Annecy magazine



Yüklə 310,8 Kb.
tarix04.01.2022
ölçüsü310,8 Kb.
#59445

ANNECY MAGAZINE

N°234


juillet/août 2014

www.annecy.fr

Magazine d'information de la ville d'Annecy

dossier


les bons plans de l’été

cuisine centrale à Novel

pour nos enfants et nos aînés
fête du lac

les toiles de feux


temps fort

annecy classic festival

sommaire

Annecy magazine - n°234

juillet / août 2014

retour en images p.4


en bref p.6
zoom sur... p.10

cuisine centrale à novel : pour nos enfants et nos aînés


dossier p.12

les bons plans de l’été


au fil de l'agglo p.19
qualité de ville p.20
vie des quartiers p.25
mémoire p.27

Georges Grandchamp


Annecy, c'est vous p.29

Marc Simonetti : Des beaux-arts d’Annecy à Game of Thrones


temps forts de l’été p.30

• fête du lac : les toiles de feux

• annecy classic festival
comment ça marche p.39

Le parc des services techniques


rendez-vous (p.34) - exprimez-vous (p.41) - Infos pratiques (p.42)

Le magazine municipal est disponible sur CD pour les personnes malvoyantes auprès de l’association Valentin Haüy : 3 rue Sommeiller - Tél. 04 50 45 37 27


Directeur de la publication : Jean-Luc Rigaut / Directeur de la rédaction : éric Guttierez Directeur-adjoint de la rédaction : Isabelle échard

Rédacteur en chef : Pierre Mathieu de Fossey

Ont participé à ce numéro : Caroline Blanc-Chappaz (rubrique rendez-vous), Cécile Boujet De Francesco (pigiste) Émilie Bulle, Isabelle Morisseau (photos), René-Pierre Lanternier (rubrique mémoire), Quentin Trillot, Véronique Valty.

Crédits photos et illustrations : Émilie Bulle, Isabelle échard, Loïc Giron,

Pierre Mathieu de Fossey, Isabelle Morisseau, Quentin Trillot, C2A

Photo de couverture : Martin Scheel - azoom.ch

Edition - Publicité : DU BRUIT AU BALCON - 6 rue Pizay 69001 LYON

tél. 04 37 92 92 15 - annecymag@dubruitaubalcon.com

Impression : Brailly - 69230 St-Genis-Laval / Tirage : 37 000 exemplaires

La rédaction décline toute responsabilité quant au contenu des sites internet

mentionnés dans le magazine municipal.
Magazine imprimé sur papier certifié PEFC

édito
Annecy demain


Avec la réforme des collectivités annoncée par l’État (évolution des régions, des départements…), nous avons à réfléchir à une nouvelle organisation de notre territoire.

Annecy, préfecture de la Haute-Savoie et ville-centre d’une agglomération dynamique et attractive, doit se saisir de la question et engager la réflexion avec la C2A et les communes de l’agglomération.


Cette agglomération est en effet destinée à s’agrandir au niveau du bassin de vie (en intégrant toutes les communes des rives du lac, mais aussi celles du pays d’Alby, du secteur de Sillingy…). C’est pourquoi il est temps de réfléchir au regroupement avec Annecy-le-Vieux, Seynod, Cran-Gevrier, Meythet et pourquoi pas l’ensemble des 13 communes de l’Agglo.

Nous avons déjà un projet de territoire ambitieux baptisé «  Agglo 2030  », que j’ai eu l’occasion de vous présenter dans ce magazine municipal.

Ce regroupement permettrait à notre ville, qui compterait alors plus de 110 000 habitants, d’être plus forte et de peser au niveau régional, national et européen.
Cette nouvelle organisation devra prendre en compte le maintien de la qualité de vie et du service public ainsi que le respect de la spécificité et de l’identité de chacun de nos quartiers.
Voilà la réflexion qui s’ouvre à nous. Je m’engage à la porter avec vous de manière claire et déterminée. Il en va de l’avenir d’Annecy et de notre territoire.
Très cordialement

Jean-Luc Rigaut

Votre Maire

Les permanences du Maire

Le vendredi après-midi, le maire reçoit dans son bureau en mairie les Annéciennes

et les Annéciens qui le souhaitent.

Prochaines permanences les 5 septembre de 15h à 17h, 12 septembre de 14h

à 16h, 19 septembre de 15h à 17h, 26 septembre de 16h à 17h30

(sous réserve de modifications, confirmation au 04 50 33 88 88).

____________

Prochaine séance du Conseil Municipal

Lundi 29 septembre à 18 heures, salle du conseil, hôtel de ville.

erratum

les comptes n’étaient pas bons !

Dans le dossier du précédent numéro d’Annecy magazine, a été publié page 14 le graphique présentant les résultats du second tour des élections municipales. Or, dans la répartition des voix, nous avons inversé les scores des listes conduites par Denis Duperthuy (Avec vous, Annecy pour tous), arrivé en deuxième position avec 4 182 voix (soit 25,73 % des suffrages), et Thomas Noël (Annecy bleu marine), arrivé en troisième position avec 2 863 voix (soit 17,63 % des suffrages).

Nous tenons à présenter nos excuses à nos lecteurs ainsi qu’aux conseillers municipaux concernés.

retour en images

cela s’est passé dans votre ville...

5 juin

Les Archives municipales exposent



Le 5 juin dernier étaient inaugurés les nouveaux locaux des Archives municipales. Après le traditionnel coupé de ruban, le public présent a aussi pu découvrir l’exposition À l’affiche à Annecy 1860-1918, plus d’un demi-siècle de réclame.
6 juin

Le forum de Bonlieu inauguré

Le forum de Bonlieu, inauguré au début du mois de juin, rime aujourd’hui avec transparence, clarté et sobriété.
8 et 9 juin

Tournoi de volley de Pentecôte

Sous un soleil de plomb, 600 équipes étaient rassemblées sur le Pâquier le temps d’un week-end pour participer à la 49e édition du tournoi de volley de Pentecôte organisé par Annecy Volleyball.
9 au 14 juin

Annecy, une semaine réussie aux couleurs de l’animation

Projections, avant-premières, rencontres, invités de marque, soleil, émotion...

Tous les ingrédients étaient réunis pour cette semaine annécienne aux couleurs

du Festival international du film d’animation. Rendez-vous en 2015 pour une édition consacrée aux femmes dans le cinéma d’animation et un coup de projecteur sur la production espagnole.
21 juin

Musique (et danse) dans toute la ville

19 scènes et près d’une centaine de musiciens, groupes, orchestres et DJ’s ont fait bouger les rues et les habitants d’Annecy pour l’édition 2014 de la Fête de la musique.
24 juin

Haras : la dernière séance

Bonlieu Scène nationale a terminé en beauté son aventure au haras avec un spectacle placé sous le signe du feu. À l’occasion de la Saint-Jean, le poisson géant fabriqué par près de 500 participants a été brûlé pour célébrer l’éternel recommencement du cycle des saisons.
Championnat du monde de deltaplane

102 compétiteurs de 18 nations différentes se sont affrontés durant 15 jours et ont totalisé plus de 1 000 vols. Une très belle édition organisée par le Delta club d’Annecy.


en bref...
Zoom

Avenue de Genève et avenue du Crêt-du-Maure  : les travaux se poursuivent dans les délais.

Les deux chantiers d’envergure menés en parallèle par le Conseil général et la Ville d’Annecy pour réaménager la voirie avenue de Genève et avenue du Crêt-du-Maure se poursuivent dans les délais prévus. Ces travaux, qui visent à renforcer la fluidité du trafic sur ces deux axes majeurs, devraient s’achever en octobre.Pendant toute cette période, la Ville d’Annecy met un numéro de téléphone unique à votre disposition, 04 50 33 89 63, afin de répondre directement à vos interrogations. Il est vivement conseillé de respecter les déviations.

À noter que le sens unique sur l’avenue du Crêt-du-Maure sera inversé le soir de la fête du lac, samedi 2 août, pour faciliter le départ des spectateurs. De 18h au milieu de la nuit, il sera donc possible de l’emprunter dans le sens Marquisats vers l’avenue Boschetti. Attention toutefois car les opérations d’inversion du sens de circulation vont sans doute nécessiter des mises en déviation en amont dans l’après-midi. Il vaudra donc mieux éviter l’avenue du Rhône.

Vient de paraître  : Charles Bosson, un humaniste en politique.

Passionné d’histoire locale, Michel Amoudry vient de sortir un ouvrage consacré à Charles Bosson (1908-2001), ancien maire de notre ville qui a marqué la vie politique après la Libération. Parlementaire, président du groupe MRP, vice-président du Conseil général de Haute-Savoie, maire d’Annecy au moment où la ville connaît une expansion record, il conduit des politiques municipales novatrices, notamment pour le cadre de vie : ce qui conduira au sauvetage du lac d’Annecy. L’éclairage apporté par Michel Amoudry est d’autant plus intéressant que ce dernier a été un compagnon de route de Charles Bosson, puisqu’il est entré au conseil municipal d’Annecy au début de son dernier mandat, en 1971.

Cet ouvrage publié aux Éditions du Signe est disponible en librairie au prix de 22 €.

Prévention routière  : un challenge municipal pour les 10 ans.

Depuis 10 ans, la Ville d’Annecy mène en partenariat avec l’association départementale de la Prévention routière des actions d’éducation et de prévention. Pour célébrer les dix ans de cette collaboration, la Ville d’Annecy a organisé un challenge municipal le mercredi 18 juin dernier. Il a réuni les deux meilleurs élèves de chaque classe de CM2 ayant participé aux cours d’éducation routière prodigués par la police municipale dans toutes les classes de CE2, CM1 et CM2 des établissements publics et privés de la ville. Félicitations aux participants !

Pâquier  : l’aire de jeux fait des heureux.

L’aire de jeux du Pâquier, située à proximité du pont des Amours, a accueilli ses premiers jeunes utilisateurs fin juin, après avoir été entièrement rénovée.

Prévention et lutte contre l’incivisme  : une brigade dédiée au respect de l’environnement.

Vous connaissiez la brigade verte, vous allez découvrir la "brigade environnement". Cette nouvelle brigade a pour principales missions la prévention et la lutte contre l’incivisme se manifestant par des atteintes à la salubrité publique et au cadre de vie, afin de veiller au respect des sites. Elle est composée de deux agents de police municipale qui bénéficient du renfort de deux jeunes pendant l’été afin de pouvoir couvrir les plages horaires de 7h à 19h. En basse saison, l’équipe des deux agents de police municipale sera sur le terrain une semaine le matin puis la semaine suivante l’après-midi. À titre expérimental pendant cette période estivale, cette équipe utilise des gyropodes afin de pouvoir emprunter les allées et rives du lac dans des conditions optimales et dans le respect de la réglementation.

Télex
31 mai  : 50 ans de la sécurité civile.

Nées en 1964, les bases hélicoptère d’Annecy et de Chamonix ont fêté leur cinquantenaire sur le Pâquier. L’occasion pour le public de s’émerveiller devant 3 hélicos mythiques et d’en savoir plus sur l’histoire du groupement d’hélicos ainsi que sur les différents acteurs des secours héliportés (Pompiers, CRS Savoie et Isère, gendarmes du PGHM, SAMU, sociétés bénévoles de secours en montagne).

_________

Très haut débit  : la fibre se déploie.

Le déploiement de la fibre optique se poursuit à Annecy. Quelque 7 500 logements (soit plus de 25  % du parc global annécien) sont déjà raccordables à la fibre car celle-ci passe dans leur rue. Encore faut-il que les syndicats de copropriété et les bailleurs sociaux donnent leur accord pour que l’immeuble puisse être raccordé. Aujourd’hui, c’est le cas de 2 600 logements (soit un logement annécien sur 10). Parmi eux, 360 ont déjà souscrit un abonnement au service "fibre".

C’est l’opérateur historique qui a été désigné par l’État pour déployer le réseau à Annecy. Pour autant, il doit tenir compte de la concurrence et d’associer les autres opérateurs, pour que chaque utilisateur puisse choisir son fournisseur de services.

Pour savoir si votre immeuble est équipé en fibre optique, vous pouvez interroger votre syndic si vous êtes propriétaire ou votre propriétaire si vous êtes locataire. Vous pouvez également vérifier si des opérateurs proposent ces services à votre adresse (par internet notamment en tapant "éligibilité fibre").


_________
Guide des événements, Dans vos boîtes aux lettres.

Distribué dans toutes les boîtes aux lettres d’Annecy à la fin du mois de juin, le guide des événements est également disponible à l’hôtel de ville et à l’office de tourisme (et en téléchargement sur www.annecy.fr) si vous ne l’avez pas reçu. Il vous indique tous les rendez-vous à ne pas manquer d’ici janvier 2015 !


Poisson géant  : Une occasion de rompre l’isolement.

Plusieurs personnes accompagnées par les services sociaux de la Ville d’Annecy et notamment Intervalle (qui soutient les personnes sans domicile stable dans l’accès à leurs droits) ont participé à la construction du poisson géant de bois et d’osier au haras, initiative mise en œuvre par Bonlieu Scène nationale pour clore son aventure sur ce site.

Mobilité  : Fête du vélo.

Samedi 31 mai, la C2A et Vélonecy avaient organisé une grande fête du vélo sur le parvis de la gare, en partenariat avec les professionnels et les associations de passionnés de la petite reine. Une belle occasion de promouvoir la mobilité durable !

Jumelage Annecy-Bayreuth

Concours photos

La Ville organise en partenariat avec le photo club d’Annecy un concours photos dans le cadre de son jumelage avec la ville de Bayreuth (Allemagne). Chaque participant pourra proposer de une à trois photographies qui devront illustrer le thème : "Je te présente ma ville (son architecture, ses habitants, ses animations, son environnement)". Chaque photo proposée devra être commentée. Les images recueillies seront envoyées, après une présélection, à la ville jumelle où elles seront exposées avec leur commentaire (Annecy exposera donc les photos de Bayreuth et Bayreuth celles d’Annecy). Puis un jury procèdera à la sélection finale. Le premier prix est constitué par la remise d’une somme de 250 €, les 2e et 3e prix par un panier garni de produits provenant de la ville jumelle.

Ce concours gratuit est ouvert jusqu’au 16 août prochain au public amateur de l’agglomération d’Annecy.

En savoir +

Le règlement et le bulletin d’inscription sont disponibles sur www.annecy.fr

(rubrique jumelage, concours photo) ou sur www.photoclubannecy.com.

Petite enfance  : Plus de souplesse pour accueillir les tout-petits

Dès la rentrée prochaine, l’offre d’accueil petite enfance proposée par la Ville d’Annecy (13 structures municipales et 500 places) évolue. En effet, à compter du 1er septembre, la Ville permettra aux familles de réserver leur place de la manière la plus souple possible : à l’heure, en fonction de leur besoin horaire journalier, hebdomadaire et annuel. Pour s’assurer des heures effectivement réalisées et facturer les familles, un système de pointage informatisé sera installé dans chaque crèche. Chaque enfant aura une carte nominative qui sera à disposition à la crèche.

Commémoration  : 70e anniversaire de la Libération.

Plusieurs moments forts de commémoration du 70e anniversaire de la Libération se sont récemment succédé à Annecy. Le 27 mai, pour la journée nationale de la Résistance, une cérémonie s’est tenue au monument aux Espagnols, rénové pour l’occasion. Le 15 juin, c’est aux Puisots qu’un temps de recueillement a été observé, en mémoire de Joseph Petit, Fernand, Louis et Loulou Machenaud, victimes de la barbarie nazie. Mardi 19 août, une cérémonie aura lieu à 10h place du Souvenir, face au monument aux combattants de Haute-Savoie. Elle sera suivie à 11h d’une visite commentée de l’exposition Notre mémoire vivante, dans la galerie de l’hôtel de ville (visible pendant tout le mois d’août).
Zoom sur...

Cuisine centrale à Novel pour nos enfants et nos aînés


Dans deux ans, la Ville d’Annecy sera dotée d’un nouvel équipement public, dont les travaux vont démarrer l’an prochain. Implanté dans le quartier de Novel, en lieu et place de l’actuelle chaufferie, celui-ci aura deux vocations. Il accueillera en effet la cuisine centrale, destinée à produire jusqu’à 1 million de repas par an, et un restaurant dédié aux personnes âgées, dont la salle principale permettra également de proposer des animations aux seniors.

Àl’issue d’un concours d’architecture auquel ont répondu 33 candidats, la Ville d’Annecy a retenu le projet du cabinet parisien Ligne 7 Architecture pour la construction de ce nouvel équipement. Ces travaux démarreront au printemps prochain sur la parcelle accueillant jusque-là la chaufferie de Novel. Cet ambitieux projet répond à de vrais besoins et à une volonté forte de la Ville de proposer une alimentation saine et de qualité aux seniors, aux écoliers et aux tout-petits accueillis en crèche.

Ouverte en 2002 à côté de l’école de Novel, l’actuelle cuisine centrale avait été dimensionnée pour confectionner 450 000 repas par an, alors qu’on dépasse aujourd’hui les 800 000 repas par an. C’est pourquoi il est nécessaire de construire un équipement adapté aux besoins actuels.

Pourquoi une nouvelle cuisine centrale ?

Ce projet vise aussi à mettre en œuvre les nouvelles technologies de cuisine (cuisson basse température...), poursuivre la démarche qualité, qui se traduit notamment par l’achat de produits bio, locaux et de saison, mais aussi par une qualité sanitaire que seul un équipement correspondant aux normes les plus récentes peut garantir. Il permettra également aux 32 agents qui composent ce service municipal de travailler dans des conditions optimisées.

Ce nouvel équipement sera prévu pour produire jusqu’à 1 million de repas, afin de servir la totalité des crèches (plusieurs disposent encore de leur cuisine "autonome"), les maisons de retraite gérées par l’Agglomération ainsi que le service intercommunal de portage de repas, les restaurants scolaires des écoles primaires mais aussi les deux restaurants destinés aux seniors (celui du foyer Ritz et celui situé au-dessus de la cuisine centrale). Cette capacité de production permettra également de répondre à de nouvelles demandes. La Ville de Meythet s’est positionnée pour être livrée par la future cuisine centrale.


Un deuxième restaurant municipal pour les seniors

Dans le même bâtiment, un restaurant de 150 places dédié aux seniors viendra compléter le service que propose déjà la Ville au foyer-restaurant Ritz (100 places), faubourg des Balmettes.

En effet, les récentes analyses démographiques montrent très clairement un vieillissement de la population annécienne. La proportion déjà élevée de personnes âgées de plus de 75 ans ne cesse d’augmenter. Près de la moitié d’entre-elles vivent seules et constituent un public particulièrement fragile. C’est au nord de la ville, notamment dans les quartiers Parmelan, Albigny, Novel et Teppes que cette tendance est la plus marquée.

Or, on constate que moins de 10 % des usagers du service de restauration proposé par le foyer Ritz viennent du nord de la ville. C’est pourquoi la Ville d’Annecy, qui s’attache à prévenir la dépendance et à permettre à nos aînés de vivre le plus longtemps possible à domicile, a souhaité proposer un nouveau service de proximité pour lutter contre l’isolement de ces

personnes et renforcer le lien social.
Lieu d’animations

Ce restaurant sera ouvert pour le déjeuner cinq jours par semaine (sauf jours fériés), soit 252 jours par an. Son coût de fonctionnement, porté par la Ville d’Annecy, a été évalué à environ 300 000 €. Au-delà du restaurant, cette structure accueillera des animations pour les seniors et des rencontres intergénérationnelles.

Le bâtiment

Installé sur une parcelle de 2 200 m2, le bâtiment sera particulièrement compact. En forme de "L", il sera doté d’une cour de 500 m2 donnant sur l’avenue de France pour les entrées et sorties des véhicules de livraison (6 à 10 véhicules par jour). La surface utile globale sera de 1 825 m2, dont 1 534 m2 pour la cuisine, répartis sur trois niveaux : 136 m2 de locaux techniques et de stockage au sous-sol, 1 060 m2 au rez-de-chaussée pour la réception de la marchandise, la production des repas et l’expédition et 338 m2 au 1er étage pour les locaux administratifs, les vestiaires et une salle de pause (et de déjeuner) pour le personnel.

Toujours au 1er étage, le restaurant (accessible par ascenceur) disposera quant à lui de 291 m2, dont 180 m2 pour la salle à manger (modulable afin d’accueillir des activités en dehors des repas), 45 m2 pour la cuisine et la laverie et 66 m2 pour les vestiaires, les sanitaires et les bureaux. Son environnement arboré et lumineux invitera à la quiétude. Une terrasse permettra à ses usagers d’aller boire le café à l’extérieur.
8,8 millions d’euros d’investissement

Ce projet représente un investissement global de 8,8 millions d’euros TTC, dont 7,5 millions d’euros pour la cuisine centrale et 1,3 million d’euros pour le restaurant. Mais c’est seulement le coût du restaurant qui sera porté par le budget principal de la Ville. La cuisine centrale, qui dispose d’un budget annexe dont les dépenses et les recettes doivent s’équilibrer, portera donc l’essentiel de l’investissement.

Pour cela, elle pourra compter sur un autofinancement de 1,6 million d’euros et fera appel à l’emprunt pour le solde.

une construction hqe


Dans la lignée des équipements qu’elle a construits ou rénovés ces dernières années (salle Chatenoud, Arcadium, école-crèche Vallin-Fier...), la Ville d’Annecy poursuit sa politique de "haute qualité environnementale" pour la construction de ce bâtiment.

Ses exigences sont particulièrement fortes dans quatre domaines : l’intégration du bâtiment dans son environnement, la limitation des nuisances liées aux chantiers (bruit, poussières, gestion des déchets...), la gestion des énergies (isolation thermique renforcée, murs et toits végétalisés, raccordement à la nouvelle chaufferie bois), sans oublier la gestion de l’entretien et de la maintenance.

Pour cela, un spécialiste HQE (haute qualité environnementale) a été intégré à l’équipe de maîtrise d’œuvre, ainsi qu’un acousticien, pour travailler plus spécifiquement sur les questions de nuisances sonores.

dossier


Les bons plans de l’été
Sportive, culturelle, touristique… Annecy a mille visages.

La pause estivale est l’occasion rêvée de redécouvrir notre ville, de prendre le temps de la vivre sans doute comme jamais auparavant.

Activités physiques, sorties nature ou loisirs, rendez-vous culturels… chacun selon ses envies peut se dépenser ou recharger tranquillement ses batteries. Petit tour d’horizon des possibilités qui s’offrent à nous.
à pied, à vélo, dans l’eau…

Un terrain de jeu aux mille possibilités


Sportive, Annecy dispose d’un cadre naturel qui sait se transformer en un terrain de jeu aux possibilités infinies.

Fort de cet environnement fertile, chacun peut alors profiter de la pause estivale pour découvrir une activité sportive ou rattraper les occasions manquées au cours de l’année et conjuguer sport et santé.


Annecy et son lac, un duo inséparable et mondialement connu. Une chance que bon nombre d’habitants savent mettre à profit, surtout l’été venu. Outre la baignade, de multiples possibilités s’offrent à tous les amateurs de sports aquatiques. Selon les affinités, plongée sous-marine, ski nautique, pédalos, bateaux... sont des suggestions classiques. Les balades en stand-up paddle sont aussi un beau moyen de redécouvrir la belle étendue bleue.
Courir, grimper, se muscler…

Le territoire annécien est aussi particulièrement propice à l’exercice pédestre. Sur l’aire de vitalité de la Tournette tout d’abord, où les exercices de fitness sont rois, grâce à une dizaine de modules répartis sur près de 250 m2, le tout face au lac (site accessible aux plus de 14 ans, valides ou non). Plus en hauteur, sur les flancs du Semnoz, l’espace multi-activités de la Châtaigneraie* abrite un parcours d’entretien physique balisé et des aires d’initiation au VTT ou à la course d’orientation. Non loin de là, sur les sites de la Grande-Jeanne et du Vallon Sainte-Catherine, des parcours de course d’orientation et d’escalade forment aussi une belle échappatoire.

Plus largement, le Semnoz* et ses sentiers proposent de nombreuses occasions de se dépenser, en courant ou tout simplement en marchant, mais toujours en suivant les sentiers balisés. Les sentiers du vallon du Fier,  accessibles à pied et à vélo, sont également très agréables.

Enfin, pour les amateurs de petite

randonnée, la Ville d’Annecy a participé au financement d’un guide édité par l’association Mountainwilderness proposant 10 idées de sorties en montagne au départ d’Annecy sans voiture*. De son côté,

l’Agglomération a balisé quatre itinéraires de randonnée à travers son territoire*.


Rouler et dévaler

Pour les mordus de deux-roues, le tour du lac reste un exercice indémodable. Mais si l’on ne se sent pas d’attaque pour parcourir la boucle complète, le large choix de pistes cyclables balisées*, notamment entre la Puya et le parc Charles-Bosson, est une alternative intéressante. Celles-ci viennent s’ajouter aux voies vertes qui longent le lac*.

Pour ceux qui recherchent plus d’adrénaline, le Semnoz offre une multitude de possibilités. Grâce à la ligne d’été de la Sibra*, les VTTistes peuvent se ménager pendant la montée et dévaler les pentes pour redescendre. Accessible aussi aux piétons, cette ligne de bus propose six aller-retour quotidiens.

À noter enfin que ses usagers peuvent aussi choisir, dès leur arrivée au sommet, d’effectuer quelques descentes en luge d’été ou en déval’kart avant de prendre le chemin du retour.

Glisser et s’envoler

Côté glisse enfin, Annecy met à disposition plusieurs espaces en libre accès. Le plus connu d’entre eux reste celui des Marquisats qui dispose de deux aires distinctes (bowl et street). Mais plusieurs autres "spots" existent en ville, où spectateurs et skateurs se retrouvent, laissant souvent place à de belles envolées. Pour terminer ce tour d’horizon, rien de mieux que d’admirer le paysage depuis les airs justement. Et là encore, plusieurs possibilités s’offrent à ceux qui voudraient ainsi prendre de l’altitude. À commencer par des baptêmes de l’air en parapente (depuis le Semnoz par exemple) ou en deltaplane (depuis le col de la Forclaz). Ӏ


Cartes et plans à télécharger
• Pistes et bandes cyclables :

- www.annecy.fr (rub. Plans à télécharger)

- www.sila.fr (rub. Voie verte)

• Vallon du Fier, plan d’accès et plan des parcours piétons :

www.annecy.fr (rub. Environnement, Agenda 21, plan climat)

• Parcours de course d’orientation du Semnoz :

http://annecyso.fr

• 4 randos à travers l’agglo : www.agglo-annecy.fr (rub. Sport)

• 10 idées de sorties montagne sans voiture :


  • brochure à télécharger sur www.annecy.fr, (rub. Environnement, Agenda 21, plan climat > colonne de gauche),

  • brochure également disponible à l’hôtel de ville et l’office de tourisme.

en savoir plus

Activités et équipements

• Annecy Sport Information : 04 50 33 88 31 et à Bonlieu, du lundi au vendredi de 15h à 19h (fermé du 2 au 16 août inclus)

• Service des sports, hôtel de ville : 04 50 33 87 71

www.annecy.fr (rub. Sport, loisirs, tourisme)

Ligne d’été

horaires, tarifs et autres pratiques : www.sibra.fr


Équipements sportifs publics en accès libre
• Courts de tennis : avenue de France, boulevard de la Corniche

• Terrain de mini-football : avenue de France, près de l’église Sainte-Bernadette

• Tables de ping-pong : rue Président-Favre, devant le collège Raoul-Blanchard,

angle chemin de la Prairie et rue du Travail, avenue de la Plaine, promenade du Mail, rue du Mont-Baron, angle chemin de la Prairie et rue de la Cité, square des Hirondelles

• Aires multisports : square des Laurentides, chemin de la Prairie, rue Dessaix,

Sainte-Bernadette, plateaux sportifs extérieurs des établissements scolaires

entre culture et loisirs doux  : se détendre et apprendre
Dans son écrin naturel, Annecy est aussi un lieu idéal pour rompre avec les agendas trop chargés. Ici, pas de performance : des promenades en plein air ou en ville, des pauses distrayantes ou des temps pour se cultiver sans en avoir l’air. Objectif : se détendre.
Des flancs du Semnoz aux rives du lac, en passant par des espaces urbains, Annecy regorge d’occasions de promenade. Bien sûr, les balades le long du lac sont fort agréables, notamment depuis la plage des Marquisats jusqu’au parc Charles-Bosson, particulièrement prisé des enfants pour son aire de jeux et sa volière (à proximité de l’Impérial). Ces balades peuvent cependant s’agrémenter d’une halte dans les jardins de l’Europe où, jusqu’en septembre, la Ville d’Annecy met en scène son fleurissement estival. Cette année, neuf massifs évoquent les différentes étapes de l’histoire des jardins : jardin d’Éden, jardin à la française, jardin zen, jardin de curé… Des visites guidées sont d’ailleurs proposées les 23 juillet et 27 août (départ à 14h sur le parvis de l’hôtel de ville). Plus au nord de la ville, le vaste espace naturel du vallon du Fier* offre un tout autre contexte. Sur quatre kilomètres, les promeneurs découvrent pêle-mêle le lit du Fier, les sentiers de pêcheurs, la faune aquatique et toute une diversité biologique. Enfin, pour profiter de plus de fraîcheur, la visite du parc animalier de la Grande-Jeanne, au Semnoz, est le lieu rêvé. Et ce ne sont pas les 19 daims, 9 cerfs élaphes et la vingtaine de mouflons de Corse qui diront le contraire.
Se détendre en famille

Les journées d’été sont aussi l’occasion de se détendre et de se distraire. La piscine des Marquisats et la plage municipale sont des lieux adaptés pour que chacun des membres de la famille trouve son bonheur. Pour ceux qui n’apprécient guère les jeux aquatiques, la ville dispose aussi de 44 aires de jeux pour les petits*, réparties dans tous les quartiers, et de 5 terrains de pétanque*. En soirée, de multiples rendez-vous attendent par ailleurs les amateurs de temps festifs (voir pages 34 à 37). Parmi eux, la série de P’tits bals perdus proposés par l’association Artootem et les projections cinématographiques en plein air organisées par Passeurs d’images auraient pour bienfait d’arrêter la course du temps !


Se distraire tout en se cultivant

Enfin, pour ceux qui trouveraient que la rentrée tarde trop à arriver, quelques visites, parcours et expositions sont l’occasion de remettre doucement le cerveau en éveil. Ville de culture, dotée d’un patrimoine architectural exceptionnel et varié, Annecy s’offre à la redécouverte à travers plusieurs circuits thématiques : les sites classés, les périodes historiques, les styles architecturaux, le patrimoine religieux… À noter que l’équipe des musées de l’agglomération d’Annecy propose de son côté deux circuits "au fil de l’eau", dotés de descriptifs des édifices qui jalonnent ces parcours*.

Autres lieux, autres occasions d’ouvrir le champ des connaissances : les différents sites d’exposition du territoire sont ouverts tout l’été. En plus des deux expositions de superbes affiches proposées par les archives municipales (l’une dans leurs nouveaux locaux, à Galbert, l’autre dans le hall de l’hôtel de ville, lire page 34), le musée-château donne notamment à voir 1974-2014, 40 ans d’architecture et d’urbanisme dans l’agglomération d’Annecy (Palais de l’Ile) et Ciel, un oiseau. Voyage en ornithologie et art contemporain (château), en marge d’ateliers spécialement créés pour les 6-12 ans. Pour terminer, l’Arteppes (MJC les Teppes), l’École supérieure d’art de l’agglomération d’Annecy et les bibliothèques accueillent elles aussi des manifestations ouvertes au public. Ӏ
Itinéraires, cartes et descriptifs en ligne
• Vallon du Fier : www.annecy.fr (rub. Environnement, agenda 21, plan climat > bas de page)

• Aires de pétanque : www.annecy.fr (rub. Sports et loisirs, Les équipements sportifs)

• Aires de jeux enfants : www.annecy.fr, (rub. Sports et loisirs et Loisirs)

• Balades "Au fil du Thiou" et "Le cercle du lac" : patrimoine.agglo-annecy.fr, (rub. Des patrimoines à découvrir)

• Monuments et architectes d’Annecy : www.annecy.fr (rub. Patrimoine).
infos pratiques
Plage de l’Impérial

www.plage-annecy.fr


Piscine des Marquisats

04 50 33 65 40



www.agglo-annecy.fr
au fil de l'agglo

eau potable  : Rénovation de l’usine de la Puya

La Communauté de l’agglomération d’Annecy poursuit la modernisation du système de production et de distribution d’eau potable. Après la construction de l’unité d’ultrafiltration des Espagnoux, c’est au tour de l’usine historique de La Puya d’être entièrement rénovée. L’ancien local d’exploitation (situé au sud de la parcelle, côté Sevrier) a été démoli ce printemps et de nouveaux locaux sont en cours de construction au même endroit. Ces travaux devraient s’achever d’ici la fin de l’année. Ils se poursuivront au cours du premier semestre 2015 par la rénovation de la façade, au bénéfice bien sûr de l’esthétique de cette entrée d’Annecy, grâce à une véritable intégration du bâtiment dans le paysage. Le projet architectural a été réalisé par l’Atelier Plan B, une agence d’architecture locale. À noter que ce chantier est particulièrement complexe à mener, non seulement en raison de l’exiguïté du site, situé entre la falaise et la route, mais aussi parce que l’usine, qui alimente quelque 140 000 habitants, doit maintenir son activité durant les travaux, ce qui nécessite une attention particulière !

service de l’eau  : Une médiatrice sociale à l’écoute des abonnés

Afin de répondre aux demandes des abonnés en situation de précarité, la Communauté de l’agglomération d’Annecy a recruté en mars dernier une conseillère en économie sociale et familiale au sein de son service de l’eau. Carine Casanova reçoit ainsi toutes les personnes ayant des difficultés sociales. Son travail consiste à proposer des solutions pour régulariser les retards de paiement (au cas par cas en fonction de la situation de chacun), mais aussi à orienter des abonnés vers une assistante sociale de secteur et à les accompagner dans certaines de leurs démarches. La médiatrice sociale a également une mission de prévention. Elle donne ainsi des conseils aux abonnés pour réduire leur consommation d’eau, notamment en décryptant en détail avec eux leur facture.

Pour la contacter  : 04 50 63 48 45

télex


bibliothèque Bonlieu  : Fin des travaux

À l’heure où vous lisez ce magazine, et sauf aléa sur le chantier, les travaux de rénovation de la bibliothèque Bonlieu ont été achevés. L’objectif de ces travaux était d’améliorer l’accueil du public. Pour cela, l’espace d’accueil a été entièrement repensé pour être plus lumineux, plus confortable et facilement accessible à tous. L’ergonomie du mobilier a par exemple été repensée pour faciliter le flux des visiteurs qui peut atteindre 1 000 personnes par jour.


_________
bus à haut niveau de service  : Une nouvelle voie à Épagny

Pour offrir un mode de transport en commun à la fois écologique et rapide aux nombreuses personnes fréquentant l’axe La Balme-de-Sillingy/Annecy, l’Agglomération mise sur les bus à haut niveau de service. Pour assurer leur rapidité, des voies spéciales leur seront réservées sur une partie du trajet (les lieux les plus soumis aux embouteillages où il est possible de créer une voie spécifique). Les travaux ont démarré en début d’année au nord-ouest de l’agglomération, sur l’axe Bottière/Gillon, et se poursuivront jusqu’en 2015. Cette section de 1,5 km englobe le Grand-Épagny et l’avenue du Centre.


Qualité de ville

qualité de l’air  : une conférence-débat pour faire le point
Récemment, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a classé Annecy parmi les villes les plus polluées de France (à la 2e place). Ce classement n’a pas manqué de faire réagir et d’inquiéter les Annnéciens. C’est pourquoi le 2 juin dernier, la Ville d’Annecy a organisé une conférence-débat sur le sujet, en présence de Didier Chapuis, directeur territorial d’Air Rhône-Alpes. Retour sur cette rencontre...

Plus de 250 personnes étaient présentes lundi 2 juin à la conférence-débat organisée par la Ville d’Annecy salle des Allobroges, en présence des élus et du préfet, Georges-François Leclerc. Ce dernier n’a pas manqué de dire qu’ « Annecy ne mérite pas le titre de 2e ville la plus polluée de France ». Et d’ajouter : « Je fais confiance à Air Rhône-Alpes, plus qu’à l’OMS dont l’étude manque, à mon sens, de robustesse, puisqu’elle repose sur les chiffres d’une seule station de mesure, une seule molécule et une seule année. La pollution est un problème régional... »

Bien sûr, Annecy n’est pas épargnée par la pollution de l’air et il est essentiel de poursuivre la politique environnementale qu’elle conduit depuis des années. Pour autant, comme l’a rappelé Jean-Luc Rigaut, « ce n’est pas à l’échelle de la ville, ni même de l’agglomération, que l’on peut régler ce problème », qui touche aussi le bassin genevois, la vallée de l’Arve et les autres vallées et grandes villes alpines.

Les données d’Air Rhône-Alpes le confirment. Ainsi, en 2013, Annecy a connu 23 jours avec une mauvaise qualité de l’air, ce qui correspond à peu près à la moyenne des agglomérations rhônalpines surveillées (22 jours), quand le bassin genevois en a connu 25, Chamonix 29 et la vallée de l’Arve 61.


Un pic en 2011

L’année 2011, prise comme référence par l’OMS dans son étude (avec une seule station de mesure située avenue du Loverchy, en bordure de l’un des axes routiers les plus fréquentés, et parfois saturés d’Annecy), a été celle durant laquelle Annecy a connu le plus d’épisodes de mauvaise qualité de l’air. Il faut donc relativiser ce résultat brut.

Sur les 10 dernières années, on constate une amélioration générale de la qualité de l’air (malgré la stagnation de certains polluants), mais la situation géographique de notre ville et la météorologie hivernale nous sont défavorables. « Le relief et le climat, en hiver, gênent la dispersion des polluants », expliquait Didier Chapuis. Les contraintes de circulation, liées au relief, au fait qu’Annecy est enclavée au bord du lac et très attractive, y participent aussi.

« Les solutions sont collectives », comme l’indiquait Jean-Luc Rigaut à l’issue de la réunion, après avoir présenté les efforts réalisés dans le domaine des transports (avec l’arrivée prochaine de bus à haut niveau de service, la création d’un pôle multimodal à la gare, le développement des pistes cyclables...), mais aussi le soutien de la Ville aux copropriétés pour mieux isoler les bâtiments et réduire le chauffage aux énergies fossiles. Elles sont aussi individuelles et chacun d’entre nous peut, à son échelle, réduire ses émissions polluantes ; par exemple en renonçant à la voiture pour conduire ses enfants à l’école, en moyenne à 750 mètres de la maison familiale. Ӏ

propreté du lac  : Merci aux plongeurs du club subaquatique !
Samedi 14 juin, une cinquantaine de membres du club subaquatique d’Annecy ont participé au nettoyage de la baie d’Albigny, entre l’Impérial et l’île aux Cygnes. Les plongeurs ont ratissé toute la zone allant de 0,50 à 10 mètres de profondeur. « La récolte n’a pas été très importante », nous a confié Claude Martini, le président du club, ce qui est plutôt rassurant. Et de rappeler qu’au-delà des deux grands nettoyages annuels (pour lequel le club a signé une convention avec la Ville d’Annecy), les plongeurs nettoient de manière régulière les abords de la plage des Marquisats et de la base nautique... et trouvent systématiquement des bouteilles, pneus et autres détritus abandonnés par des usagers peu portés sur le civisme. Comme chaque année, une seconde opération se déroulera à la fin de l’été, pour laisser le lac le plus propre possible à l’issue de la principale saison touristique. Merci aux plongeurs !

Biodiversité  : Le miel d’Annecy... un cru sans aucun phytosanitaire !

Samedi 21 juin, l’inauguration de 5 nouvelles ruches installées à la Visitation a été l’occasion de faire un point d’étape sur la qualité du miel produit sur Annecy. Depuis 2010, la Ville d’Annecy, en partenariat avec l’ISETA (nouveau nom du lycée agricole de Poisy), a en effet installé 20 ruches réparties sur plusieurs sites : les Îles, le jardin du Manoir de Novel, les Puisots et la préfecture.

Au-delà de l’aspect purement pédagogique de l’implantation de ruches sur un territoire urbain, le développement de la démarche permet un véritable suivi scientifique. Miels et pollens sont ainsi analysés pour en tirer quelques indicateurs sur la diversité floristique, le suivi des produits phytosanitaires... Les premiers résultats sont très encourageants puisqu’ils attestent de l’absence de traces d’insecticides, fongicides et herbicides dans les échantillons analysés, ce qui tend à penser que la politique "zéro-phyto" menée par la Ville d’Annecy porte ses fruits. Ces premières mesures constitueront un référentiel qui permettra de suivre dans le temps l’évolution de notre environnement. Les abeilles assurent véritablement un rôle de "sentinelles de la biodiversité" que le suivi scientifique permet de mesurer année après année.

Télex
vélo

"Cédez le passage" cyclistes... suite


Soucieuse de développer et de faciliter les modes de transport doux, la Ville d’Annecy a déjà traité l’an dernier onze carrefours à feux pour permettre aux cyclistes de tourner à droite quand le feu est rouge (tout en respectant la priorité aux piétons évidemment).

Elle poursuit cette démarche qui vise à éviter des arrêts inutiles aux cyclistes en leur permettant d’aller tout droit quand le feu est rouge sur deux carrefours : avenue de Loverchy / rue de la Cité et boulevard du Fier / rue Marius-Vallin. Ces carrefours seront donc équipés prochainement d’une nouvelle signalisation indiquant cette

possibilité.

À noter qu’il s’agit bien de "cédez le passage", ce qui signifie que les piétons qui traversent restent prioritaires. Des études sont actuellement en cours pour prolonger cette démarche à d’autres carrefours, si la sécurité le permet.

tribune

journal d’expression des groupes politiques du Conseil municipal de la ville d’Annecy

tribune du groupe majoritaire

Groupe Jean-Luc Rigaut, Portons Haut les valeurs d’Annecy


politique culturelle de la Ville

des rassemblements festifs pour les Annéciens, un levier pour l’économie


L’édition 2014 du Festival international du film d’animation (FIFA), installé en 1960, et du Marché international du film d’animation (MIFA), créé en 1985, vient de s’achever. Cet événement a été cette année encore un moment fort pour la vie de notre ville et plus largement pour notre territoire. Ce festival, qui était initialement un événement culturel, a pris dans le temps une dimension économique et éducative. Le Festival, c’est 115 000 entrées, 500 films projetés, 73 pays représentés et 26 prix décernés. Le Marché du film d’animation, c’est 2 500 professionnels de l’industrie d’animation, télévision, cinéma, nouvelles plates-formes numériques, 513 exposants et 61 pays représentés. Il ne faut pas oublier en marge du Festival et du Marché les cafés-concerts, les projections sur le Pâquier, la cour du Château et les salles périphériques ainsi que les conférences qui avaient notamment pour objectif de présenter les évolutions du secteur sur les plans artistique, économique, technologique et de débattre des problématiques des industries de l’image. Première manifestation mondiale de ce type, cette édition 2014 a tenu ses promesses.
Le FIFA et le MIFA sont des exemples de la diversité et de la richesse de la programmation culturelle proposée à Annecy. L’édition 2014 de la Fête de la musique a également connu un succès populaire sans précédent. De même, les Noctibules ont animé les rues de notre ville pour le plaisir enchanté des Annéciens, petits et grands, et des visiteurs de passage à Annecy. Bonlieu Scène nationale (BSN) a terminé ses deux saisons "hors les murs" et se prépare maintenant a réintégrer un nouvel équipement. La soirée de clôture de la saison a ainsi vu le "poisson", symbole de la Scène nationale d’Annecy, "partir en fumée" pour marquer un nouveau départ dans des locaux rénovés. La politique culturelle de la Ville, sa richesse et sa diversité, passe aussi par des rendez-vous devenus incontournables pour les Annéciens  : Annecy Classic festival, la Fête du lac mais aussi le Retour des alpages, le Carnaval vénitien, le Tremplin de la création, les festivals du film espagnol et italien. Cette liste non exhaustive montre bien la dynamique et la diversité de notre programmation culturelle. Il suffit de consulter le dernier guide des événements (édition juillet 2014 à janvier 2015), pour se rendre compte du foisonnement des animations et événements culturels ou sportifs qui se déroulent dans notre ville, et d’affirmer haut et fort à ceux qui en doutent encore qu’Annecy est une ville qui bouge  ! Cette politique exigeante participe au rayonnement national et international d’Annecy.
Cette politique culturelle, qui est une compétence partagée entre la Ville et la Communauté d’agglomération d’Annecy (C2A) est une richesse pour tous les Annéciens. Elle contribue à l’éveil des enfants notamment grâce aux différentes disciplines artistiques proposées pendant le temps scolaire à toutes les écoles publiques de la Ville dans le cadre des parcours culturels. Elle concourt au développement de l’apprentissage des pratiques culturelles grâce à un réseau d’établissements reconnus.
Cette politique exigeante passe également par les aides apportées par la Ville aux institutions et aux associations culturelles qui soutiennent la programmation des spectacles dans toutes les disciplines. Elle est organisée autour d’un réseau associatif dynamique porteur de projets aussi divers que la préservation et la mise en valeur du patrimoine, la promotion et la pratique de la musique pour tous, la photographie, le spectacle vivant ou encore les arts plastiques.
Ces événements et ces activités ne pourraient pas exister sans l’implication de professionnels et d’amateurs, de bénévoles et de passionnés qui, aux côtés de la Ville, font vivre ces espaces de partage et de rencontre. Cette politique voulue par la municipalité a l’objectif d’offrir un accès à la culture, le plus large possible, pour tous les publics. La culture favorise l’épanouissement personnel, l’éducation, la confiance en soi, l’ouverture à l’autre et à ses différences. Elle nous offre un regard sur le monde. Elle crée du lien social et permet de lutter activement au quotidien contre l’exclusion.
Au-delà des valeurs portées par notre politique culturelle, il est important de rappeler qu’elle contribue au développement de notre économie locale, et notamment de notre économie touristique. Hôtels, restaurants ou cafés annéciens bénéficient largement de ces événements organisés ou soutenus par la Ville d’Annecy, pouvant ainsi maintenir leur activité tout au long de l’année. Cette dimension économique ne concerne d’ailleurs pas que les professionnels du tourisme, mais plus largement l’ensemble des commerçants de notre territoire.
À l’heure où se pose la question de la refonte de notre territoire, et dans un contexte de réduction des dotations de l’état, nous nous emploierons à préserver la qualité et l’exigence de cette politique culturelle à destination des Annéciens qui a toujours fait l’identité et la richesse d’Annecy.
Le Groupe Majoritaire

Jean-Luc RIGAUT, Mireille BRASIER, Dominique PUTHOD, André MUGNIER,

Roselyne DRUZ-AMOUDRY, Marylène FIARD, Gilles BERNARD, François SCAVINI, Annabel ANDRÉ-LAURENT, Françoise TARPIN, Ludovic BANET, Thierry BILLET, Valérie GONZO-MASSOL, Thomas MESZAROS,

Michel AMOUDRY, Pierre POLES, Marie-Agnès BOURMAULT, Antoine CARRÉ, Christophe CHENU,

Isabelle VANDAME, Valentine BOREL-HOFFMAN, Nicole LOICHON, Pierre HÉRISSON, Line DANJOU-DARSY, Pascal DUPILLE, Sandrine CADET, Françoise REBELLE, Stéphane CURIOZ, Sophie TRICAUD,

Madeline CAILLAT, Stanislas FRÉCON, Marie-José FOSSORIER, Laurent CHIABAUT


tribune des groupes d’opposition

Groupe Denis Duperthuy - Avec Vous, Annecy pour tous


MOBILISONS NOUS POUR UN AIR PUR

SUR LA RéGION ANNéCIENNE


Le 8 mai 2014, l’OMS publiait une étude dans laquelle Annecy apparaît comme la 2e ville la plus polluée de France. Ce titre diffusé dans la presse aurait mérité la précision  : «  Aux particules fines 2,5 µ  ». Cette information a pris les pouvoirs publics locaux de court. Ils ont organisé à la hâte le 2 juin dernier un débat public sur la question. Débat au cours duquel le Préfet de Haute-Savoie remettait en cause la « robustesse » de l’étude. Précisons que l’OMS ne dispose pas de ses propres appareils de mesure et utilise ceux d’Air Rhône-Alpes, ceux-là mêmes que l’on utilise pour mesurer la pollution ici. Alors oui effectivement, l’année 2011 sur laquelle repose l’étude de l’OMS, était particulièrement mauvaise, mais rappelons qu’à la fin 2013, entre le 1er et le 17 décembre 2013, l’air sur le bassin a dépassé les normes européennes durant 14 jours alors que l’Europe «  n’autorise  » que 35 jours dans l’année. Plus globalement, les jours où l’air est mauvais augmentent depuis 2010 (mesures sur Loverchy et Novel).

LES PARTICULES FINES sont des particules solides ou liquides en suspension dans l’air. Elles transportent des métaux toxiques ou des hydrocarbures.

Elles provoquent des irritations des voies respiratoires et augmentent les risques cardiaques. Certaines sont cancérigènes.

(Air Rhône-Alpes).


Aujourd’hui la majorité prétend s’inscrire dans la continuité de ses prédécesseurs à qui nous devons  :

- le sauvetage du lac pollué,

- la reconquête publique de toutes les rives annéciennes du lac.
Mais l’urbanisation galopante dans le bassin annécien depuis une dizaine d’années et le développement insuffisant des transports publics ont entraîné une explosion de la circulation automobile en ville et dans les communes de l’agglomération.

Tout le monde, motorisé ou non, souffre de l’excès du trafic, des ralentissements et des embouteillages, systématiques aux heures de pointe (matin et soir) et lors des périodes de forte fréquentation touristique (grands ponts, vacances de février et Pâques, mois de juin/juillet/août).


Emission de particules fines  :

qui sont les responsables  ?

OUI la circulation automobile est responsable du tiers des émissions de particules fines et de 70 % des émissions d’oxyde d’azote (le diesel en est le principal responsable). Elle étouffe totalement l’agglomération. Les seuils de dépassement admis par l’Organisation mondiale de la santé ont été franchis 173 fois depuis le 1er janvier 2010.


Des solutions existent, c’est une question de volonté politique

à titre d’exemple, la voiture représente jusqu’à 90 % des modes de déplacement sur les rives du lac. Le projet de tunnel sous le Semnoz, très coûteux, va augmenter à terme ce trafic routier pour le faire passer de 1 900 véhicules par heure à 2 600 véhicules (source FNAUT). Et ce n’est pas le BHNS, tel que mis en place, qui va résoudre ce problème d’engorgement puisque seulement 13 % du trafic s’y reporterait.
IL FAUT sortir rapidement de la politique du tout voiture qui est actuellement suivie, les prétendus efforts en direction des transports en commun et des modes doux n’étant en aucun cas structurants.
IL FAUT renoncer à percer un tunnel sous le Semnoz qui renforcera encore l’emprise automobile.
IL FAUT engager une vaste concertation et organiser un « Grenelle local des Transports  » pour parvenir à un programme de transports publics performant, innovant, audacieux et attractif qui vise à répartir les déplacements avec 1/3 voiture – 1/3 transport en commun – 1/3 mode doux à horizon 2030.
IL FAUT mettre en place une politique dynamique et volontariste d’encouragement à la maîtrise des énergies et à l’isolation des bâtiments.
ANNECY la belle endormie des Alpes ne doit plus rester à la traîne, elle doit devenir le modèle des villes vertueuses en donnant l’exemple.

Denis DUPERTHUY

Claire LEPAN

François ASTORG

Évelyne MARTEAU

Alain GERMANI

Annette PERRIER

tribune des groupes d’opposition

Groupe Thomas Noël - Annecy Bleu Marine
Vive les grandes vacances !
Voici venue la période tant attendue de l’été et des grandes vacances scolaires, l’occasion pour nous de revenir sur cette année bien remplie et d’évoquer quelques sujets qui nous tiennent à coeur.

En premier lieu, nous tenons à remercier chaleureusement l’ensemble du corps enseignant et le personnel administratif qui permettent à tous nos enfants de pouvoir s’instruire dans de bonnes conditions durant les années scolaires qui se suivent mais ne se ressemblent pas. Nous pensons en effet que l’école est l’un des fondements de notre société et qu’il faut toujours veiller à préserver cette belle institution républicaine, de plus en plus menacée ces derniers temps. Comme beaucoup de Français, nous regrettons profondément la réforme scolaire déjà mise en place à Annecy et qui tend à niveler par le bas la transmission du savoir. Plutôt que de se concentrer sur l’enseignement des savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter), indispensables pour la suite des études et pour trouver un travail le plus intéressant possible, le gouvernement socialiste préfère apprendre à nos enfants toutes sortes de disciplines fantaisistes qui ne feront qu’accroître la fracture sociale dont notre pays souffre tant. Cela étant dit, cette réforme ayant été adoptée par le législateur et ardemment soutenue à l’échelon local par M. Rigaut, nous ferons maintenant tout ce qui est en notre pouvoir pour limiter les dégâts en soutenant des activités péri-scolaires le moins farfelues possible.

Nous adressons ensuite nos sincères félicitations à tous les élèves qui ont obtenu leur diplôme de fin d’année (BEPC, BEP, CAP, Baccalauréat,...) et qui, pour certains d’entre eux, se lancent dans les études supérieures. Hélas, nous regrettons tout de même profondément qu’ils ne puissent pas être plus nombreux à poursuivre leurs études à Annecy ! De fait, ce n’est pas normal qu’une ville comme la nôtre, préfecture du département, compte si peu d’universités et d’écoles de commerce ou d’ingénieurs. Quel contraste avec une ville comme Grenoble qui n’est pourtant pas une mégalopole ! Ne sommes-nous pas en mesure de créer des facultés de médecine, de droit, d’économie ? Bien sûr, ce n’est pas si simple et il existe de nombreuses contraintes dans le domaine de l’enseignement supérieur. Mais tout de même ! C’est avant tout une question de volonté politique et nos dirigeants locaux devraient se mobiliser sur ce point, il en va de l’avenir de notre ville.

Enfin, nous souhaitons également évoquer le fonctionnement de notre démocratie locale et notamment la tenue des conseils municipaux. Grâce à vous, nous avons l’honneur de siéger dans cette assemblée et nous préparons chacune des sessions avec une grande attention. C’est en effet le lieu où nous pouvons exprimer publiquement nos positions sur les différents sujets municipaux (finances, aménagements publics, culture,...) et défendre au mieux vos intérêts. Nous constatons cependant que ce n’est pas un exercice aisé au vu du peu d’informations dont nous disposons sur la plupart des dossiers. Il nous faut alors régulièrement chercher par nous mêmes les éléments manquants et c’est peu dire que nous ne sommes pas beaucoup aidés par l’administration pour ces différentes requêtes. Cela étant, vous pouvez être certains que notre détermination est absolument totale et nous avons d’ailleurs déjà pu constater notre influence politique sur quelques sujets. Il existe enfin une opposition sérieuse et constructive face à M. Rigaut, et cela ne fait que commencer!


Pour terminer, nous souhaitons à chacun d’entre vous un bel été à Annecy. Notre ville et notre région sont extrêmement riches à tout point de vue (culturel, sportif, gastronomique...) et nous n’aurons jamais fini d’en explorer tous les recoins. Profitons aussi de cette période pour se détendre en famille ou avec ses amis et partager de bons moments avec ceux qui nous entourent.
Bonnes vacances à tous !
Thomas Noël / Pauline Farges

Jéremy Vallon / Clémentine Balaÿ


Groupe Alain Bexon - Annecy pour la vie

Annecy, la Savoie, et la réforme territoriale
Nous y voilà ! Après avoir dilapidé durant des décennies sans compter (2 000 milliards de dettes), l’état s’attaque au « millefeuille » territorial. La réforme territoriale serait la grande solution. Les préfets se préparent à appliquer des mesures drastiques. Les dotations de l’état vont sérieusement diminuer. Ce sérum de vérités financières permettra de faire passer une réforme territoriale au forceps au nom de la réduction des dépenses. Certains aspects de cette révolution territoriale devraient permettre des économies d’échelle. Des administrations communales disparaîtront au profit d’un grand Annecy théoriquement moins dépensier.

Cette cure d’amaigrissement imposée aux collectivités locales est aussi le prétexte pour le pouvoir jacobin de réduire le nombre des régions. Si Rhône-Alpes est un conglomérat mal découpé d’anciennes provinces, avec l’Auvergne cette région n’aurait plus aucun sens historique risquant de diluer encore plus la Savoie (73+74). Historiquement et économiquement la Savoie pourrait être une région viable. Alors qu’elle sera toujours prioritaire pour les ponctions fiscales opérées sur son économie, sa dilution dans une énorme région bureaucratique sera préjudiciable aux Annéciens et aux Savoyards. Ce serait donc la moindre des choses que ceux-ci soient consultés par référendum.


Alain BEXON

Bérangère de SACY

www.alain-bexon.fr

vie des quartiers


Rulland-solidarité  : Nouvel équipement public.

Le chantier de construction du nouvel équipement public de Rulland-Solidarité vient de démarrer. Situé sur l’ancien terrain de tennis, cet équipement de quartier d’une superficie totale de 650 m2 intégrera un centre petite enfance, une ludothèque, un centre social avec une salle plurivalente et des locaux administratifs.

Au total, la Ville d’Annecy investit 2,37 millions d’euros dans ce bâtiment qui

devrait ouvrir en septembre 2015.


Voirie  : Réfection d’enrobés

La Ville d’Annecy va profiter de l’été pour réaliser une partie de son programme annuel de réfection d’enrobés. Le tronçon de la rue Carnot en site propre (uniquement dédié aux bus), situé entre Décavision et le boulevard Decouz, sera concerné par des travaux de nuit pour ne pas entraver la circulation.

Toujours de nuit, la partie en site propre de l’avenue d’Aléry sera elle aussi rénovée. À l’issue de ces travaux, un îlot directionnel sera installé sur le carrefour entre les avenues de Chevêne et d’Aléry, afin de faciliter la circulation.

En septembre, un tronçon de la route de Vovray sera repris (entre les n° 50 et 68).

Rénovation  : Rue des Conflents

La rue des Conflents, située à deux pas de l’ancienne école des Fins, est en cours de réfection. Les travaux ont démarré fin juin et devraient s’achever début août. Durant toute cette période, la rue est fermée à la circulation, sauf pour les riverains. La chaussée sera entièrement rénovée et des îlots seront posés pour délimiter le stationnement et former des chicanes visant à limiter la vitesse et renforcer la sécurité. Ce chantier représente un investissement de 80 000 € pour la Ville d’Annecy.

Capucins

Le 13 juin dernier, la Ville a officiellement signé l’acte d’achat du couvent des Capucins (un investissement de 4,9 millions d’euros).

mémoire
1920-2014

Georges Grandchamp


Si Georges Grandchamp nous a quittés au mois de mai, son souvenir est présent –  et pour longtemps  – en différents lieux de notre ville. Il faudrait de nombreuses pages pour retracer son œuvre.
Un amoureux des vieux quartiers...

Impliqué dès le lendemain de la Libération dans la vie culturelle renaissante, Georges Grandchamp est le cofondateur du centre des Marquisats et de Peuple et Culture mais aussi un membre actif de nombreuses associations dont La Ligue Urbaine et Rurale qui, au début des années 1950, milite contre la construction des tours de l’avenue d’Albigny.

Parallèlement, il s’implique dans la sauvegarde du centre historique composé alors de maisons insalubres, bien souvent laissées à l’abandon. Il en faut de l’opiniâtreté à Georges Grandchamp – à cette époque sans mandat électif – pour s’opposer en l’année 1958 à la délivrance d’un permis de construire d’un immeuble de trois étages côte Saint-Maurice en bordure de la place du Château ou alerter le ministère des Beaux-Arts pour dénoncer la réalisation de restaurations incongrues au château. Remarqué alors par Charles Bosson, il entre au conseil municipal l’année suivante et y siègera jusqu’en 1995. Il impulse la revitalisation de la vieille-ville et conduit avec fougue de nombreux projets qu’il est impossible de citer de manière exhaustive : les ravalements de façades, l’aménagement de la place derrière la cathédrale (1979) ou la mise au jour du canal au chevet de l’église Saint-Maurice (1986). Farouche partisan des zones piétonnes, il est aussi à l’origine de la restitution de la margelle du puits Saint-Jean (1976).
…et de la forêt communale

Tout le territoire de la commune est marqué par son empreinte, du manoir de Novel à la chapelle de Colmyr sur les premiers contreforts du Semnoz. Les sentiers de la forêt du Crêt-du-Maure n’avaient par exemple aucun secret pour lui ; il les parcourait jusqu’à une époque récente avec un œil vigilant, notant les améliorations à apporter. Après l’acquisition de la forêt de Sainte-Catherine, en 1973, il initie la mise en valeur des vestiges de l’abbaye cistercienne, un lieu désormais très prisé des promeneurs.

Loin d’avoir les toits de la vieille-ville comme seul horizon, il est aussi le cofondateur de l’association Patrimoine rhônalpin, un militant actif de Civitas Nostra et un membre assidu de la Commission régionale du patrimoine historique, archéologique et ethnographique.
Un Annécien

Georges Grandchamp est également l’auteur de nombreux ouvrages et d’une multitude d’articles. Président de la société des Amis du vieil Annecy durant plus d’un demi-siècle (de 1956 à 2007), élu au conseil municipal pendant 36 ans (de 1959 à 1995), c’est peu dire qu’il s’impliqua dans la vie locale. La librairie qu’il ouvrit en 1959 place Notre-Dame devint d’ailleurs vite un lieu très fréquenté autant par les Annéciens que par les touristes attirés par la grande richesse du fonds savoyard.

S’il fut parfois bourru, on retiendra surtout le bon vivant, d’humeur mâtine, intarissable sur le moindre sujet, aux conversations toujours passionnantes et souvent teintées d’humour. Dévoué et désintéressé, Annecy lui doit énormément. Ӏ

Annecy, c'est vous


Marc Simonetti

Des beaux-arts d’Annecy à Game of Thrones


Marc Simonetti a failli ne pas exercer la profession d’illustrateur. Cela aurait été dommage vu le talent de cet Annécien désormais reconnu dans le monde entier par ses pairs grâce à ses illustrations de Game of Thrones.
Né à Lyon, Marc Simonetti est très attaché à Annecy, où il vit depuis son plus jeune âge. « J’aime la taille de la ville, le lac, les montagnes. Quand tu as grandi ici, tu n’as pas tellement envie d’aller ailleurs », explique-t-il. Passionné de dessin depuis sa tendre enfance, il a suivi durant près de 10 ans les cours de l’école des beaux-arts d’Annecy, en parallèle de sa scolarité. Une scolarité qui a d’ailleurs failli l’empêcher d’exercer sa profession d’illustrateur... Bac scientifique et DUT en poche, il poursuit en effet ses études jusqu’à l’INSA de Lyon, une école d’ingénieurs dont il sort en 2001.
Ingénieur ? Non merci !

Moins de deux ans après avoir décroché son premier emploi, conscient qu’il ne s’épanouit pas dans son métier, il démissionne et décide de faire de sa grande passion un métier. Il reprend donc les études, à l’école Émile Cohl de Lyon, en spécialité "3D" puis travaille durant deux ans dans une entreprise de jeux vidéo. Celui qui avoue être un "vrai geek" (ndlr : passionné par la technologie, les jeux vidéo...), se retrouve ainsi dans un univers qu’il connaît bien... mais qui ne correspond pas à son objectif professionnel : devenir illustrateur.

Ce perfectionniste passe son temps libre à améliorer sa technique. « Toutes les nuits je m’entraînais à faire de l’illustration. J’ai beaucoup appris mon boulot par les forums sur internet et grâce aux dessinateurs de l’entreprise où je travaillais. »

En 2004, il devient dessinateur indépendant. Un vrai challenge. Le métier n’est pas facile et peu rémunéré. Mais Marc ne manque pas de volonté. Après deux ans compliqués, « à travailler 12 heures par jour et 7 jours sur 7 sans vacances », son investissement porte enfin ses fruits et Marc Simonetti commence à se faire un nom dans la profession.


Les compliments de l’auteur de Game of Thrones

C’est en juillet 2013 que la réputation de Marc explose vraiment dans son milieu, grâce au phénomène culturel mondial Game of Thrones, dont il a déjà réalisé les couvertures de plusieurs éditions intégrales. Cette série télévisée, adaptée d’une série de romans écrits par George R. R. Martin, est en effet suivie par des dizaines de millions de téléspectateurs du monde entier.

On peut alors imaginer la fierté de Marc quand George R. R. Martin publie l’un de ses dessins sur son blog en expliquant que c’est à cela que ressemble le trône de fer qu’il décrit dans ses ouvrages, dessin qui fera le tour de la toile. « Cela m’a d’autant plus touché que je suis fan depuis longtemps de l’auteur »,

explique Marc, dont le nombre de contacts sur Facebook est passé de 200 à 5 000 (le maximum) en 15 jours, à la suite de cette publication. Depuis, ce travailleur acharné ne touche plus terre. Il vient de boucler son premier "art-book", il exposait début juillet à Neuchâtel, au Festival du film fantastique, prépare une nouvelle exposition à Londres et sait déjà qu’il va consacrer ses 12 prochains mois aux dessins d’un long-métrage.

www.marcsimonetti.com

temps forts de l’été


fête du lac

les toiles de feux


Samedi 2 août, l’artificier Parente Fireworks proposera aux amateurs de pyrotechnie un show extraordinaire, baptisé Les toiles de feux.
Le thème de cette nouvelle édition annonce à nouveau une création pyrotechnique exceptionnelle. Si Botticelli, Van Gogh ou encore Picasso étaient aux commandes de la fête du lac le temps d’une nuit, quelles "toiles de feux" offriraient-ils à notre public ? Antonio Parente, le maître-artificier, proposera une réponse à cette question à travers une interprétation pryrotechnique des plus grandes œuvres de 21 artistes.Le splendide décor offert par le lac et les montagnes deviendra la toile de fond d’un immense musée en plein air qui présentera une interprétation des plus grands chefs d’œuvre de l’histoire de la peinture mondiale, transformés en lumière, en couleurs et en musique. Ces 21 œuvres d’art connues de tous, d’une beauté

stupéfiante, ne manqueront pas de susciter des émotions et des sensations

différentes pour chaque observateur.
Plan de circulation à l’issue de la fête

Comme les années précédentes, la Ville d’Annecy met en œuvre un plan de

circulation spécifique pour faciliter le désengorgement de la ville à l’issue de la fête du lac. Il est vivement recommandé de prendre connaissance de ce plan

(distribué au début du spectacle avec le programme et disponible en téléchargement sur www.annecy.fr) et d’en tenir compte. Ainsi, avant la sortie de la commune, ne vous fiez pas aux indications de votre GPS et privilégiez ce plan.

Pour faciliter la circulation à l’issue de la fête du lac, la Ville d’Annecy a délimité trois secteurs géographiques de stationnement. Chacun d’entre eux correspond à un diffuseur autoroutier que devront rejoindre les automobilistes en quittant leur place. Une signalétique temporaire et un dispositif policier de soutien permettront de faciliter la lisibilité de ce dispositif.

Bien sûr, un stationnement à l’extérieur du centre-ville permet de quitter la commune dans de meilleures conditions.


Crêt-du-Maure : sens unique inversé

En raison d’un important chantier de réfection de voirie (et de création de ronds-points) mené actuellement par le Conseil général, l’avenue du Crêt-du-Maure connaît une circulation en sens unique. Exceptionnellement, le sens de circulation sera inversé le soir de la fête du lac, de 18h au milieu de la nuit. Il sera donc possible de l’emprunter dans le sens Marquisats vers l’avenue Boschetti. Attention toutefois car les opérations d’inversion du sens de circulation vont sans doute nécessiter des mises en déviation en amont dans l’après-midi. Il vaudra donc mieux éviter l’avenue du Rhône. Ӏ

venez à vélo !

Nouveauté cette année : la Ville créera un parking à vélo provisoire place François-de-Menthon. Celui-ci sera barriéré et surveillé. N’hésitez-pas à vous en servir... et si vous comptez circuler de nuit à deux-roues, n’oubliez pas non plus d’être éclairés !


les animations autour de la fête du lac


Samedi 2 août, tout un programme avant la fête. Bougez et suivez le rythme des fanfares, orchestres et batucadas : venez voir, venez écouter, venez vous régaler dans les rues de la ville devant ces répertoires de musiques originales et délirantes... Bon spectacle à tous !
samedi 2 août 2014 de 15h à 20h gratuit
1.

Jardins de l’Europe

15h00 à 17h30 : The Slow Slushy Boys

18h00 : Djoubal


2.

Place de la Libération

15h00 : Djacque le Notaire

16h00 : La Nouvelle Collection

17h00 : Danguba

18h30 : La Batook


3.

Pont Albert Lebrun

Pâquier

15h15 : Djoubal

16h15 : Impérial Kikiristan

17h30 : La Batook


4.

Puits St-Jean

rue du Pâquier

15h00 : Pourkoapas

16h15 : Taraf Goulamas

17h15 : Pourkoapas

18h30 : Les Bikers
5.

Place de l’Hôtel de Ville

16h00 : Danguba

17h30 : Djaque le Notaire

18h30 : Lars de la Fanfare

19h30 : La Batook


6.

Place Notre Dame

15h15 : Impérial Kikiristan

16h15 : Lars de la Fanfare

17h15 : La Nouvelle Collection
7.

Quai de la Cathédrale

15h15 : Taraf Goulamas

16h30 : Djoubal

17h30 : Les Bikers
8.

Place St-François

15h15 : Lars de la Fanfare

16h15 : Djaque le Notaire

17h15 : Taraf Goulamas

18h15 : Danguba


9.

Place Ste-Claire

15h00 : La Nouvelle Collection

16h00 : Les Bikers

17h30 : Impérial Kikiristan

Annecy classic festival  : des stars et des virtuoses


Du 19 au 29 août, Annecy classic festival s’empare de la ville. Une belle occasion de

plonger dans l’univers de la musique classique et de découvrir combien ce registre sait être accessible à tous et riche d’émotion.


Proposer des programmes d’exception hors des salles de spectacles à des prix très raisonnables, voilà quelques-uns des leitmotive auxquels l’équipe d’Annecy classic festival est attachée, depuis plusieurs décennies déjà. Une ligne de conduite à laquelle le président et co-directeur artistique Pascal Escande ne déroge pas. Encore moins depuis que l’œil bienveillant d’Andrey Cheglakov s’est posé sur la manifestation.

Cette année encore, une place de choix est réservée à l’Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg. Formation des plus reconnues, l’ensemble dirigé par Zoltan Kocsis accepte une fois de plus de se plier à quelques exigences du festival en participant notamment à des "mariages artistiques" inédits. Deux concerts illustrent particulièrement cette spécificité annécienne : le premier aux côtés du pianiste Denis Matsuev (19 août - Liszt, Dvorák…), et le second en compagnie de Laurent Korcia et de son majestueux stradivarius (20 août - Brahms et Beethoven).


De grands moments d’émotion en perspective

Outre la série de concerts, Annecy classic festival aime à s’investir auprès des jeunes talents. Plusieurs rendez-vous découlent de ce fructueux accompagnement, dont le "Campus d’orchestre" qui permet à près de cent jeunes âgés de 15 à 25 ans et venus de toute la France mais aussi de Russie et de Suisse, de travailler dix jours durant sous la direction de musiciens de référence, dont le chef d’orchestre Fayçal Karoui et Denis Matsuev. La Nuit du piano leur donne l’occasion de se confronter au public (25 août, Mozart, Chopin, Ravel…), tout comme le concert De Rhapsody in Blue à West Side Story ! (26 août). Cette soirée qui revisite des "tubes de la musique classique" met aussi en scène l’Atelier vocal, composé de jeunes chanteurs en quête de perfectionnement dont de nombreux Annéciens.

Cette 5e édition sous le parrainage de la fondation AVC

Charity est aussi l’occasion de vivre de grands moments d’émotion : concert donné par le King’s Consort autour du Messie d’Haendel (21 août) ; hommages à Éliane Richemin, la fondatrice du Festival (22 et 23 août) ; soirée anniversaire du violoniste et chef d’orchestre Vladimir Spivakov (24 août) ou encore Le Carnaval des animaux et Babar interprétés par l’Orchestre des Pays de Savoie, les deux jeunes pianistes Lidija et Sanja Bizjak et le sociétaire de la Comédie française Didier Sandre (23 août).

Billetterie et infos 04 50 51 67 67 www.annecyclassicfestival.com

rendez vous


Retrouvez l'intégralité des manifestations sur www.annecy.fr rubrique agenda
exposition  : Ciel, un oiseau

Envolez-vous vers le monde imaginaire et fabuleux de l’artiste Violaine Laveaux et de sa Constellation du corbeau. Partez à la découverte du monde des oiseaux, à travers ses collections d’histoire naturelle, d’archéologie et d’ethnologie. Une exposition au croisement de la nature, de l’art et de la relation avec l’Homme.

/// Jusqu’au 20 octobre, au Musée-Château

En savoir +

Musées de l’agglomération d’Annecy

04 50 33 87 30 - http://patrimoines.agglo-annecy.fr

exposition  : À l’affiche à Annecy : 1860-1918,

plus d’un demi-siècle de réclame

Plus d’une centaine d’affiches administratives, commerciales, électorales, de spectacles ou de tourisme sont présentées aux archives municipales jusqu’au 15 septembre. Issues d’une vaste collection, elles ont toutes animé les murs d’Annecy entre 1860 et 1918. Visite commentée gratuite de l’exposition le 4 août à 14h30. Retrouvez la deuxième saison de cette exposition dès le 20 septembre.

/// Archives municipales d’Annecy - 3 rue du 27e-BCA


À l’affiche à Annecy : 1915-1919, la propagande de guerre

Une sélection d’affiches de propagande, témoins d’une époque terrible, sont exposées dans le hall de l’hôtel de ville. Distribuant à la population de multiples consignes et galvanisant les esprits, elles ont été l’un des éléments moteurs du conflit par leur force de persuasion et leurs messages combatifs.

En savoir +

Archives municipales d’Annecy - 04 50 33 87 79 - www.annecy.fr

L’été des 6-12 ans

Les musées de l’agglomération d’Annecy organisent durant tout l’été des visites-ateliers destinées aux enfants de 6 à 12 ans : Architectures imaginaires, Montre-toi bel oiseau, Tomber dans le panneau, Le masque et la plume ou encore À la claire fontaine...

Retrouvez le programme complet de ces animations sur http://patrimoines.agglo-annecy.fr.

Réservation au 04 50 33 87 34.

Les lundis et mardis de juillet et août

Musées de l’agglomération d’Annecy

04 50 33 87 30 - http://patrimoines.agglo-annecy.fr

ZOOM


Le P’tit bal perdu

Niché dans son écrin de verdure, le P’tit bal perdu est LE rendez-vous estival des amoureux de la danse.

/// Jusqu’au 8 septembre, tous les dimanches, de 18h à 22h dans les jardins de l’Europe

Artootem  : 06 63 42 36 28 - www.artootem.com

fleurissement estival

Petite histoire des jardins

9 massifs composés par le service des espaces verts de la Ville d’Annecy évoquent les grands mouvements de conception des jardins : jardin d’Éden, jardin à la française, jardin zen, jardin de curé... Visite guidée les mercredis 23 juillet, 27 août, samedi 20 et dimanche 21 septembre, départ à 14h sur le parvis de l’hôtel de ville (sauf dimanche 21 septembre, départ à 10h30).

Jusqu’en septembre dans les jardins de l’Europe

Ville d’Annecy / Service des espaces verts

04 50 33 89 45 - www.annecy.fr

Les Petits Princes du lac d’Annecy

27e édition du tournoi de tennis international destiné aux meilleurs joueurs et joueuses de 13 ans et moins. Sur les courts de tennis en terre battue des Marquisats, plusieurs centaines de jeunes joueurs de tennis, français et étrangers, s’affrontent dans une ambiance sympathique.

Du 25 juillet au 2 août de 9h à 18h, tennis des Marquisats

Annecy tennis - 06 15 32 59 26 / 07 60 08 17 18



www.annecytennis.com

festival international Plaisir de Musiques

Élizabeth Cooper, directrice artistique du festival, supprime les barrières entre la musique classique et le grand public. Des soirées riches en rencontres permettent au public de vivre pleinement l’ambiance et l’émotion des concerts servis par des artistes de très grande qualité.

Du dimanche 3 au samedi 9 août

Impérial Palace

Impérial Palace - 04 50 09 30 00



www.hotel-imperialpalace.fr

83e traversée du lac d’Annecy à la nage

Les Dauphins d’Annecy organisent depuis plus de 80 ans une des plus populaires épreuves de nage en eau libre de France, inscrite depuis 2008 au calendrier de la Fédération française de natation. Venez assister à ce véritable spectacle à ciel ouvert, dont l’arrivée est située en bordure des jardins de l’Europe, à l’arrière de l’hôtel de ville, face à l’île aux Cygnes.

Vendredi 15 août, lac d’Annecy

Dauphins d’Annecy - 04 50 67 08 96

cinéma en plein air

Passeurs d’images

Profitez de séances de cinéma en plein air gratuites dans les quartiers d’Annecy !

Le prénom : mercredi 27 août à 21h30, cour de l’école élémentaire du Parmelan

Moi, moche et méchant 2 : vendredi 19 septembre à 22h, colline des Teppes

MJC Novel - 04 50 23 06 12 - www.mjcnovel.fr

le 30 août, on dîne sur l’herbe

La Ville vous invite à un dîner sur l’herbe, où chacun est appelé à venir avec son pique-nique. Tables et chaises sont installées pour l’occasion dans les jardins de l’Europe où de nombreuses animations rythment la soirée. En cas de mauvais temps, la manifestation sera reportée au dimanche.

/// Samedi 30 août de 18h à 22h, jardins de l’Europe

En savoir +

Ville d’Annecy service enfance jeunesse culture

04 50 33 88 84 - www.annecy.fr

rendez-vous aux marchés


Mardi

• 7h > 13h

marchés alimentaires : vieille-ville et place des Romains

• 8h > 17h marché de produits divers : place des Romains


Jeudi

• 7h > 13h marché alimentaire et divers : quartier de Novel


Vendredi

• 7h > 13h marché alimentaire (et divers uniquement quai de l’Évêché) : vieille-ville


Samedi

• 7h > 13h marché alimentaire : boulevard Taine et boulevard Nicollet et marché de produits divers : rue Félix-Petit


Dimanche

• 7h > 13h30 marché alimentaire et divers : vieille-ville

• 7h > 13h marché des producteurs : place des Rhododendrons
Pour en savoir plusi

Service commerce/artisanat - 04 50 33 87 96


___________
brocante, marché de l'art et marché des créateurs

Le dernier samedi de chaque mois, la brocante bat son plein dans la vieille-ville. Un marché de l'art prend également place ce même jour quai de Vicenza et un marché des créateurs place des Cordeliers.

Annecy fête la gastronomie !

Au menu de cette cuvée 2014 : l’opération Tous au restaurant, l’exposition Nos chefs sont des artistes, les rendez-vous culinaires, la fête de la gastronomie, sans oublier la traditionnelle course des garçons de café vendredi 12 septembre à 16h (départ place de l’Ancienne-Grenette).

Du 8 au 28 septembre

FAGIHT Lac d’Annecy & environs

09 81 61 20 08

annecyfetelagastronomie.wordpress.com

Vide-greniers d’automne

Samedi 6 septembre de 7h à 18h

- Place François-de-Menthon

- Plus d’infos : association Courier (www.annecy-courier.fr)

Samedi 20 septembre (date à confirmer)

- Vieille-ville

- Plus d’infos : association des résidents de la vieille-ville d’Annecy (www.arvva.com)

Samedi 27 septembre de 6h à 17h

- Rue Louis-Armand

- Plus d’infos : Comité de quartier Annecy Novel-Teppes (http://quartiernovelteppes.blog4ever.com)


10e grimpée du Semnoz à vélo

Course de côte de 14 km et 980 m de dénivelé, ouverte aux licenciés et non licenciés munis d’un certificat médical. Départ au camping le Belvédère à 9h30 et arrivée à la station du Semnoz.

Dimanche 14 septembre

Vélo club d’Annecy  : 04 50 57 93 43
Annecy court pour Handisport

Seul, entre amis ou en famille, dès le plus jeune âge, chacun peut courir, marcher, rouler, la distance et le temps qu’il souhaite au profit du handisport. Les bénéfices de cette journée de solidarité serviront à l’achat de matériel sportif pour les personnes handicapées.

Mercredi 17 septembre de 8h à 20h, parc des sports

Handisport annécien - 04 50 57 64 79


Coup de théâtre

Les Agitateurs de Rêves vous invitent à partager, à ciel ouvert et en entrée libre, de grands textes interprétés par des compagnies professionnelles mais aussi de jeunes talents locaux. Les œuvres de Théophile Gautier, Anton Tchekhov ou encore Ionesco prendront vie dans des théâtres éphémères installés pour l’occasion dans des sites naturels ou historiques de l’agglomération d’Annecy.

Du 16 au 21 septembre en centre-ville

- Agitateurs de Rêves :

www.agitateursdereves.org

- Office de Tourisme : 04 50 45 00 33


4e festival de théâtre amateur

Sur un plateau

Cinq jours de représentations et de rencontres autour du théâtre. L’occasion de retrouver des œuvres de qualité, portées par des compagnies passionnées, dans une atmosphère conviviale, le tout marqué par le 10e anniversaire de l’association Artissimo.

Du 17 au 21 septembre

salle Pierre-Lamy, théâtre de l’Échange

Artissimo - 06 81 38 71 37



http://sur.un.plateau.free.fr

La rentrée de Bonlieu Scène nationale

Le théâtre de Bonlieu Scène nationale rouvrira ses portes au public en octobre... pour des visites guidées (et des visites "déguidées") insolites et théâtrales. Mais l’ouverture proprement dite est prévue pour début novembre, avec trois spectacles présentés dans les trois salles du théâtre et notamment la création de Dominique Pitoiset (Un été à Osage County), produite par Bonlieu... qui nous promet une scénographie exceptionnelle permise par les 16 mètres d’ouverture de la grande scène.

Ensuite, ce ne sont pas moins de 76 spectacles et plus de 180 représentations qui nous seront proposés jusqu’en mai. Pour en profiter, le mieux est encore de s’abonner ! Pour cela, rendez-vous samedi 13 septembre à partir de 9h dans le forum de Bonlieu... Ou encore sur www.bonlieu-annecy.com !

Journées européennes du patrimoine

Animations, conférences, expositions et visites seront proposées durant tout le week-end sur le thème national Patrimoine culturel, patrimoine naturel. L’occasion de porter des regards multiples sur le patrimoine et l’identité d’Annecy et de son agglomération. Programme complet disponible à l’accueil de la mairie et sur les sites

www.annecy.fr et www.patrimoines.agglo-annecy.fr.

Samedi 20 et dimanche 21 septembre dans toute la ville

Ville d’Annecy service enfance jeunesse culture

04 50 33 88 84 - www.annecy.fr

10 km du lac d’Annecy

Cette course qui bénéficie du label national (qualificative et classante) ne cesse d’attirer de plus en plus de participants chaque année avec plus de 2 500 coureurs en 2013. Le parcours emprunte à la fois les rues de la ville mais aussi le bord du lac.

/// Dimanche 21 septembre,

stade du Coteau, départ à 9h30

Annecy Haute-Savoie Athlétisme

04 50 46 92 87 - www.10km-lac-annecy.com

Le festival IF3 Europe passe en mode High five

Le festival international dédié à l’univers du ski freestyle et freeride, installé à Annecy depuis 2010, présente plus de 30 avant-premières de films dont les plus grandes productions internationales. Venez tester gratuitement l’airbag, la slackline, les trampolines ou encore découvrir l’exposition dédiée au freeski au centre Courier.

Du vendredi 26 au dimanche 28 septembre, place François-de-Menthon

Like That Events agency

04 50 44 58 75

Défi nature Rhône-Alpes

Course-relais dans le massif du Semnoz par équipes de 3 : un coureur, un cycliste et un cavalier ! Les boucles seront donc très accessibles : de 7 à 10 km pour les coureurs, de 15 à 20 km pour les VTTistes et les cavaliers.

Dimanche 28 septembre. Accueil sur le site de La Cravache d’Annecy (centre équestre de Moulin Rouge, route de Vovray)

Comité régional de tourisme équestre

04 37 90 53 29



www.defi-nature-rhone-alpes.com

télex
horaires d’été des bibliothèques

Du 8 juillet au 30 août inclus ; fermeture le 15 août

Bonlieu du mardi au vendredi : 13h-18h ; samedi : 10h-18h.

Novel, La Prairie  : Mardi et mercredi : 10h-12h et 16h-18h ; jeudi et vendredi : 16h-18h ; samedi : 10h-12h et 14h-16h.

Fermeture de la bibliothèque Les Romains pour travaux

jusqu’au 16 août inclus.

www.bibliotheques.agglo-annecy.fr

_________

Grand déballage

Samedi 27 juillet, en centre-ville - croix piétonne

Association Vita’Ville en partenariat avec la Ville d’Annecy

04 50 52 74 94

_________

Portes ouvertes des clubs nautiques

Samedi 6 septembre de 9h à 17h, base nautique des Marquisats

Canoë Kayak Club d’Annecy - 04 50 45 03 98

_________

Promenade urbaine À l’assaut du Semnoz

Dimanche 7 septembre à 14h départ devant le Conservatoire d’art et d’histoire

Musées de l’agglomération d’Annecy

04 50 33 87 30 - http://patrimoines.agglo-annecy.fr

_________

Van’s Concrete week-end

Samedi 13 et dimanche 14 septembre, bowl et aire de street

Annecy Board Club - 06 42 11 60 48

_________

Présentation de saison des concerts du Conservatoire

Vendredi 26 septembre à 19h

Auditorium du Conservatoire

Conservatoire  : 04 50 33 87 18

http://crr.agglo-annecy.fr

_________

Festival international de dragon boat

/// Samedi 27 et dimanche 28 septembre de 8h à 19h,

Base nautique des Marquisats

Canoë Kayak Club d’Annecy  : 04 50 45 03 98

S'abonner à la newsletter de la Ville d'Annecy sur www.annecy.fr, c'est recevoir chaque vendredi le programme des animations et rendez-vous à venir

comment ça marche ?
Le parc des services techniques
Situé dans la zone de Vovray, le parc des services techniques est "la base arrière de la ville". Méconnu du grand public, il est pourtant primordial pour le fonctionnement de la vie locale. Présentation…

Construit au début des années 1970 sur un terrain de 4 hectares, le parc des services techniques rassemble aujourd’hui plusieurs services municipaux mais aussi des services de la Communauté d’Agglomération d’Annecy (gestion des déchets, service de l’eau).

Le parc est une véritable fourmilière où s’activent pas moins de 300 agents. Sur le pont dès les premières lueurs du jour, ils participent à l’entretien et la maintenance du patrimoine communal, de la voirie, des espaces publics... mais aussi au service à la personne. En effet, c’est d’ici que partent les véhicules qui livrent les plateaux-repas du Centre intercommunal d’action sociale.
500 véhicules à entretenir

Le parc compte aussi plusieurs ateliers où se côtoient de nombreux corps de métiers (électriciens, menuisiers, plombiers, peintres, maçons, mécaniciens …). L’atelier automobile est sans doute le plus important d’entre eux. Une quinzaine d’agents est en charge d’entretenir et de réparer les quelque 500 véhicules que totalisent les flottes de la Ville et de l’Agglomération. Un nombre de véhicules élevé qui nécessite des compétences diverses des mécaniciens en raison de la variété du parc auto (poids lourds, camions-bennes, camionnettes, nacelles, voitures, scooters, etc... ).


2 500 demandes d’intervention par an

Au sein de la direction des bâtiments, les ateliers corps d’état regroupent de larges savoir-faire techniques qui vont de la peinture à la serrurerie, en passant par la menuiserie et la maçonnerie. Leur rôle est de réparer, dépanner en urgence et, plus généralement, d’assurer la maintenance et l’entretien des 350 bâtiments municipaux (écoles, crèches, MJC, églises, salles municipales, équipements sportifs, bibliothèques, camping, centres aérés…). Ils reçoivent pas moins de 2 500 demandes d’interventions par an. Récemment, ils ont par exemple aménagé les nouveaux locaux des Archives municipales.


Un événement tous les 2 jours

Le service logistique-événements se mobilise, quant à lui, pour que les animations organisées par la Ville et les associations se déroulent dans les meilleures conditions. En charge de l’organisation matérielle, il apporte un soutien logistique à tous les événements organisés sur le territoire annécien, de la fête de l’école au triathlon, en passant par les élections et la fête des voisins, ce qui correspond à près de 160 manifestations par an, soit un rendez-vous tous les 2 jours. Il est aussi directement impliqué dans l’organisation de plusieurs événements, le plus fameux d’entre eux étant la fête du lac.

Le parc des services techniques accueille également la fourrière municipale, la propreté urbaine, la voirie, l’administration du parc ou encore la médecine du travail. Du petit matin à la fin de la journée, tous ces services participent grandement à maintenir la qualité de vie de notre ville tout au long de l’année. Ӏ

Bientôt un nouveau bâtiment

En mutation permanente, le parc continue de s’adapter aux évolutions des besoins de la population et des techniques. La C2A va ainsi lancer la construction d’un nouveau bâtiment pour rassembler tous ses services.

Exprimez-vous

annecy vue par...

Cyril Menut©

Finale du championnat de France de skate aux Marquisats, les 7 et 8 juin
Envoyez vos photos à Annecy magazine ou sur la page facebook de la ville 

Nous vous invitons à photographier Annecy à travers des scènes de vie quotidienne, des clins d'œil insolites, des paysages, etc.*


* Si vous souhaitez que vos images d'Annecy soient publiées, il vous suffit de nous les envoyer à communication@ville-annecy.fr (en format jpg, 300 dpi, 10x15 cm portrait ou paysage), accompagnées impérativement d'une lettre signée autorisant la publication, que vous pouvez télécharger sur www.annecy.fr. Après sélection, une photo sera publiée dans chaque numéro d'Annecy magazine. Elle sera créditée du nom de son auteur et pourra être accompagnée d'une légende de 150 signes au maximum. Annecy magazine se réserve le choix de publier ou non les photos. La publication des photos ne sera pas rémunérée. Aucun document ne sera renvoyé à son auteur(e).

bloc-notes

Parmi les questions reçues, voici quelques témoignages retenus pour être publiés et les réponses apportées.
Rénovation des trottoirs

Une grille est enfoncée sur le trottoir à l’angle de l’avenue des Iles et du boulevard de la Rocade. Par ailleurs, entre les n°71 et 77 du boulevard de la Rocade, les trottoirs sont en mauvais état. Est-il possible d’intervenir pour les rénover ?

Mme R.B.

Le service municipal en charge de la voirie s’emploie à maintenir en état les trottoirs et espaces publics mais malgré des patrouilles régulières, certaines dégradations peuvent échapper au contrôle sur le terrain. Chaque année, plus de 100 000 € sont consacrés à des travaux de réhabilitation de trottoirs, répartis sur l’ensemble du territoire communal. La portion de trottoir que vous évoquez, du fait de son mauvais état général, a donc été proposée à ce programme et les travaux ont été réalisés par les équipes d’entretien de la Ville courant juin. Quant à la grille à reprendre, le service voirie a immédiatement été saisi et a remédié à cette anomalie en urgence.

Résidence heureuse

Quel est l’avenir de la Résidence heureuse ? Quels sont les projets de maisons de retraite (publiques) à Annecy, afin que les Annéciens puissent séjourner dans des établissements à Annecy à la portée de leurs revenus ?

Mme. B. V.

La Résidence heureuse, située rue des Eldelweiss, ne répond plus aux normes applicables à un foyer-logement, tant sur le plan de l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite que d’un point de vue sanitaire, notamment pour le fonctionnement de la restauration. C’est pourquoi la Communauté d’agglomération d’Annecy et son Centre intercommunal d’action sociale ont décidé sa fermeture.

En contrepartie, un nouvel établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Éhpad) de 80 places verra le jour prochainement rue Marc-Leroux, dans le quartier des Fins (sur une partie du terrain précédemment occupé par l’école). La Villa Romaine, Éhpad de 44 places situé avenue des Romains, sera parallèlement transformée en foyer-logement, afin d’y accueillir des personnes âgées disposant d’une autonomie suffisante. Au terme de ces deux opérations, la ville d’Annecy sera dotée de 16 places supplémentaires, destinées à l’accueil de personnes âgées dans des établissements publics sur son territoire. Rappelons également que plusieurs nouvelles maisons de retraite publiques ont ouvert leurs portes ces dernières années dans l’Agglomération, et notamment à Annecy, avec l’ouverture des Parouses en 2010 dans le quartier Vallin-Fier.

L’actuel bâtiment de la Résidence heureuse fera quant à lui l’objet d’une transformation, à l’horizon 2016, en immeuble d’habitation, offrant pour une part des logements locatifs aidés dédiés à des personnes âgées aux revenus modestes.


Pour écrire à la mairie par courrier électronique : mairie@ville-annecy.fr

infos pratiques

SERVICES municipaux

Bureau d’accueil

Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30.

_____

état civil, élections, démographie, cartes nationales d’identité et passeports



Lundi, mardi, mercredi, vendredi de 8h30 à 17h, jeudi de 9h30 à 17h.

Tél. : 04 50 33 87 87

_____

Réservations des salles municipales



S’adresser à l’accueil de la mairie, les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30.

Tél. : 04 50 33 87 74

_____

Handicap & accessibilité



Tél. : 04 50 33 88 99

_____
Hôtel de ville - BP 2305

74011 Annecy cedex

Tél. : 04 50 33 88 88

écrire à la mairie par e-mail :mairie@ville-annecy.fr

Retrouvez l'actualité de la Ville d'Annecy sur facebook


URGENCES TÉLÉPHONIQUES

En cas d’urgence (assainissement, eau, voirie, etc.) téléphonez 24h/24 au :

04 50 33 89 89
À savoir...

Vous habitez Annecy et vous ne recevez pas le magazine municipal dans votre boîte aux lettres ?

Contactez le service communication de la Ville au 04 50 33 88 21.

Permanences du bus vie des quartiers


Mercredi 24 septembre

Centre-ville / vieille-ville / Marquisats

de 9h30 à 11h : rue Royale

Novel / Teppes

de 11h30 à 12h30 : 90, avenue de la Plaine

Parc des sports / Fier

de 15h à 16h30 : rue Marius-Rulland

Mandallaz / Prairie / Vovray

de 17h à 18h30 : parking Sainte-Catherine

(route de Vovray)

En cas d’impossibilité de vous rendre à l’une de ces permanences,

le service Vie des quartiers vous accueille à la mairie.

04 50 33 88 23 - Courriel : vie.des.quartiers@ville-annecy.fr

Plan canicule recensement des personnes isolées


• Vous habitez Annecy ?

• Vous êtes isolé(e), âgé(e) et/ou en situation de handicap ?

• Vous connaissez une personne isolée ?

Faites-vous connaître auprès du CCAS de la Ville d’Annecy !

Faites-vous inscrire sur le registre canicule... Et pensez à vous réinscrire chaque année !

04 50 33 65 22 (du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30)


Contactez vos comités de quartier et associations d’habitants

• Comité de quartier Annecy-Novel-Teppes

http://quartiernovelteppes.blog4ever.com

Tél. 04 50 33 65 16 - bginibri@hotmail.com

• Association pour la protection de la Puya

aplpassociation@gmail.com

• Association des résidents Parmelan-Albigny

Tél. 04 50 32 21 82 - arpa@hotmail.fr
• Association des résidents de la vieille-ville d’Annecy (ARVVA)

www.arvva.com

Tél. 04 50 45 64 26 - arvva74@gmail.com

• Association quartier Courier

www.annecy-courier.fr

Tél. 04 50 67 08 62 - association@annecy-courier.fr

zoom

Recyclage



Annecy Pass’... pour tous les goûts

À compter du 1er septembre, les jeunes Annéciens âgés de 11 à 15 ans pourront se procurer leur carte d’adhésion Annecy Pass’ 2014/2015, valable du 1er septembre au 31 août de l’année suivante. Inscriptions à l’hôtel de ville au service Enfance, jeunesse, culture, muni d’un livret de famille (pour les nouveaux adhérents) et d’un justificatif de moins de trois mois (pour tous). Jusqu’au 25 septembre, le service propose, en plus de ses horaires d’ouverture habituels (du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h), des horaires élargis le mardi (jusqu’à 18h30) et le mercredi (jusqu’à 18h), ainsi que les samedis 13 et 20 septembre de 9h à 12h. Il sera également possible de s’inscrire au BIJ, à Bonlieu, samedi 6 septembre de 14h à 17h. Ce jour-là, comme l’an dernier, tous les avantages d’Annecy Pass’ seront présentés au cours d’une après-midi aussi festive que sportive sur le Pâquier, de 14h à 17h, en parallèle des portes-ouvertes de l’AESA (Association des écoles de sport annéciennes). Si vous cherchez des

activités culturelles et sportives pour cette année scolaire, c’est le

rendez-vous à ne pas manquer !

www.annecy-pass.fr - 04 50 33 88 84

Sila


Puce du canard : mieux vaut prévenir
Comme chaque année, le Sila (Syndicat mixte du lac d’Annecy) a mené des opérations de hersage pour détruire les mollusques en partie responsables des puces de canard. Le Sila installe également des panneaux d’information sur les plages du bord du lac qui donnent des conseils pour éviter d’être piqué. S’enduire de crème solaire, se rincer après la baignade et se frotter énergiquement avec une serviette permet de limiter les risques.

Yüklə 310,8 Kb.

Dostları ilə paylaş:




Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2022
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə