Communiqué de presse



Yüklə 7,07 Kb.
tarix31.10.2017
ölçüsü7,07 Kb.

Communiqué de presse

INSA de Toulouse

Des bactéries intestinales

pour les biotechnologies industrielles

A l’INSA de Toulouse, une équipe de recherche a repéré dans les intestins de végétariens des enzymes bactériennes particulièrement efficaces pour transformer des matières premières végétales en biocarburants et autres molécules d’intérêt industriel.

L’idée de base est simple : s’inspirer de la nature. « Dans l’intestin humain, de nombreux micro-organismes dégradent les fibres alimentaires grâce à des cocktails d’enzymes parfaitement adaptés. Nous cherchons à reproduire ces cocktails pour dégrader de la même manière la biomasse végétale », explique Gabrielle Véronèse, chercheur au Laboratoire d’ingénierie des systèmes biologiques et des procédés (INSA de Toulouse/INRA/CNRS), dont les travaux ont récemment fait l’objet d’une publication dans Genome Research, revue de référence dans le domaine.


La méthode employée laissera un peu perplexe le néophyte. « En partenariat avec la société toulousaine Libragen, nous avons récupéré dans les excréments d'un individu végétarien des milliards de micro-organismes. Mais, comme il est aujourd'hui impossible de cultiver en laboratoire toutes ces espèces, nous avons utilisé leurs gènes pour transformer la bactérie modèle Escherichia coli. Ensuite, nous avons testé de manière systématique et automatisée l’activité des enzymes produites par ces bactéries modifiées, pour isoler les plus efficaces», expose la jeune femme.
Ces nouveaux cocktails enzymatiques devraient permettre d’accroître les performances des procédés industriels. Objectif : à partir de toutes sortes de matières premières végétales, créer au meilleur coût possible les produits aujourd’hui dérivés du pétrole : des détergents aux cosmétiques en passant par les médicaments, les additifs alimentaires, les matériaux ou les carburants…
Le Laboratoire d’Ingénierie des Systèmes Biologiques et des Procédés (LISBP) installé sur le campus de l’INSA de Toulouse, est reconnu au niveau européen pour son excellence dans le domaine des biotechnologies industrielles. Dans le cadre du projet « Toulouse White Biotechnology », ses équipes travaillent avec 18 entreprises (dont Veolia, Roquette, L’Oréal, Michelin, Total, Syral, Sofiproteol), les pôles de compétitivité Industrie AgroRessources et AgriMip Innovation ainsi que les collectivités locales.

Contact presse : Agnès Klarsfeld, 0950217983, 0667434050
Référence :Tasse, L., J. Bercovici, S. Pizzut-Serin, P. Robe, J. Tap, C. Klopp, B.L. Cantarel, P.M. Coutinho, B. Henrissat, M. Leclerc, J. Doré, P. Monsan, M. Remaud-Simeon, and G. Potocki-Veronese. 2010. Functional metagenomics to mine the human gut microbiome for dietary fiber catabolic enzymes. Genome Research. 2010 Nov;20(11):1605-12.
Kataloq: resources

Yüklə 7,07 Kb.

Dostları ilə paylaş:




Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2020
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə