22 juin 2007 directement auprès de chaque centre organisateur



Yüklə 303,96 Kb.
səhifə1/2
tarix03.11.2017
ölçüsü303,96 Kb.
  1   2




ANNEE 2007

Voici, comme chaque année, la brochure présente des actions de formation continue organisées sous forme d’universités d’automne qui s’adressent principalement aux personnels techniques exerçant dans les établissements d’enseignement supérieur.


Toutes les personnes intéressées sont invitées à faire acte de candidature avant le 22 juin 2007 directement auprès de chaque centre organisateur sous couvert de leur chef de service, de leur responsable de formation continue et de leur chef d’établissement.

Tout acte de candidature devra être effectué au moyen de la notice de candidature ci-jointe. Cette notice sera revêtue des visas demandés.



L’ensemble des frais de formation et des frais hôteliers (du 1er au dernier jour de la formation et, si possible, la veille pour les stagiaires éloignés) est assumé par la l‘établissement organisateur (la subvention accordée par la Mission de la formation est destinée à cela). Ne restent à la charge des établissements que les frais de déplacement.
L’attention des candidats est attirée sur la nécessité de faire acte de candidature le plus tôt possible pour permettre l’arrivée dans l’établissement organisateur, de la notice de candidature revêtue de ses visas, dans les délais indiqués ci-dessus.

Sommaire



Intitulé

Etablissement organisateur

Page

Notice de candidature













3

Instrumentation sous LabView :

Pilotage d'appareils de mesures soit avec les liaisons RS232 et USB, utilisation d’une carte d’acquisition (DAQ 6024E de NI).


Université Joseph Fourier

Grenoble 1

4


LABVIEW 2 : Programmation Labview avancée 



Université Montpellier 2

6

Instrumentation sous LabView

Université de Nantes

IUT de Saint Nazaire

8

Les puces à ADN : de la conception à l’analyse des données d’expression des gênes


INP de Toulouse

10

Etude de l’expression des gênes par PCR quantitative en temps réel

Université Paris 7 – Denis Diderot


12

Cultures cellulaires animales

Université Rennes 1


14

Méthodes pratiques et concepts théoriques de la microscopie électronique en biologie

Université de Nice Sophia Antipolis


16

Gestion des déchets dans les établissements d’enseignement supérieur


INP de Toulouse

18

Sécurité incendie dans les établissements recevant du public (ERP)

Université Montpellier 1


20

Prototypage rapide, moulage à la cire perdue

Ecole normale supérieure de CACHAN

22

La conduite de projet : expertise(s) et méthodologie(s)

Université de Nice Sophia Antipolis


24

Systèmes d’impression numérique connectés : évaluation des architectures et prospectives matérielle et logicielle, normes environnementales appliquées aux supports et matériels

Université Toulouse 2

Le Mirail

26

Administration windows serveur 2003


Université des sciences et technologies de Lille

28

« Microscopie électronique à balayage et microanalyse X (EDS), maîtrise des réglages et du fonctionnement »


ENSAM de Cluny

30

Microscopie électronique à balayage


Université de la Rochelle

32



NOTICE DE CANDIDATURE – UNIVERSITES D’AUTOMNE 2007

(à envoyer à l’établissement organisateur de la formation avant le 22 juin 2007 revêtue des visas nécessaires)


UNIVERSITE D’AUTOMNE DEMANDEE
………………………………………………………………………………………………………………………………….
Date…………………………………………………………………………………………………………………………….
Etablissement organisateur du stage……………………………………………………………………………………………

CANDIDAT


Nom…………………………………………………. Prénom ………………………………………………Age ……….
Adresse personnelle ……………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………..Tél ………………….
Corps ……………………………………………………… Grade…………………………………………………………

COORDONNEES ADMINISTRATIVES ET PROFESSIONNELLES


Etablissement …………………………………………….. Service d’affectation ………………………………………

Adresse de l’établissement …………………………………………………………………………………………………….

Tél…………………………….. Fax ……………………..
Durant les 4 années précédentes, avez-vous suivi un ou des stages de Formation continue ? Si oui, indiquez les intitulés, les dates et l’établissement organisateur de ces stages ..........................................................................

…………………………………………………………………………………………………………………………………..

…………………………………………………………………………………………………………………………………..

Description de vos fonctions actuelles …………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………………..

…………………………………………………………………………………………………………………………………..

Sur quel type de matériel travaillez-vous ? …………………………………………………………………………….

Motivations …………………………………………………. Avis du Chef de service

…………………………………………………………………… ………………………………………………………

…………………………………………………………………… ………………………………………………………


Date et signature de l’agent



Nom et visa du responsable de la formation continue

des personnels



Date et signature du Président ou du Directeur de l’établissement

Cachet de l’établissement




Instrumentation sous LabView : Pilotage d'appareils de mesures soit avec les liaisons RS232 et USB, utilisation d’une carte d’acquisition (DAQ 6024E de NI).


    1. Public concerné

Techniciens, ingénieurs désirant automatiser des mesures à l’aide d’un micro-ordinateur PC.

Toutes BAP.




    1. Nombre de participants maximum 20




    1. Calendrier 14 au 18 janvier 2008




    1. Objectifs du stage

- Utilisation de l’informatique pour l’acquisition et le traitement des données obtenues dans des expériences de physique ou autres

- Utilisation du logiciel LABVIEW* de National Instrument, développement de programmes.

- Etude et utilisation des liaisons RS232 et USB.

- Utilisation d’une carte d’acquisition (Entrées-Sorties numériques et analogiques).




    1. Pré-requis

Niveau BEP, souhaité, mais non indispensable.

Notions d’informatique, environnement Windows.




    1. Contenu du stage

Le stage se déroule sur une semaine, soit 35 h environ

7h : Initiation et utilisation de LabView

14h : Etude des liaisons RS232 et USB,

14h : Utilisation d’une carte d’acquisition (Entrées-Sorties numériques et analogiques).





  1. EXPOSE DES MOTIFS

L’évolution constante des appareils de mesures numérisés rend indispensable cette formation.


Les appareils récents sont désormais tous équipés d’interface et conçus pour être connectés à des ordinateurs. Il parait normal et important que les techniciens et ingénieurs IATOS accèdent à ces méthodes très utilisées dans les laboratoires.
La formation que nous proposons a plusieurs avantages, par rapport aux systèmes clé en mains fournis par les industriels de la mesure (Hewlett Packard, Keithley, etc...) :
- Possibilité d’utilisation élémentaire du micro-ordinateur pour l’acquisition des mesures avec les liaisons RS232 et USB.

- Utilisation d’une carte d’acquisition polyvalente.

- Meilleure maîtrise du système.

- Mise en place de systèmes de mesures à un coût plus accessible.

Cette formation fait chaque année l’objet de demandes importantes.


    1. Cette action a-t-elle déjà été organisée ? Par qui ?

Le département de Mesures Physiques a déjà organisé, à huit reprises, l’Université d’Automne. La formation axée sur l’instrumentation avec LabWindows a rencontré un grand succès auprès des participants.

Aujourd’hui nous proposons l’instrumentation à l’aide du logiciel LabView qui semble plus implanté dans les laboratoires.





  1. PEDAGOGIE




    1. Selon quelles modalités pédagogiques l’université d’automne se déroulera-t-elle ?

La formation se fera essentiellement sous forme de travaux pratiques (autonomes) dans une salle d’informatique équipée en micro-ordinateurs avec carte d’acquisition NI6024E et appareils de mesures interfacés USB et RS232.

Les problèmes sont abordés sans détour et résolus par chaque binôme.



    1. Responsables pédagogiques :

Nom – Prénom :


MALE Philippe Professeur agrégé

OLYMPIEFF serge Maître de conférences

PALLUEL Gilles Professeur certifié
Organisation technique :

PICCARRETA Aldo Technicien


Adresse : Département de Mesures Physiques

17 Quai Claude Bernard

38000 GRENOBLE
Tél : 04 76 57 50 00

Fax : 04 76 57 50 26

Mèl : Aldo.Piccarreta@ujf-grenoble.fr
Formateurs  : Enseignants cités ci-dessus.



  1. Établissement organisateur

UNIVERSITE Joseph FOURIER – GRENOBLE 1


Adresse : BP 53, 38041 Grenoble Cedex 9


Tél. 04 76 51 42 17

Fax 04 76 51 42 38


Mèl : ressources-humaines@ujf-grenoble.fr
Nom de la personne recevant les candidatures : Delphine NGUYEN


Responsable administratif
Françoise STIERLIN – Mission aux Ressources Humaines

Francoise.Stierlin@ujf-grenoble.fr

LABVIEW 2 : « Programmation Labview avancée »


    1. Public concerné

Ce stage s’adresse à tous les personnels techniques pouvant intervenir sur des systèmes expérimentaux dédiés à la recherche (agroalimentaire, chimie, électronique, électrotechnique, automatique…) et à l’enseignement supérieur.





    1. Nombre de participants maximum : 16 personnes




    1. Calendrier

Dates : du mardi 4 décembre 2007 au vendredi 7 décembre 2007

Durée : 4 jours


    1. Objectifs du stage

Etre autonome dans le développement d’applications à l’aide de Labview




    1. Pré-requis

- avoir suivi une formation Labview 1

- ou être autonome pour mettre en œuvre l’interfaçage d’instruments de mesure et le traitement des données à l’aide de Labview

- ou avoir une utilisation courante de Labview dans des applications simples


    1. Contenu du stage

Techniques de programmation avancées : machines d’état, boucles temporisées, gestion d’évènements et d’erreurs, Waveforms, chargement dynamique de VIs, ..

Ré-utilisation des routines externes : interfaçage avec DLL, CIN, Matlab

Communication inter-applications : ActiveX, Excel, Word,…

Génération d’exécutables

Optimisation de la vitesse d’exécution et de l’occupation mémoire, manipulation de masse de données

Acquisition de données avancée



  1. EXPOSE DES MOTIFS

Les personnels techniques des établissements d’enseignement supérieur ont pour mission, entre autres, la maintenance de systèmes et l’amélioration de systèmes.

Cette formation leur fait découvrir les solutions technologiques différentes, susceptibles de répondre à leurs besoins.

Labview est une solution industrielle très répandue pour la mesure et l’instrumentation.

Cette formation permet de former les personnels techniques des établissements d’enseignement supérieur à ce type d’outil.


    1. Cette action a-t-elle déjà été organisée ? Par qui ?

La formation à Labview constitue un module intégré dans l’enseignement de certaines filières des élèves ingénieurs de Polytech’Montpellier (Ecole Polytechnique Universitaire de Montpellier – ex ISIM).

Une semaine d’initiation a déjà été organisée dans le cadre des Universités d’Automne (en 2003, 2004 puis en 2006). Le programme présenté ici correspond à un deuxième niveau réclamé par les stagiaires des années précédentes.

L’enseignement est dispensé par des enseignants-chercheurs (UFR, Polytech’Montpellier) et par des spécialistes extérieurs (CNRS, industriel) , tous choisis pour leurs compétences reconnues dans le domaine.



  1. PEDAGOGIE

Le module s’appuie sur une formation de type cours / TP.

La pratique du logiciel est privilégiée à travers de nombreux exercices et applications.



    1. Responsables pédagogiques :

Nom – Prénom : GHOMMIDH Charles

Qualité : Professeur des Universités

Adresse : Polytech’ Montpellier

Université Montpellier II – Place Eugène Bataillon

34095 MONTPELLIER Cedex 5
Tél. : 04 67 14 33 60

Mèl : ghommidh@univ-montp2.fr


Formateurs : M. Charles GHOMMIDH – Professeur UMII

M. Gilles DESPAUX – Maître de Conférences UMII

M. Jean-Jacques HUSELSTEIN – Maître de conférences UMII

M. Yves ELKAIM – Ingénieur d’Etudes CNRS





  1. Etablissement organisateur

Nom de l’établissement : CREUFOP LR / UMII

Adresse : 99, avenue d’Occitanie – 34096 MONTPELLIER Cedex 5

Tél. : 04.99.58.52.72

Fax : 04.99.58.52.81

Mèl : creufoplr@univ-montp2.fr


Nom de la personne recevant les candidatures : Mme Laurence POCHARD



    1. Responsable administratif

Nom : Mme Laurence POCHARD

Adresse : CREUFOP LR / UMII – 99 avenue d’Occitanie – 34096 MONTPELLIER Cedex 5
Tél. : 04.99.58.52.69

Fax : 04.99.58.52.81



Mèl : laurence.pochard@univ-montp2.fr
Instrumentation sous LabVIEW


    1. Public concerné Personnels techniques des établissements de l'enseignement supérieur




    1. Nombre de participants maximum : 13, travaillant la plupart du temps en individuel sur PC




    1. Calendrier du lundi 27 août 2007 à 13h30 au vendredi 31 août 2007 à 12 heures.




    1. Objectifs du stage

Découvrir et/ou approfondir la programmation graphique sous LabVIEW et l'acquisition de données en utilisant les matériels et les composants logiciels de National Instruments. Savoir installer LabVIEW et des cartes d'acquisition ou de communication. Savoir utiliser cet environnement pour acquérir des données, piloter des instruments et faire du contrôle-commande ou de la conduite d'essais.


    1. Pré-requis

Niveau bac scientifique ou technique souhaitable mais non indispensable. Des notions d'informatique en environnement Windows sont souhaitables, ainsi qu'une expérience dans l'utilisation des appareils d'essai et mesure les plus courants (générateurs, oscilloscopes, multimètres ...)


    1. Contenu du stage

  • Initiation à la programmation graphique sous LabVIEW (séquence, structure conditionnelle, structures de répétition, instruments virtuels, types de données) ;

  • Acquisitions analogiques et numériques avec LabVIEW (installation, configuration avec le logiciel MAX et utilisation des cartes d'entrée-sortie analogiques et numérique. Connexion des capteurs aux cartes d'acquisition) ;

  • Communication avec LabVIEW (pilotage d'instruments de mesure par la liaison série RS232,le bus IEEE488 (GPIB) et le port USB) ;

  • Télémesures (modules FieldPoint, accès à des applications LabView par internet)

  • Présentation et utilisation de LabVIEW Temps-Réel et de LabVIEW FPGA (modules Compact RIO);

  • Présentation et utilisation de LabWindows CVI.

Le stage se déroule sur quatre jours (soit environ 30 heures), du lundi 13h30 au vendredi 12 heures, avec la répartition suivante :

  • initiation à LabVIEW, structures algorithmiques (7,5 heures) ;

  • Présentation et démonstration des cartes d'entrée/sortie, des modules FieldPoint, des modules compatc RIO et de LabWindows CVI (4 x 1 heure) ;

  • Installation et configuration de LabView et des cartes National Instruments (1 h) ;

  • Projets d’application (17,5 h).



  1. EXPOSE DES MOTIFS

L'évolution des matériels, en particulier l'acquisition et le traitement numérique des mesures et la connection quasi systématique des appareils de mesure à des systèmes informatiques, nécessitent de nouvelles connaissances de la part du personnel pour la conception, la mise en oeuvre et la maintenance de moyens informatiques d'instrumentation et d'essai. L'objectif de ce stage est de permettre la découverte, l'approfondissement et l'échange sur l'environnement LabVIEW, qui s'affirme aujourd'hui comme un standard dans les entreprises et les laboratoires pour le développement rapide d'installations pédagogiques ou de recherche.


    1. Cette action a-t-elle déjà été organisée ? Par qui ?

Le Service de Formation Continue et Apprentissage de l'IUT de Saint-Nazaire a organisé des formations en « Capteurs et Instrumentation » dans le cadre des universités d'automne, à plusieurs reprises jusqu'en septembre 2002. Le Département Mesures Physiques a également organisé des formations sur LabView pour des entreprises de la Région des Pays de La Loire. Il gère chaque année les formations sur LabVIEW du DUT Mesures Physiques, des licences professionnelles « Capteurs, Instrumentation et Métrologie » et « Innovation et Développement Industriel », de l'ITII des Pays de la Loire ainsi que de la filière Instrumentation et Mesure du CNAM de Nantes. Le département Mesures Physiques gère également un projet sur LabVIEW FPGA dans le cadre de la Plate-Forme Technologique Nazairienne, en collaboration avec plusieurs entreprises locales.


  1. PEDAGOGIE

L'organisation est axée sur des travaux pratiques et des projets. Toutes les notions introduites sont illustrées et mises en pratique par les stagiaires sur un poste de travail mis à leur disposition. Chaque poste de travail est constitué d'un ordinateur individuel sous environnement Windows connecté au réseau internet muni du logiciel LabView et de matériels supplémentaires d'essai et mesure.





    1. Responsables pédagogiques :

Nom – Prénom : AUGER François

Chef du Département Mesures Physiques de l'IUT de Saint-Nazaire


Qualité : Maître de Conférences 61ème section

Adresse : IUT, Département Mesures Physiques,

Heinlex, 58 rue Michel Ange, BP 420, 44606 Saint-Nazaire cedex
Tél. 02 40 17 81 21

Fax 02 40 17 81 64

Mèl : francois.auger@univ-nantes.fr
Formateurs  :

François Auger, MCF 61ème section, enseignant au département Mesures Physiques

Nicolas Bernard, MCF 63ème section, enseignant au département Mesures Physiques

Gérard Berthiau, MCF 63ème section, enseignant au département Mesures Physiques

Emmanuel David, Agrégé de Génie Electrique, enseignant au département Mesures Physiques



  1. ORGANISATION




    1. Établissement organisateur



Université de Nantes – IUT de Saint-Nazaire

Adresse : Heinlex, 58 rue Michel Ange, BP 420, 44606 Saint-Nazaire cedex
Nom de la personne recevant les candidatures : Mme Isabelle MICHEL

Tél. 02 40 17 81 17

Fax 02 40 17 81 67
Mèl isabelle.michel@univ-nantes.fr



    1. Responsable administratif

M. Georges Guihéneuf,


responsable du Service de Formation Continue et Apprentisage

Tél. 02 40 17 81 15

Fax 02 40 17 81 67
Mèl georges.guiheneuf@univ-nantes.fr

Les puces à ADN : de la conception à l’analyse des données d’expression des gènes


    1. Public concerné

Techniciens, Ingénieurs universitaires.



    1. Nombre de participants maximum : 14 maximum






    1. Calendrier 19 au 23 novembre 2007


    1. Objectifs du stage

Cette formation a pour but de former les participants au domaine de l’analyse transcriptomique par la technologie des Puces à ADN. Le programma se propose de donner aux participants la capacité d’évaluer l’intérêt d’une telle approche et de mettre en place une stratégie scientifique liée à un projet d’analyse transcriptomique par Puces à ADN. Les participants pourront ainsi maîtriser l’utilisation des puces à ADN pour l’étude du transcriptome, depuis la mise en place d’un plan d’expérience jusqu’à l’analyse et l’exploitation des résultats obtenus. Une vision globale du domaine et de ses évolutions complètera cette formation.


    1. Pré-requis

Connaissances de base en Biologie Moléculaire et utilisation routinière de l’outil informatique.



    1. Contenu du stage

Conférence : Principe, conception et fabrication des microarrays.

Exemple des lames OLITOM développées au laboratoire qui seront utilisées au cours de cette formation


Partie pratique : 2.5 jours (rappels techniques et présentation des protocoles pendant les TP)

- Contrôle Qualité des ARNs –BioAnalyzer)

- Amplification des ARNs messagers

- Marquage, Purification et Quantification des ARNs amplifiés

- Traitement des lames et hybridations robotisées

- Lecture des lames par scanner


Analyse des données : 1 journée d’initiation

- Analyse des images : visualisation, analyse « qualité » des lames

- Introduction à l’analyse statistique des données de microarrays. Utilisation de l’interface bioplot
Visite de la plateforme Biopuce INSA Toulouse : une demi-journée
Discussion et table ronde, évaluation de la formation



  1. EXPOSE DES MOTIFS

Elle répond de plus en plus aux besoins des laboratoires qui veulent aborder l’étude de l’expression des gènes de façon globale afin de dégager des cibles pour leurs investigations. Cette formation se veut une bonne initiation pour appréhender ce type d’outils et acquérir une vision critique des résultats générés par cette technologie et d’être à même d’analyser des résultats des Puces à ADN.





    1. Cette action n’a jamais été organisée 



  1. PEDAGOGIE




    1. Responsables pédagogiques :

Nom – Prénom : Mondher Bouzayen, Farid Regad, Mohamed Zouine

Qualité : Professeur
Adresse : INP/ENSAT

Avenue de l’Agrobiopole BP 107

31326 – Castanet-Tlosan Cedex
Tél. 05 62 19 35 71

Fax 05 62 19 35 73

Mèl : bouzayen@ensat.fr
Formateurs /

Mohamed Zouine, Farid Regad et Pierre Frasse

Laboratoire Génomique et Biotechnologie du Fruit - UMR 990 INRA/INP- ENSAT Castanet Tolosan

– Directeur, Mondher Bouzayen





  1. ORGANISATION




    1. Établissement organisateur

Nom de l’établissement : INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE/FORMATION CONTINUE

Adresse : 6,allée Emile Monso – 31029 – TOULOUSE Cedex 4


Tél. : 05 62 24 21 07

Fax : 05 62 24 21 01

Mèl : monique.fabre@inp-toulouse.fr
Nom de la personne recevant les candidatures : Monique FABRE



    1. Responsable administratif

Nom : Michèle Carrera

Adresse : INP/FC – 6, allée Emile Monso – 31029 – TOULOUSE Cedex 4

Tél. : 05 62 24 21 54

Fax : 05 62 24 21 01

Mèl : michele.carrera@inp-toulouse.fr

Etude de l’expression des gènes par PCR quantitative en temps réel .


    1. Public concerné

Ingénieur, assistant ingénieur, technicien BAP A Sciences du vivant



    1. Nombre de participants maximum : 16 participants (8 postes de 2)



    1. Calendrier 1er au 5 Octobre 2007




    1. Objectifs du stage

Apprentissage de l’utilisation de la PCR en temps réel : acquisition des bases théoriques et pratiques dans le but de quantifier le niveau d’expression des gènes (ARN transcripts), depuis la conception de l’expérience, la manipulation, à l’analyse des résultats


    1. Pré-requis

Connaissances de base, théoriques et pratiques, en Biologie moléculaire


    1. Contenu du stage

L’approche théorique est intégrée aux manipulations

Partie théorique :

Les ARN et leur analyse

La transcription inverse

Différence entre RT-PCR classique et RT- PCR en temps réel quantitative

Paramètres essentiels de la RT- PCR en temps réel quantitative : Efficacité, Gamme,…

Design des amorces pour la RT-PCR en temps réel quantitative 

Différence entre quantification absolue et relative

Normalisation des résultats par un gène de ménage : choix crucial.
Partie pratique :

Extraction d’ARN et analyse par électrophorèse.

Etude d’expression d’un gène tissu spécifique par RT- PCR en temps réel quantitative

Etude d’expression de plusieurs gènes de ménage et choix du gène normalisateur

Exploitation des résultats et quantification.


  1. EXPOSE DES MOTIFS

La PCR est une des technologies les plus utilisées en Biologie moléculaire, elle permet d’amplifier un fragment d’acides nucléiques d’intérêt, même présent en quantité infime dans un mélange complexe.

La PCR en temps réel permet une quantification précise de l’ADN présent à l’origine dans l’échantillon, ce qui en fait un outil indispensable dans les domaines de la recherche fondamentale (étude de l’expression des gènes), le diagnostic clinique (cancérologie, virologie, détection de microorganismes pathogènes).

Cette technique a remplacé les techniques classiques telles que le Northern Blot et la RNase protection, elle a permis de diminuer le seuil de détection des ARN transcripts mais également de s’affranchir de l’utilisation de radioéléments.

L’aspect nouveau et maintenant incontournable de la PCR en temps réel justifie pleinement l’organisation d’Université d’Automne sur ce thème.
Cette action n’a jamais été organisée 

3. PEDAGOGIE
Durée : 5 jours

Les cours théoriques, sont intégrés aux expérimentations pratiques au fur et à mesure de la progression des informations obtenues par les résultats expérimentaux
3.2.Responsable pédagogique :
Nom-Prénom : KASSIS Nadim

Qualité : A.I. CNRS

Adresse : CNRS UMR 7059 Université Paris –Diderot Tour 33-23 , 1er étage2, Place Jussieu

75251 Paris Cedex 05 tel  : 01 44 27 79 11 fax : 01 44 27 78 36

mail : kassis@paris7.jussieu.fr
Equipe pédagogique

Nadim Kassis (AI CNRS)

Christophe Helary (IE EPHE)

Marie-noëlle Gangnerau (IR Un. Paris 7-Diderot)



4. ORGANISATION
4.1.Etablissement organisateur

Nom de l’établissement :

Université Paris 7- Diderot

2, Place Jussieu

75251 Paris Cedex 05


Nom de la personne recevant les candidatures :

Marie –noëlle GANGNERAU

CNRS UMR 7059 Laboratoire Physiopathologie de la nutrition

Université Paris –Diderot Tour 33-43 , 1er étage

2, Place Jussieu

75251 Paris Cedex 05

tel  : 01 44 27 54 90

fax : 01 44 27 78 91

mn.gangnerau@paris7.jussieu.fr


4.2.Responsable administratif

Martine SURRE- Marie-noëlle GANGNERAU

Bureau de la formation des personnels

2, place Jussieu - 75251 Paris Cedex 05

Tél. : 01 57 27 56 91

Fax : 01 57 27 56 92



Mèl : fpiatos@paris7.jussieu.fr

Culture cellulaire animale



    1. Public concerné TECHNICIENS - BAP A Spécialité Sciences du vivant




    1. Nombre de participants maximum 18




    1. Calendrier octobre 2007 – du 15 au 19 octobre 2007




    1. Objectifs du stage

Acquisition des connaissances théoriques et Maîtrise des techniques courantes de culture des cellules animales.


    1. Pré-requis

Connaissances de base en biologie


    1. Contenu du stage

THEORIE : 40 %

Milieux de culture et compléments

Les lignées établies (cancéreuses ou transformées) et primocultures.

Les cultures cellulaires adhérentes et flottantes.

Culture bi ou tri-dimensionnelles
PRATIQUES : 60 % - Lignées flottantes et adhérentes:

- Congélation/déconlégation

- Repiquage/passage.

- Dénombrement sur hématimètre

- Ensemencement sur divers supports (flasque, microplaque, chambre de culture)

- Culture tridimensionnelle.

- Tests colorimétriques de cytotoxicité.

2 - EXPOSE DES MOTIFS
La maîtrise de culture cellulaire animale est incontournable pour nombre de personnels techniques travaillant dans les laboratoires (pharmacologie, toxicologie, virologie…). Elle demeure une nécessité dans les équipes de recherche concernant la thérapie cellulaire (hybridomes,..) et la biologie moléculaire (cellules génétiquement modifiées). La culture cellulaire occupe peu de place dans les formations (DUT, BTS) des personnels techniques. Une formation concise et pratique donnant toutes les outils nécessaires à une bonne pratique des méthodes usuelles de culture animale permet de compléter la formation voire de former les nouveaux arrivants et constitue un "plus" pour l'accession à de nouvelles méthodes, à des nouvelles responsabilités pour les personnels "confirmés".


    1. Cette action a-t-elle déjà été organisée ? Par qui ?

L'Equipe qui propose ce stage possède une bonne expérience de formation sur le sujet puisqu'elle a anime des travaux pratiques pour les étudiants de maîtrise de sciences biologiques et médicales, des formations individuelles en interne (personnel des universités et industries, stagiaires d'IUT…). Cette équipe a assuré cette action de formation dans le cadre de la formation continue des personnels du Grand ouest de même qu’en université d’automne



  1. PEDAGOGIE




    1. Selon quelles modalités pédagogiques l’université d’automne se déroulera-t-elle ?

La formation se déroulera entièrement à l'UFR d'Odontologie dans le service de « biomatériaux en site osseux »qui possède une salle de travaux pratiques, une salle de cours et une salle de culture cellulaire.(unité de lieu). Les stagiaires seront répartis en groupe de 5 à 6 personnes, sous la responsabilité d'un personnel parfaitement aguerri aux techniques de culture, afin que chacun d'entre eux puisse accéder aux appareillages et effectuer plusieurs fois les expérimentations afin de les maîtriser. L'objectif étant de former des personnes aptes à réaliser les opérations et protocoles courants en culture cellulaire des la fin du stage.

4 personnes assureront l’encadrement de ce stage.


    1. Responsable pédagogique :

Nom – Prénom : PELLEN Pascal

Qualité : IGE



Adresse : Université de Rennes I

Tél. 02 23 23 43 56 ET 02 23 23 43 38

Fax 02 23 23 43 06

Mèl : pascal.pellen@univ-rennes1.fr




  1. ORGANISATION




    1. Etablissement organisateur

Nom de l’établissement : Université de Rennes I

Adresse

2, rue du Thabor – CS 46510 – 35065 RENNES CEDEX
Tél. 02/23/23/36/55

Fax 02/23/23/36/96

Mèl annie.collet@univ-rennes1.fr€
Nom de la personne recevant les candidatures : Annie COLLET



    1. Responsable administratif

Nom : Annie COLLET

Adresse : Université de Rennes I - 2, rue du Thabor – CS 46510 – 35065 RENNES CEDEX
Tél. 02/23/23/36/55

Fax 02/23/23/36/96

Mèl annie.collet@univ-rennes1.fr
MÉTHODES PRATIQUES ET CONCEPTS THÉORIQUES

DE LA MICROSCOPIE ÉLECTRONIQUE EN BIOLOGIE


    1. Public concerné BAP : BAP A Sciences du Vivant

Techniciens assistants ingénieurs et personnel amené à pratiquer la microscopie électronique,

Spécialité : Toutes spécialités




    1. Nombre de participants maximum :
      12 participants (nombre limité en raison de l’importance des travaux pratiques sur microscopes)




    1. Calendrier Semaine 46 (12 novembre – 16 novembre 2007) Durée : 5 jours




    1. Objectifs du stage

Fournir les méthodes pratiques les plus actuelles en les associant aux concepts théoriques de base de la microscopie électronique en biologie (transmission et balayage) permettant de conduire rapidement et de façon autonome un travail complet d’analyse ultrastructurale. Un module sera consacré aux stratégies de l’analyse immunocytochimique et de la localisation ultrastructurale.

La formation insistera, par la pratique, sur les meilleures méthodes et stratégies de la préparation efficace et sûre des échantillons biologiques.




    1. Pré-requis

Il n’y a pas de pré-requis exigé pour ce cours. Toutefois les candidats justifiant de la nécessité de cette formation pour la conduite de leur travail seront retenus en priorité.


    1. Contenu du stage

Alternance de travaux pratiques (2/3 du temps) réalisés par les stagiaires et cours (1/3 du temps).

Les fixateurs : qualités, défauts, domaines d’emploi, préparation, conservation. Les méthodes de fixation pour la cytologie


Les méthodes d’inclusion : Résines époxydes et acryliques, qualités, défauts, domaines d’emploi, préparation, conservation.

Réalisation d’inclusion en résines époxy et acryliques.


La sécurité dans le laboratoire de microscopie électronique. La législation. Protection, précautions, manipulations des produits dangereux, élimination des déchets.
Les techniques de coupes (semi-fines et ultra-fines). Coloration et contraste.
Le microscope électronique à transmission. Fonctionnement et entretien. Notions d’optique électronique. Défauts et aberrations. Corrections et réglages.
La prise de documents dans le laboratoire de microscopie électronique. Photographie, caméras et documents électroniques. Les logiciels de traitement de l’image. Stockage et classement des données.
Notion de cytologie générale. Relations structure-fonction. Les critères de jugement de la qualité cytologique des préparations.
Le contraste négatif. Observation des molécules et complexes moléculaires
Les concepts fondamentaux de détection des molécules et complexes moléculaires.
Immunocytochimie générale: Les anticorps polyclonaux et monoclonaux, les marqueurs fluorescents, enzymatiques et particulaires.

utiliser les acquis de l’immunocytochimie à fluorescence et de la microscopie confocale.


La fixation pour l’immunocytochimie ultrastructurale.
La préparation des échantillons pour l’immunocytochimie ultrastructurale (cellules et tissus).
Les résines pour l’immunocytochimie ultrastructurale (résines acryliques)
La cryo-ultramicrotomie. Concepts, réalisation, avantages pratiques.
Les marquages optimisés avec l’or colloïdal. Choix de la taille des marqueurs.
Le bruit de fond du marquage immunocytochimique : correction et niveau relatif.
L’absence de marquage : Raisons et correction.
La quantification de l’intensité de marquage.

  1. EXPOSE DES MOTIFS

La Formation proposée donne l’accent sur les manipulations pratiques (préparation des échantillons, inclusions, coupes ultrafines, utilisation des microscopes électroniques) et répond à de nombreuses demandes de formation que nous recevons des laboratoires universitaires

L’observation ultrastructurale qu’elle soit associée ou non à une analyse immunocytochimique fine est souvent nécessaire à la conduite d’un projet en Biologie en raison principalement de l’apport d’une résolution encore inégalée.
La microscopie électronique est adaptable à une grande variété de thèmes de recherche, à l’analyse et à l’expertise.


    1. Cette action a déjà été organisée par le Centre Commun de Microscopie Électronique Appliquée de l’Université de Nice Sophia Antipolis (du 15 au 19 novembre 2004 et du 27 novembre au 1er décembre 2006)




  1. PEDAGOGIE

Il s’agira d’une alternance continue entre cours théoriques (minimum 2h/jour en 2 sessions) et applications pratiques (minimum 5h/jour en 2 sessions) réalisées par les stagiaires eux-mêmes.

L’ensemble de la formation –cours et TP- a lieu sur le site du CCMA (Centre Commun de Microscopie Électronique Appliquée).

Trois personnes assurent l’encadrement constant des stagiaires (un professeur des Universités et deux techniciens Classe execeptionnelle).

Dans la mesure où ils sont disponibles au moment du stage, il est fait appel à des intervenants extérieurs du monde de la recherche et de l’entreprise


    1. Responsables pédagogiques :

Nom – Prénom : GOUNON Pierre

Qualité : Professeur

Adresse : CCMA, Faculté des Sciences de l’Université de Nice Sophia Antipolis

Tél. 04 92 07 60 49

Fax 04 92 07 60 45

Mèl : gounon@unice.fr

Formateurs :

Pr.Pierre Gounon, M. Jean Pierre Laugier,Mme Sophie Pagnotta




  1. ORGANISATION




    1. Établissement organisateur

Université de Nice Sophia Antipolis, Faculté des Sciences

Adresse : Université de Nice Sophia Antipolis, Faculté des Sciences Parc Valrose, 06108 NICE CEDEX 2

Centre Commun de Microscopie appliquée

Tél. 04 92 07 60 46

Fax 04 92 07 60 45

Mèl gounon@unice.fr


Nom de la personne recevant les candidatures :

Mme Joëlle GUIGUET




    1. Responsable administratif

Mme Joëlle GUIGUET

Service de la Formation et de l’action sociale

Grand Château, 28 avenue Valrose
B.P. 2135, 06103 NICE CEDEX 2

GESTION DES DECHETS Dans les établissements d’enseignement supérieur

Vers un Management Qualité


    1. Public concerné

Tous les agents potentiellement producteurs ou gestionnaires de déchet





    1. Nombre de participants maximum : 20


Calendrier : 15 au 19 Octobre 2007



    1. Objectifs du stage

Donner aux stagiaires une compétence pour :

- Les rendre capables d’identifier globalement la filière Déchets

- Reconnaître voire mettre en place les phases nécessaires à leurs gestions




    1. Pré-requis Aucun




    1. Contenu du stage

1 – Les grandes lignes de la réglementation :

1 – 1 niveau européen

1 – 2 niveau français


2 – Les différentes catégories de déchets :

2 – 1 ménagers

2 - 2 collectivités

2 – 3 universitaires : banals, inertes, dangereux (chimiques, biologiques), spécifiques


3 – Les filières

3 – 1 d’enlèvement

3- 2 de traitement (Sociétés de retraitement)

3 – 3 de valorisation

3 – 4 exemples (visite)
4 – La prévention

4 – 1 gestion des déchets

4 – 2 Les correspondants et interlocuteurs : DRIRE, ADEME, DDASS,……
5 – Le traitement des déchets vu dans un contexte « Qualité, norme 14001 »



  1. EXPOSE DES MOTIFS




    1. Cette action a-t-elle déjà été organisée ? Par qui ?

OUI, par l’Institut National Polytechnique de Toulouse

En 2006, nous avons eu 36 demandes d’inscription, seules 20 ont été retenues. A l’issue de la semaine, les stagiaires présents nous ont assuré de la nécessité de suivre une telle formation, le questionnaire d’évaluation nous encourageant à renouveler ce stage pour la troisième année consécutive



  1. PEDAGOGIE

Conférences par des intervenants internes et des professionnels

Travaux dirigés

Visites d’installation

Les présentations seront remises aux stagiaires.


    1. Responsable pédagogique :

Nom – Prénom : Jean-Pierre VERDIER (INP)

Qualité : Ingénieur Hygiène et Sécurité

Adresse : INP – 6, allée Emile Monso – 31029 – TOULOUSE Cedex ‘


Tél. : 05 62 24 21 78

Fax 05 62 24 21 03

Mèl : JeanPierre.Verdier@ensiacet.fr
Formateurs :

- Jean-Pierre VERDIER, ingénieur hygiène et sécurité

- Hervé GERMAIN, Direction régionale de l’industrie, de la recherche et de l’environnement (DRIRE)

- Société GACHES CHIMIE

- Chloé MAISANO, représentant l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME)

- Jean Claude SETIER, Ingénieur environnement chez TOTAL

- Société TREDI

- Société ECOMICRO

- Serge MOUYSSET, Lucien POLLINI (visite et commentaire au L.G.C.)



  1. ORGANISATION




    1. Établissement organisateur

Nom de l’établissement : Institut National Polytechnique de Toulouse (Service Hygiène et Sécurité)

Adresse : 6, allée Emile Monso

31029 – TOULOUSE Cedex 4


Tél. : 05 62 24 21 54

Fax : 05 62 24 21 01

Mèl : michele.carrera@inp-toulouse.fr
Nom de la personne recevant les candidatures : Michèle CARRERA


    1. Responsable administratif

Nom : Michèle CARRERA

Adresse : INP de Toulouse – 6, allée Emile Monso – 31029 – TOULOUSE Cedex 4


Tél. : 05 62 24 21 54

Fax : 05 62 24 21 01

Mèl : michele.carrera@inp-toulouse.fr

Sécurité incendie dans les établissements recevant publics (ERP)


    1. Public concerné :

Technicien et assistants ingénieurs des services techniques immobiliers


    1. Nombre de participants maximum : 25




    1. Calendrier : 22 au 26 octobre 2007



    1. Objectifs du stage

Acquérir les bases de la culture « sécurité incendie » dans les ERP


    1. Pré-requis :

Exercer ses missions dans un service technique dédié à la construction, la maintenance ou l’exploitation d ‘un ERP


    1. Contenu du stage




  • Législation : textes, décrets et circulaires applicables

  • Les différents acteurs intervenant dans l’exploitation et la construction des ERP

  • Analyse synthétique du « règlement de sécurité contre l’incendie dans les ERP »

  • Rôle de la commission de sécurité – composition et procédures de consultation

  • Application du règlement :

-au projet de construction

-à l’exploitation



  1. EXPOSE DES MOTIFS


L’exigence de la réglementation dans les ERP, notamment en matière de sécurité incendie, nécessite pour son application des connaissances élémentaires dans ce domaine.

Ces dernières ne peuvent être acquises que par une formation spécifique

3 PEDAGOGIE
Apport très concret de connaissances théoriques basées sur des exemples.
3. 1. Responsables pédagogiques :

Thierry Tanguy

Ingénieur

Direction de la maintenance et du patrimoine

Université Montpellier 1 Tél. : 04 67 41 74 31

Fax : 04 67 41 75 44

Mail : thierry.tanguy@univ-montp1.fr



  1. ORGANISATION


4.1.Etablissement organisateur
Nom de l’établissement : Université Montpellier 1

Adresse : 5 boulevard Henri IV


Tél. : 04 67 41 74 31

Fax : 04 67 41 75 12

Mail : formpers-drh@univ-montp1.fr
Nom de la personne recevant les candidatures : Régine REY

4.2. Responsable administratif
Nom : Régine REY
Adresse : DRH- Service formation des personnels, examens et concours -Université Montpellier 1-

3 bis boulevard Henri IV- 34006 Montpellier


Tél. : 04 67 41 74 31

Fax : 04 67 41 75 12

Mail : formpers-drh@univ-montp1.fr
Prototypage rapide, moulage à la cire perdue.

1.1 Public concerné

BAP B : Sciences chimiques et sciences des matériaux : Élaboration, traitement et contrôle des matériaux.

BAP C : Sciences de l’ingénieur et instrumentation scientifique : Bureau d’études en construction mécanique ; Construction mécanique.
1.3 Nombre de participants maximum 16 (2 groupes de 8 personnes).
1.4 Calendrier : du lundi 17 septembre au vendredi 21 septembre 2007.
1.5 Objectifs du stage

Former les agents à l'évolution des méthodes et des technologies innovantes ou novatrices afin de favoriser l’accès à des emplois exigeant des compétences nouvelles ou même à des activités professionnelles différentes.

À l’issue de la formation, les participants pourront :

- utiliser le vocabulaire de prototypage rapide pour dialoguer avec les spécialistes de prototypage rapide (les procédés par impression 3D à cire et à dépôt de fil seront traités plus particulièrement),

- utiliser le vocabulaire de moulage à la cire perdue pour dialoguer avec les spécialistes,

- préparer une grappe de pièces pour moulage à la cire perdue,

- réaliser un moulage à la cire perdue sous vide partiel.
1.6 Pré-requis capacité d’estimer des formes moulables économiquement et d’associer un procédé de moulage usuel.
1.7 Contenu du stage

La première partie du stage mettra en place la notion de prototypage rapide, les principales technologies de prototypage rapide seront également présentées. Les particularités et les qualités dimensionnelles et géométriques de chaque procédé seront abordées. Les procédés par projection de cire et à dépôt de fil seront traités plus particulièrement.

Le principe de la fonderie à cire perdue est détaillé avec ses particularités, ses avantages et ses inconvénients.
En travaux dirigés, transformation du modèle cire en grappe prête à la coulée et réalisation complète d’une pièce (ou d’une grappe) en aluminium lors de la séquence de travaux pratiques de moulage à la cire perdue ; contrôle qualité et dimensionnel des pièces obtenues.

Plan

Présentation et étude du prototypage rapide : intérêts et avantages, différents procédés.

Présentation et étude du procédé par impression 3D, caractérisation de la machine à projection de cire.

Présentation et étude du procédé par dépôt de fil fondu, caractérisation de la machine.

Présentation et étude des techniques de moulage.

Présentation et étude du procédé cire perdue.

-mode opératoire.

Étude et préparation d’une pièce en vue d’un moulage à la cire perdue : calcul système de remplissage (descente, canaux, attaque, masselotte), étude des canaux de décirage, impression de la pièce transformation du modèle cire en grappe prête à la coulée, réalisation de la grappe.

Laboratoire de fonderie : préparation du panier de coulée et de l’enrobage, coulée du réfractaire sous vide, mise au four du cylindre, coulée, refroidissement.

Démoulage et parachèvement.

Préparation de la pièce au contrôle dimensionnel et de qualité.

Contrôle dimensionnel et qualité de la pièce.




2. Exposé des motifs

Un Technicien en Génie Mécanique, tout au long de sa carrière, sera amené à utiliser différents procédés d’obtention de pièces brutes. Il est donc nécessaire qu'il soit capable d'utiliser les équipements actuels, mais aussi de s'adapter à ceux du futur comme l’utilisation grandissante du prototypage rapide. Le prototypage rapide associé à l’obtention de pièces en aluminium par la technologie de la cire perdue permet d’appréhender les nouvelles technologies liées au domaine médical, de l’aérospatiale et de l’espace. Le procédé à dépôt de fil fondu permet lui, la réalisation directe de pièces « bonne matière ».


Cette action a déjà été organisée avec succès, par notre établissement et avec les mêmes intervenants, dans le cadre des “Universités d’Automne 2002". Cependant, depuis cinq ans, les procédés de prototypage ont bien évolué et de nouvelles technologies sont apparues comme par exemple le procédé à dépôt de fil fondu.

3. Pédagogie

L’enseignement s’appuie sur des cours théoriques, des travaux dirigés ainsi que des séances de travaux pratiques.

L’accent sera mis sur les travaux dirigés à raison d’un poste de travail par participant et sur les travaux pratiques en fonderie (2 groupes de 8 personnes).

Un exemple réel sera mené jusqu’à obtention complète de la pièce et contrôle de celle-ci.


3.1 Responsable pédagogique :

Nom - Prénom : ANGLADE Bruce

Qualité : Professeur Agrégé de Génie Mécanique

Adresse : ENS de CACHAN, Département de Génie Mécanique, 61, av. du Président Wilson, 94235

CACHAN Cedex

Tél. : 01 47 40 21 98

Fax : 01 47 40 22 11

Mèl : bruce.anglade@dgm.ens-cachan.fr



4. Organisation
4.1 Etablissement organisateur

Nom de l’établissement : Ecole Normale Supérieur de Cachan

Adresse : 61 avenue du Président Wilson 94235 CACHAN Cedex

Tél. : 01 47 40 20 00

Fax : 01 47 40 20 74

Nom de la personne recevant les candidatures : ANGLADE Bruce


4.2 Responsable administratif

Nom - Prénom : SAVATTERO Eric

Adresse : ENS de CACHAN, Service formation continue et développement, 61, av. du Président

Wilson, 94235 CACHAN Cedex

Tél. : 01 47 40 75 02

Fax : 01 47 40 75 10

Mèl : fcd@ens-cachan.fr

LA CONDUITE DE PROJET : Expertise(s) et méthodologie(s)



    1. Public concerné

- Responsables administratifs,

- Responsables de services qui sont amenés à conduire un projet

- Personnels sollicités à titre d’expert dans un domaine précis( Scolarité, patrimoine, formation…) et amenés à participer à l’ élaboration d’un projet.


    1. Nombre de participants maximum : 18




    1. Calendrier

La formation se déroulera sur 3 journées fin septembre (24-25 et 26 septembre à confirmer)


    1. Objectifs du stage

Acquérir les méthodes et les outils permettant l’élaboration et la conduite de projet à partir de tableaux de bord pour une aide à la décision.

Avoir un ensemble de personnes formées et sensibilisées à fonctionner en mode projet :

- Dans le contexte de la Lolf, En Mesurant et en évaluant les coûts et les activités.

A partir d’un cas concret (choisi en tenant compte des fonctions des stagiaires inscrits), l’objectif consiste à appréhender un système d’actions de pilotage.




    1. Pré-requis Expérience en  management et animation souhaitable




    1. Contenu du stage


I) Qu’est-ce qu’un projet ?

- principes et définitions

Découpage d’un projet : La typologie

Management de projet Principes et éléments constitutifs
II) Tableau de bord : rappel des notions : indicateurs, objectif ; modalités d’élaboration du tableau de bord ; Définition du tableau de bord
III) Les outils de la conduite de projet :

1 MS Project présentation du logiciel

2 le cahier des charges

3 les fiches de cadrage du Projet (8)

4 le diagramme de Gantt

5 le compte rendu de réunion (CRR)


IV) Communauté de Pratiques et Animation de Gestion (appliquée à la conduite de projet et au tableau de bord) :

1 Schéma de validation et circulation de l’information

2 La grille de préparation de la communication sur le projet

3 Plan de communication

4 Déploiement du tableau de bord
Les fiches de Cadrage du Projet :
1 La fiche de cadrage du projet, la fiche d’analyse des stratégies d’acteurs face à la mise en place du projet

2 La fiche d’analyse des stratégies d’acteurs face à la mise en place du projet

3 La fiche d’analyse des risques et opérations de réglage

4 La fiche d’inventaire des tâches et des risques associés

5 le contrat des membres de l’équipe projet

6 La fiche d’expression du besoin et d’étude d’opportunité

7 La fiche d’avancement du projet

8 la fiche « pilotage » du budget (grille et exemple)

Le compte rendu de réunion

La grille de préparation de la communication sur le projet


  1. EXPOSE DES MOTIFS




    1. En quoi cette formation répond-elle aux priorités de formation des personnels IATOSS des établissements d’enseignement supérieur définies dans la circulaire d’Appel d’offres ?

Cette formation répond globalement à la mise en place des réformes de l’Etat, en particulier pour la lolf, et à la mise en place d’objectifs pour l’établissement en vérifiant en amont la faisabilité en terme de projets pour l’établissement et responsabiliser les services dans la prise de décision.





    1. Cette UA a-t-elle déjà été organisée ? Par qui ?

N’a jamais été mise en place comme une UA, mais cette formation figure au plan de formation des personnels de l’université de Nice dans le domaine de l’encadrement et a été mise en place pour la première fois en janvier 2007 pour nos personnels.




  1. PEDAGOGIE




    1. Selon quelles modalités pédagogiques l’action spécifique de formation se déroulera-t-elle ?

Cours, discussions (interactivité), constitution de groupes pour travaux en atelier, restitution des travaux et travaux pratiques en salle informatique




    1. Responsables pédagogiques :

Christine ARNULF (SGASU), secrétaire générale adjointe de l’Université de Nice Sophia Antipolis

Marianne PONCEAU (IGE), responsable de la cellule études et pilotage de l’établissement.



  1. ORGANISATION




    1. Etablissement organisateur


Nom de la personne recevant les candidatures :

UNIVERSITE NICE SOPHIA ANTIPOLIS

Joëlle Guiguet, responsable du service de la formation des personnels et de l’action sociale.

0492076618

Service de la formation des personnels

Formation-personnels@unice.fr




    1. Responsable administratif

Joëlle Guiguet s/c du

Secrétaire général de l’université

Pierre Raoul Vernisse
Université de Nice Sophia Antipolis

Service de la formation des personnels

Joëlle Guiguet

guiguet@unice.fr




Systèmes d’impression numérique connectés : évaluation des architectures et prospectives matérielle et logicielle, normes environnementales appliquées aux supports et matériels




1.1. Public concerné BAP : F Spécialité : Imprimerie/Reprographie.
1.2. Nombre de participants maximum 25.
1.3. Calendrier Lundi 24 Septembre à 14 heures au Vendredi 28 Septembre 2007 à 14 heures
1.4. Objectifs du stage

Dans le cadre d’une démarche qualité :

  Arrêter des solutions techniques réalistes au regard de l’évolution du marché et des besoins des établissements.

  Elaborer des cahiers des charges types en respectant les procédures réglementaires.

  Analyser les offres de type PDF et JDF

  Faciliter l’émergence des nouveaux métiers

- Aider les responsables de service à mettre en place une véritable politique de GRH : formation et qualification des agents .
1.5. Pré requis Etre responsable ou co responsable d'un service d'imprimerie et/ou reprographie, avoir participé aux Universités d’Automne.
1.6. Contenu du stage

1° - Les nouvelles missions des services de reprographie

2° - Impression numérique : les standards du marché et leurs coûts

3° - Le PDF et JDF pour quoi faire ?

4° - Personnels : les besoins des services

5° - Métiers émergents et formations adaptées.

6o – Normes environnementales


II   EXPOSE DES MOTIFS
Depuis 1998, les Universités d’Automne ont permis aux personnels et aux services de franchir l’étape du «numérique connecté» dans de bonnes conditions. Les retours d’expérience et les attentes des agents exprimés dans l’enquête du Réseau Universitaire Gutenberg, ont mis en avant la nécessité de franchir un palier technique supérieur. Il s’agit aujourd’hui de comparer l’offre technique des systèmes déployés ou à venir, d’analyser les solutions et formats propriétaires et ceux plus expérimentaux de standards dits ouverts. Il est impératif de définir des procédures communes dans le domaine de l’achat public. Il faut identifier les métiers émergents afin de proposer une offre de formation adaptée et pertinente aux personnels de ces services. Il faut prendre en compte dans la politique d’investissement l’obligation de dépollution et d’intégrer dans les appels d’offres les normes environnementales.


III - PEDAGOGIE
- Le lundi après-midi : approche sociologique de nos métiers.

- Les matinées seront consacrées à une approche théorique des solutions standards du marché

- Les après-midi seront consacrées par atelier à l’analyse de ces propositions avec restitution de cas pratiques et analyse critique.

- Une journée sera consacrée à l’élaboration de procédures types.
3.2. Responsable pédagogique
Nom Prénom : MONS Daniel

Qualité : Ingénieur d'Etudes   Responsable du Service Imprimerie

Adresse : 5, allées Antonio Machado   31058 TOULOUSE CEDEX 9

Téléphone : 05 61 50 43 26

Fax : 05 61 50 48 36
Mèl : mons@univ tlse2.fr

IV - ORGANISATION
4.1. Etablissement organisateur
Nom de l’établissement : UNIVERSITE TOULOUSE II   LE MIRAIL

Adresse : 5, allées Antonio Machado   31058 TOULOUSE CEDEX 9

Téléphone : 05 61 50 43 26

Fax : 05 61 50 48 36

Nom de la personne recevant les candidatures : MONS Daniel

Mèl : mons@univ-tlse2.fr



4.2. Responsable administratif

Nom Prénom : KRETCHNER Astrid

Qualité : Secrétaire Générale de l’Université

Adresse : 5, allées Antonio Machado   31058 TOULOUSE CEDEX 9

Téléphone : 05 61 50 43 65

Fax : 05 61 50 43 73

Mèl : secretariat.general@univ-tlse2.fr




Administration windows serveur 2003

1.2.Public concerné

BAP : Toutes BAP

Techniciens devant assurer l’installation (machines, logiciels ), la gestion et l’administration (utilisateurs, fichiers, ressources) de réseaux locaux de micro-ordinateurs sous Windows 2003
1.3.Nombre de participants maximum 16 stagiaires

1.4.Calendrier Dates précises : 12 au 17 novembre 2007
1.5.Objectifs du stage

Découvrir les notions fondamentales de Windows 2003 serveur (Active Directory, Unité d’Organisation, stratégie de groupes, ....)

Savoir installer le serveur Windows 2003 et les stations de travail Windows XP.

Savoir gérer les utilisateurs et les fichiers.

Savoir organiser le partage des ressources.
1.6.Pré-requis

Avoir une bonne connaissance du système d’exploitation Windows 9x.

Avoir quelques connaissances de base sur les réseaux (Ethernet, protocole TCP/IP, …)

Utiliser régulièrement un PC monoposte (toutes applications confondues : bureautique, technique, CAO,…)


1.7.Contenu du stage

- Rappels : notions élémentaires sur les réseaux ( routeurs, hub, protocole, DNS,…)

- Présentation de Windows 2003 Serveur, notions de base : Active Directory , domaine, Unité d’Organisation, groupes

- Installation de machines : serveur et stations de travail

- Gestion des utilisateurs : stratégie de groupe (GPO), droits, profils

- Gestion des fichiers : attributs, droits

- Partage de ressources : imprimantes, connexion à une ressource partagée, droits de partage

- Mise en place serveur de mises à jour (WSUS)

- Gestion clients hétérogènes



Yüklə 303,96 Kb.

Dostları ilə paylaş:
  1   2




Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2020
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə