Pré-projet de reconstruction des maisons détuites lors du Tsunami du 26/12/04


Partenaires techniques envisagés pour étudier le projet



Yüklə 0,65 Mb.
səhifə10/25
tarix31.10.2017
ölçüsü0,65 Mb.
1   ...   6   7   8   9   10   11   12   13   ...   25

15Partenaires techniques envisagés pour étudier le projet

Chapitre à développer. Architectes français et surtout architectes locaux.


a) Architectes Sans Frontière :  

 

Contacts : Edouard Mollard (le Web master), Stéphane Plisson



Site Internet : www.asffrance.org (ou http://asffrance.org )

Adresse : INSA Strasbourg, 24 bld de la Victoire, 67084 STRASBOURG


e-mail : info@asffrance.org , asfasso@free.fr , zionbus@gmail.com

Télécopie: 03 88 37 96 21 (BdE INSA)

Infos diverses : pas de permanence. Normalement, il va bientôt y avoir un siège ASF Paris.

 

b) Architecture et Développement :



 

Contacts : Délégué Général : Ludovic JONARD, architecte, enseignant a l’EAPLV


Administrateur : Thomas CLEDE, Responsable de programmes : Céline MERESSE, Gestion des antennes, Programme d’échanges. Siège à Paris : 144, Rue de Flandre - 75019 - Paris
Tél./ Fax : +33 1 44652379, e-mail : archidev@archidev.org

Site: http://www.archidev.org/index.php 

(Informations diverses : ils ont aussi un siège en Inde).

 

b) Architectes de l'Urgence :

 

Contacts : Dominique Alet, Vice Président des Architectes de l’urgence



Corine MOYAL, Chargée de mission des Architectes de l’urgence

Adresse : 9 rue Borromée 75015 Paris France


Tél. 1 : +33 (0)1 56 58 67 27 / Tél. 2 : +33 (0)3 22 80 00 60 / Fax : +33 (0)3 22 72 39 44
@ : info@archi-urgent.com
Site : http://www.archi-urgent.com/fr/
L’esprit et l’éthique de ASF correspond exactement à ceux de ce projet

(actions progressives en profondeur, à long terme, recherche prise en charge active par les acteurs locaux, priorité aux démunis, solidarité, démarche citoyenne …).
Ils travaillent en relation avec « Architecture et Développement », 144, Rue de Flandre - 75019 - Paris TeL./Fax: +33 1 44 65 23 79 : www.archidev.org (et avec Ingénieurs sans Frontières, 146, rue de Crimée, 75019 Paris, Tél: 01 53 35 05 40, Fax: 01 53 35 05 41, émail: courrier@isf-france.org  , www.isf-france.org , voire avec Avocats sans frontières : http://www.asf-france.org/ ).

ASF et « Architecture et développement » font parties du réseau « ASF International » : www.asf-international.org/

Tous ces ONG se mobilisent pour concevoir une aide appropriée aux victimes du tsunami.


Le rôle d’ASF pourrait, dans un 1er temps, être une aide, dans les calculs mathématiques de contraintes, de résistances, CAO, dans la déterminations de dimensions exactes des maisons, dans la réalisation de leur plan exact et des conseils humains (ASF a l’expérience et la compétence).
ASF est aussi en relation avec les Architectes Français à l'Export, qui mettre en commun les expériences et les contacts de ses membres :AFEX, 24 place des Vosges, 75003 Paris, Tél:01 42 76 08 10, Fax:01 42 76 08 18, afex@wanadoo.fr , www.archi.fr/AFEX/ et avec l’Ordre des Architectes.
2) ANVAR (Agence Nationale de Valorisation de l’Innovation et la de Recherche).

Délégation régionale Ile-de-France, 15, cité Malesherbes 75009 Paris

Tél. : 01 44 53 76 00 - Fax : 01 45 26 09 68 - iledf@anvar.fr http://www.anvar.fr/

Geneviève Gelly, déléguée régionale, est assistée par Eliane Buttung et François Léonardon, délégués adjoints. Ce organisme permet de valider techniquement un dossier et de le soutenir (voir aussi pour informations : http://www.aide-subvention.com/ ).


3) Architectes et correspondants géographiques :

Inde : INHAF (India Habitat Forum) : info@inhaf.org


16Suivi du projet, entretien équipements des maisons

Résumé : Acteurs :

1) Comité de pilotage,


  1. Associations, partenaires,

  2. Villageois,

  3. ONG présentes.

Il faudrait créer des « comités de pilotage » locaux, pour suivre les projets (un par village _ avec les habitants locaux, un par région, avec les autorités locales, un au niveau du pays en liaison avec les partenaires internationaux). Celui-ci décide des évolutions futures, de la constructions d’équipements collectifs _ écoles … _, en relation avec les dons et mécènes …

On formera une personne du village à l’entretien de tous les équipements techniques des maisons : pompes, fosse à lombrics (fosse sceptique, vides sanitaires …), voire panneaux solaires, chauffes-eau solaires … Cette personne pourrait être aussi chargée de fournir aux villageois des feuilles d’arbres sèches pour les WC.

Une contribution de 50 Rs indiens (ou 100 Rs indiens, en Inde) annuel de chaque villageois pourrait rémunérer le service de cette personne.

Ce comité de pilotage local tranche les conflits (par exemple, le problème de latrines que les autres castes ne peuvent plus utiliser, parce que « touchée », utilisée par un « impur » en Inde). Il sera, éventuellement, le moteur de l’évolution des mentalités. Il impulsera ( ?) un certain brainstorming.

Si un observateur extérieur (d’une ONG, en général un occidental) participe à la réunion, il est une force de proposition (et surtout pas dans l’esprit « interventionnisme condescendant » ).

Il faut un retour régulier, sur l’avancement (succès ou problème) de l’équipe de terrain à la coordination du projet en Europe (comprenant les partenaires).

Importance d’obtenir la confiance des investisseurs (un vrai projet de vaste ampleur).

(voir chapitres suivants : 8 et 9).

17Etapes et développements du projet




17.1Etapes :

Voici une succession d’étapes possibles (proposition) :


Soit création de l’Association de soutien et de développement du projet (statuts, déclaration en préfecture et au J.O., élaboration d’une charte semblable à celle d’ASF …)

soit le projet serait totalement intégré comme un projet d’ASF « parmi d’autres » (et donc, il n’y aurait pas besoin de récréer une nouvelle association).



(Soit reprendre l’ONG « Transhimalayenne » (dont l’auteur de ce projet est le président) mais changer ses statuts pour élargir son action hors peuples himalayens).

Cette ONG serait une association transversale aux autres ONG. D’autres ONG, organismes internationaux (PNUD …), partenaires, mécènes … pourraient y participer, en tant que personnes morales (ASF, A&D, …).

Puis une étape de réflexion et d’analyse sur le projet, avec l’équipe d’étude et de réflexion (Architectes, Architectes sans Frontières, ONG oeuvrant sur place, institutions internationales (ONU, PNUD …) _ études de faisabilité, cahiers des charges etc … (attention, au risque de mettre en place quelque chose de lourd administrativement. Trouver le bon coordinateurs souples pour éviter les conflits, combats de chefs, problème « politiques » …).

Puis phase de décision.

Une 1ère « mission d’identification » ou « mission de reconnaissance » pour identifier sur place, des problèmes, besoins, acteurs géographiques, qui est qui ?, responsabilité, statut de chacun, qui fera quoi ? … Elle prendra des contact avec les acteurs (Car difficile de théoriser a priori. Note : l’auteur se propose ses compétences en développement international, pour cette équipe). La mission de reconnaissance repère les gens, les producteurs de matériaux locaux et détermine les coûts locaux, le coût des matériaux locaux etc. ...

choix de l’équipe, d’un site pilote / expérimental, le bon village pilote. (Note : Nous avons déjà un village, celui de Gal, au Sri Lanka à proposer),

L’envoi de l’équipe et la réalisation, par elle, du projet (d’abord le projet pilote, puis le projet ). Voire créer une organisation, par sous-projet (par village …)

Le suivi du projet dans sa réalisation, avec retour régulier, par email, d’infos sur l’avancement _ sur le positionnement local du projet de l’équipe face au contexte local, les villageois, autorité, délais, coûts, richesse du village … _ vers la coordination du projet en Europe.





Yüklə 0,65 Mb.

Dostları ilə paylaş:
1   ...   6   7   8   9   10   11   12   13   ...   25




Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2020
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə