Phases d'initiation et de propagation de la corrosion des armatures du béton armé fissuré en environnement carbonique ou salin



Yüklə 7,59 Kb.
tarix28.10.2017
ölçüsü7,59 Kb.

frame1
Vous êtes cordialement invités à la soutenance de la thèse de

DANG Vu Hiep

Lundi 2 Décembre 2013 a 10h

Salle de thèse-INSA


Phases d'initiation et de propagation de la corrosion des armatures du béton armé fissuré en environnement carbonique ou salin
Résumé

Cette thèse s’intéresse à l’étude la corrosion des armatures du béton armé à la fois sur les conditions de son initiation et de sa propagation mais également sur ses conséquences à long terme sur le fonctionnement en service des ouvrages. Parce que les fissures sont un paramètre intrinsèque du fonctionnement des ouvrages en béton armé, une partie de la thèse est consacrée à l’étude de l’initiation de la corrosion et les conditions de sa propagation. Le démarrage d’une étude à long terme sur les conditions de l’initiation et de la propagation de la corrosion en ambiance saline est présenté : il s’agit de la mise en place de poutres en béton armé de 3 m de longueur conservées en charge, pour des dimensionnements à l’ELS et à l’ELU, sous cycles d’humidification séchage en brouillard salin. Les premiers résultats confirment l’initiation précoce de la corrosion mais montrent que l’influence des fissures sur la propagation dépend des conditions de leur exposition et de l’enrobage et qu’un simple critère d’ouverture limite ne peut pas décrire l’éventuelle propagation de la corrosion. Une étude a été réalisée sur la carbonatation en présences de fissures et sur ses conséquences sur l’initiation et la propagation de la corrosion. Des échantillons annulaires de mortier renforcé par une armature HA ont été fissurés en utilisant le montage dit « coeur expansif » . Les résultats ont montrés que quelque soit l’ouverture des fissures mécaniques, il y a une carbonatation des lèvres de la fissure et de l’interface acier-béton. La carbonatation de l’interface acier-béton est vraisemblablement due à l’endommagement mécanique induit par le chargement et le transfert des contraintes de l’acier vers le mortier lors de la création des fissures. Cet endommagement se traduit également par la présence de micro-fissures internes autour de l’armature.


Mots-Clés : initiation phase, propagation phase, fissures de corrosion, l’interface acier-béton, carbonatation, ambiance saline, poutres en béton armé, ductilité
Etablissement d’inscription : INSA
Composition du Jury:

Directeur de thèse :

Raoul Francois, Laboratoire Matériaux et Durabilité des Constructions de Toulouse

Valerie L’Hostis,  Laboratoire d'Etude du Comportement des Bétons et Argiles au CEA

Saclay

Rapporteurs:  



Mark Alexander, the University of Cape Town, South African

Dario Corronelli, Politecnico di Milano, Italia

Examiner:

Jean-Paul Balayssac, Laboratoire Matériaux et Durabilité des Constructions de Toulouse



Delphine Neff, Laboratoire Pierre Süe CEA Saclay

Ngoc Anh Vu, Université d'architecture de Hanoi, Viet Nam

Yüklə 7,59 Kb.

Dostları ilə paylaş:




Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2020
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə