Pont en H

Radiospares

60,73

 

20-mai

Pont en H

Radiospares

139,93

 







Sous total :

1205,69



















Outils et matériel










14-mai

Câbles de programmation

Farnell inone

77,35




06-mai

Câbles de programmation

Farnell inone

154,69

 







Sous total :

232,04



















Divers













10-mai

Colle

Super U

3,82

 

19-mai

Contreplaqué

Super Catena

0,36

 

19-mai

Plomb

Chasse et pêche

7

 

19-mai

Tube PVC

Thoreau

1,55

 







Sous total :

12,73



















Nourriture et hébergement










19-mai

nourriture

E.Leclerc

49,44

 

20-mai

Restauration

Restaurants de la Ferté

305

 

21-mai

Restaurant

La tour de Pizze

115,5

 







Sous total :

164,94



















Transport













19-mai

Indemnités voitures

Deux voitures

179,8

 

19-mai

Indemnités voitures

Une voiture

138,2

 

20-mai

Mission

M. Noël CAILLERE

124,9

 







Sous total :

442,9


































Bilan

Compte géré par l'école :




759,83

800







Soit un solde de :

40,17







Compte géré par le BDE :




1746,05

2600,92







Soit un solde de :

854,87






















Soit un solde total de :

895,04







Fig. 2 - Bilan financier complet

En électronique nous avons réalisé l’achat de la plus part de nos composants dans deux sociétés : « radiospares » et « radio sell composants ». Ce choix se justifie simplement par la proximité de « radio sell composants » qui nous fait bénéficier de tarifs préférentielsgalement un de nosent e.

e que tu as inséré. . « Radiospares » avait un stand à La Ferté-Bernard. Comme notre robot n’était pas tout a fait terminé, nous en avons profité pour acheter nos derniers composants en bénéficiant d’une réduction.

Les indemnités de transport et de nourriture ont été calculées par l’école suivant un barème établi à l’avance. Les frais de transport d’une troisième voiture ont été mis sur le compte géré par le BDE par manque d’argent sur l’autre.

Quelques achats anecdotiques ont été réalisés à la dernière minute. Comme par exemple l’achat de plomb pour alourdir notre robot qui pouvait de temps en temps glisser.

Comme vous pouvez le constater, nous avons réalisé un bénéfice de 895,04 € qui pourra servir l’année prochaine, dès le début du projet E=M6. Ce bénéfice s’explique par le fait que l’école ne nous ait pas encore facturé des pièces mécaniques, comme entre autres la tôle.




Dostları ilə paylaş:
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11


Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2017
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə