Monographie Maths-Surdité



Yüklə 141,94 Kb.
səhifə1/5
tarix29.10.2017
ölçüsü141,94 Kb.
#20418
  1   2   3   4   5


Mathématiques et Surdité



Lycée La Martinière –Duchère , 300, avenue Sakharov, CP417, 69338 Lyon cedex 09




Fiche informative sur l'action
Titre de l'action

Mathématiques et surdité

Académie de Lyon


Nom et adresse de l'établissement :

Lycée La Martinière –Duchère , 300, avenue Sakharov, CP417, 69338 Lyon cedex 09


ZEP : non

Téléphone : 04 72 17 29 50

Fax : 04 78 35 42 00

Mél de l'établissement : ce.0690038s@ac-lyon.fr

Coordonnées d'une personne contact : Thérèse Mangeret et Françoise Labouré, professeur ressource

Classes concernées : Classes de primaire, de collège, de lycée professionnel et seconde générale et technologique.

Disciplines concernées : Mathématiques et physique

Date de l'écrit : Juin 2004
Les mots clés :

Surdité, mathématiques, équipe d’enseignants du primaire au lycée, production d’outils pédagogiques à destination des enseignants.

Descriptif de l'action

Comment se faire comprendre d’enfants qui n’entendent pas ?

Comment développer des idées de logique, dans de jeunes têtes qui ont grandi dans un monde de silence ?

Une équipe d’enseignants de tous niveaux, primaire, collège, lycée professionnel, lycée , après 3 années de travail commun , tente d’apporter des réponses et des méthodes, à partir de leurs expériences .

NOM prénom et coordonnées de la personne qui peut être joint pour de plus amples informations (téléphone, mail…).

Françoise Labouré, professeur ressource , 04 78 16 94 29

Francoise.laboure@ac-lyon.fr
Mots-clés ne garder que ceux qui conviennent

STRUCTURES


MODALITES -DISPOSITIFS

THEMES

CHAMPS DISCIPLINAIRES

Équipes Enseignants 1 et 2° degré

AIS





Mathématiques


Sommaire




Introduction

I Description de l’action du groupe « Mathématiques et surdité » P4


  1. Origine du projet :

  2. Constitution de l’équipe et élaboration du projet : d’avril 2001 à juin 2001

  3. Actions de l’équipe

  4. Partenaires

  5. Témoignages des membres du groupe :


II Comment enseigner les mathématiques à des sourds P 8

1)L’enfant sourd et les problèmes de communication

2)Généralités sur le sourd en classe

3)Méthodes pédagogiques adaptées à l’élève sourd

4)Questionnement

5)Méthodes pour enseigner  et démontrer en mathématiques




DIII Analyse de l’action P19

  1. Pourquoi ce groupe a-t-il marché ?

  2. Originalité du groupe : du primaire au lycée

  3. Freins et points d’appui

  4. Témoignages


IV Conclusion P24

Enseignants
Corinne Gardie , enseignante spécialisée auprès de sourds, en primaire ,Crop de Lyon.

Laurent Matillat, enseignant spécialisé auprès d’adolescents sourds en grande difficulté,.

Institut Lonjaret. Châtillon d’Azergues



Monique Bonnet, professeur de mathématiques enseignant auprès d’élèves sourds

Collège Picasso, Bron



Yves Navarro professeur de mathématiques , enseignant auprès d’élèves sourds

Collège Dargent Lyon 8ème



Françoise Labouré Professeur de mathématiques et Physique.Professeur ressource pour la surdité.LP Flesselles .

Thérèse Mangeret professeur de mathématiques en classe de seconde spécialisée depuis 15 ans. Et en 1ère, terminale, 1ère et 2ème année de BTS , en classe intégrée.

Lycée La Martinière-Duchère




Monographie : Mathématiques et Surdité



Introduction

Vous êtes enseignant, et vous allez avoir un ou des élèves sourds pour la première fois. Vous vous demandez comment communiquer avec eux, comment vous faire comprendre, comment les comprendre.

Ou bien, vous avez des sourds depuis déjà quelques années, vous avez réussi à régler quelques problèmes, mais vous vous demandez quelles sont leurs des difficultés spécifiques , quel rôle joue la surdité dans ces difficultés, et comment y remédier au mieux.

Un groupe de six enseignants, expérimentés auprès d'élèves sourds, a travaillé sur ces questions pendant trois années, et tente de donner des réponses.

Dans la première partie, ils décrivent leur travail de trois années,

Dans la deuxième, ils traitent de leur sujet: enseigner , et plus spécialement les mathématiques, à des sourds.

Enfin, en troisième partie, ils analysent leur action.

I Description de l’action du groupe « Mathématiques et surdité »





  1. Origine du projet : Thérèse Mangeret.
Il y a environ 15 ans je me suis retrouvée en face d’une seconde d’élèves sourds, sans formation, munie de quelques conseils sommaires : parler en face, articuler. Les collègues qui avaient pris cette classe les deux années précédentes, avaient jeté l’éponge au bout d’un an .Les difficultés que j’ai rencontrées me sont vite apparues très complexes. Lors d’un stage, j’ai pu bénéficier de quelques conseils méthodologiques d’un collègue de collège : visualiser, utiliser la couleur. A partir de là , j’ai réussi à imaginer quelques méthodes.

En 2000 , j’ai reçu dans ma classe une stagiaire IUFM. Sa visite fut à l’origine de ce projet : d’une part, mes méthodes, qui avaient fini par me paraître banales, l’ont étonnée, d’autre part, j’ai réalisé qu’il existait un vrai besoin, et que je pouvais aider les collègues exposés aux mêmes difficultés que moi.



  1. Constitution de l’équipe et élaboration du projet : d’avril 2001 à juin 2001

Je souhaitais constituer une équipe allant du primaire au lycée. Grâce au SSEFIS1, j’ai pu contacter 8 enseignants de tous niveaux, ayant des sourds en classe.

De janvier 2001 à Juin 2001, en 3 réunions, nous avons pu définir



Des buts et objectifs premiers

  1. Rédaction d’un document pédagogique : Comment enseigner les maths à des HA

  2. Ecrire un lexique simplifié de signes, pour les maths

  3. Faire un bilan orientation : Quelles orientations conviennent à des HA ?

  4. Création d’un site internet.


3) Actions de l’équipe
2001-2002 : Observation, réflexion

Dans l’équipe, sont finalement restés 6 enseignants de primaire, collège et lycée, dont le professeur ressource de l’académie :.



Corinne Gardie , enseignante spécialisée auprès de sourds, en primaire ,Crop2 de Lyon.

Laurent Matillat, enseignant spécialisé auprès d’adolescents sourds en grande difficulté,.

Institut Lonjaret. Châtillon d’Azergues

Monique Bonnet, professeur de mathématiques enseignant auprès d’élèves sourds

Collège Picasso, Bron

Yves Navarro professeur de mathématiques , enseignant auprès d’élèves sourds

Collège Dargent Lyon 8ème

Françoise Labouré Professeur de mathématiques et Physique.Professeur ressource pour la surdité.LP Flesselles .

Thérèse Mangeret professeur de mathématiques en classe de seconde spécialisée depuis 15 ans. Et en 1ère, terminale, 1ère et 2ème année de BTS , en classe intégrée.

Lycée La Martinière-Duchère

Nous nous sommes réunis 8 fois dans nos différents établissements. Nous avons vu fonctionner à tour de rôle nos différentes classes . Ce fut une expérience très fructueuse, les difficultés des jeunes sourds ayant un effet de loupe sur les difficultés des plus grands. Nous avions adopté des



Thèmes transversaux :

La proportionnalité Le raisonnement

Nous avons commencé à réfléchir ensemble, à rédiger des synthèses. par exemple sur le travail de la mémoire

Premier essai de cassette de LSF

Nous abandonnons le projet « bilan d’orientation », nous le déléguons au SSEFIS3


  1. 2002-2003 Expérimentation , documentation et réflexion.

Rédaction de deux documents à la rentrée, que nous distribuons aux collègues intéressés :


Conseils généraux par F Labouré.


Yüklə 141,94 Kb.

Dostları ilə paylaş:
  1   2   3   4   5




Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2022
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə