Procès verbal du conseil de L’Ecole Doctorale «Sciences de la Matière» du lundi 13 février 2006



Yüklə 67,67 Kb.
tarix15.12.2017
ölçüsü67,67 Kb.
#34984




Procès verbal du conseil de
L’Ecole Doctorale « Sciences de la Matière »

du lundi 13 février 2006







Liste des membres :


BEURRIER Jean- Maurice,

DAUTEUIL Olivier,

DELANNAY Renaud,

Des ABBAYES Hervé,

DIF Aurélien

JIGOREL Alain,




GUILLOCHEAU François,

GUIREC Querré,

HAMON FERRACHAT Marie-Paule,

KERBELLEC Nicolas

LE FLOCH Marcel,

LEMOULAND Quentin,




LORCY Dominique,

MARTINEZ Juan,

NAUDINOT Nicolas

PIAU Jean-Michel,

PLUSQUELLEC Daniel,



RAVENNE Christian,

RENAULT Anne,

RIBIERE Philippe,

ROLAND  Jacques,

SAILLARD Jean-Yves,


SIMON Jean-Claude,

SMEKTALA Frédéric,

VAULTIER Michel.

WALTER Christian 








Secrétariat : N. CELTON



Ordre du jour


  • Approbation du PV du Conseil du 21 janvier 2005,




  • Bilan de la rentrée (nombre de bourses ministérielles, doctorants dans l’ED, devenir des étudiants),




  • Formation continue de doctorants,




  • Modalités d’attribution de bourses ministérielles,




  • Remplacement du Directeur suite à sa démission prochaine,




  • Questions diverses




Ouverture du Conseil à 10h00 sous la présidence de J.-Y. SAILLARD, Directeur de l’Ecole Doctorale « Sciences de la Matière ».



1. Approbation du PV du Conseil du 21 janvier 2005

JY Saillard procède à un tour de table concernant les corrections du PV du dernier Conseil

M. Laplanche représentant D. Plusquellec suggère une correction page 2 « après approbation des directeurs des établissements associés »

Correction de la direction de l’UMR 6052


PV approuvé à l’unanimité des présents.

2. Démission du directeur de l’ED

JY Saillard annonce sa démission de la direction de l’ED au printemps 2006 car il prend la direction de l’UMR 6226 Sciences Chimiques de Rennes. J.-Y. Saillard a envoyé sa démission à compter du 1er mars 2006.

J.-Y. Saillard propose Olivier Dauteuil comme Directeur de l’ED, qui accepte. Cette proposition est soumise au vote du conseil qui approuve la proposition à l’unanimité
J.-Y. Saillard annonce que le CS de l’UR1 se réuni demain pour l’avis de notre Conseil ED
J.-Y. Saillard rappelle l’historique des directeurs de l’ED SDLM : D. Bideau, Physique - J.-Y. Saillard, Chimie – O. Dauteuil, Géologue ; Cette rotation parmi des champs disciplinaires est saine pour le fonctionnement de l’ED et montre l‘implication globale des différents secteurs.
Désignation du directeur-adjoint en remplacement d’O. Dauteuil qui prendra la direction de l’ED.

JY Saillard propose un chimiste car cette discipline représente environ 52 % de l’ED au travers de ces deux unités. J.-Y. Saillard propose Directeur adjoint : J.F. Carpentier, (chimiste). Le Conseil vote à l’unanimité cette proposition.


O. Dauteuil propose que J.-Y. Saillard comme représentant de l’institut de chimie dans les différentes structures de l’ED.

Vote : oui à l’unanimité


3- Organisation des études doctorales sur le site rennais

J.-Y. Saillard présente les 6 ED sur le site rennais et leurs connexions :


5 UR1


 Ecole Doctorale Droit, Science Politique et Philosophie

  Ecole Doctorale Sciences Economiques et de Gestion

  Ecole Doctorale Sciences de la Matière (SDLM)

  Ecole Doctorale Mathématiques, Télécommunications, Informatique, Signal, Systèmes, Electronique

  Ecole Doctorale Vie-Agro-Santé

1 UHB UR2


  Ecole doctorale Humanités et Sciences de l'Homme
Ces ED sont regroupées au sein d’un Collège des ED qui coordonne les formations proposées aux étudiants, gère la répartition des crédits au sein des différentes ED, et coordonne toutes les actions interED. Actuellement, ce collège est piloté par JY Saillard qui cherche un successeur pour le Collège des ED.

4- Point sur la rentrée

JY Saillard fait le point sur les effectifs de l’ED en Janvier 2006.




TOTAL des inscrits

322

qui se répartissent de la manière suivante :

1ère année

72

2-3ème année

214

4ème année

29

5ème année

6

6ème année

1

Le nombre d’étudiants qui sont au-delà de la 5ème année diminue mais n’est pas nul. La plus de ces cas correspondent à des étudiants sans financement qui sont obligés de travailler pendant leur thèse. Des sanctions sont envisagées pour les laboratoires et le directeur de thèse si ce nombre ne diminue pas, notamment lors de l’attribution des allocations de recherche du Ministère. À ce titre il faut rappeler que la durée moyenne des thèses est un des facteurs pris en compte pour l’évaluation des ED.



Détail sur les allocations du Ministère et comparaison avec les autres ED  :

Le ministère publie sur un site (http://dr.education.fr:8080/dotation/index.html) ses dotations d'allocations aux différentes Écoles Doctorales. Ce site est accessible à tous.


Sur le site rennais, la répartition est la suivante :

ED 93 : DROIT, SCIENCE POLITIQUE ET PHILOSOPHIE



Allocations ordinaires

Allocations thématiques

Allocations spécifiques (AC, AMX, reports 2004)

Total

5

1

0

6

ED 359 : MATHEMATIQUES, INFORMATIQUE, SIGNAL, ELECTRONIQUE ET TELECOMMUNICATIONS



Allocations ordinaires

Allocations thématiques

Allocations spécifiques (AC, AMX, reports 2004)

Total

28

0

8

36

ED 254 : SCIENCES DE LA MATIERE



Allocations ordinaires

Allocations thématiques

Allocations spécifiques (AC, AMX, reports 2004)

Total

29

2

0

31

ED 94 : SCIENCES ECONOMIQUES ET DE GESTION



Allocations ordinaires

Allocations thématiques

Allocations spécifiques (AC, AMX, reports 2004)

Total

4

0

0

4

ED 92 : VIE - AGRO - SANTE



Allocations ordinaires

Allocations thématiques

Allocations spécifiques (AC, AMX, reports 2004)

Total

17

0

0

17

L’ED SDLM se voit attribuer 31 bourses ce qui est excellent par rapport aux autres ED de Rennes. Il replace aussi cette répartition par rapport aux autres années : 2005 : 31 -- 2004 : 28 -- 2003 : 27 -- 2002 : 28. Ces bons chiffres sont imputables à la politique d’excellence menée au sein de laboratoire et à la bonne image de l’ED au ministère. JY Saillard rappelle les conditions d’attribution des bourses de thèses ministérielles aux ED  telles qu’elles sont définie dans la lettre de Monteil :




  • Laboratoire : qualité de l’unité d’accueil et potentiel d’encadrement défini à partir du nombre de HDR

  • Intégration et relation avec le monde socio économique

  • Durée moyenne des thèses

  • Mise en place d’un suivi de l’insertion des doctorants et docteurs

L’ED suit ces critères et porte une attention particulière au financement et à la durée des thèses. Au sein de l’ED, la Commission Allocations est en charge de la répartition. J.-Y. Saillard annonce que la commission sera la même que l’an passé et qu’elle a pleinement joué son rôle d’arbitrage dans le choix des sujets que la sélection des étudiants. Le directeur recommande fortement une audition des candidats organisée par les laboratoires et au cours de laquelle de du Directeur de l’ED ou du Directeur Adjoint pourra être convié.
En plus des allocations, attribuées directement aux ED, la présidence des établissements porteur des ED se voit attribuer un certain nombre de bourses. L’université de Rennes 1 reçoit à ce titre, 13 bourses dont 4 ont été attribués à l’ED SDLM. JY Saillard rappelle les critères utilisés pour la répartition des allocations Présidence :

- dotation Jeunes Professeurs et arrivants

- sujet interdisciplinaire intégrant plusieurs Ecoles Doctorales :

- sujet faisant partie d’un programme international reconnu comme dans le cadre du Collège Doctorale Franco-Japonnais


Il est important de noter qu’une allocation du Président de l’UR1 a été affectée à l’établissement associé INSA.
Daniel Plusquellec demande que l’ENSC de Rennes apparaisse dans le tableau des allocations en tant qu’établissement. Ceci sera fait.
5- Formation continue de doctorants,
JY Saillard rappelle les dispositions mises en place pour assurer la formation continue des étudiants : module de MASTER, modules spécifiques ED, Brain-Storming, Doctoriales, formation de “haut niveau” en relation avec le collège des ED et la Conférences de ED de Bretagne. Les formations à affinité professionnelle sont importantes car elles sensibilisent les étudiants au monde socio-professionnel et leur fait prendre conscience de leur capacité à s’intégrer dans une entreprise. Les étudiants doivent suivre deux modules de 24h au cours de leur 3 années de thèse.
Pour le suivi des étudiants, le collège des ED a participé activement à la réalisation de SIPRODOCT, qui est une base de données gérant les doctorants depuis leur première inscription jusqu’à leur devenir. Une personne a été employée pendant 2 mois pour tester la base de donnée en relation avec deux ingénieurs.
JY Saillard rappelle le succès de la conférence de Y. Coppens et les soucis pour trouver une grande salle permettant des vidéo conférences.
Kataloq: telechargement -> Conseils
Conseils -> Procès verbal du conseil de L’Ecole Doctorale «Sciences de la Matière» du lundi 27 juin 2005
Conseils -> Procès verbal du conseil de L’Ecole Doctorale «Sciences de la Matière» du lundi 10 décembre 2001
Conseils -> Procès verbal du Conseil de L’Ecole Doctorale «Sciences de la Matière» de Rennes
Conseils -> Procès verbal du conseil de L’Ecole Doctorale «Sciences de la Matière» du Mercredi 07 Juillet 2004
Conseils -> Procès verbal du conseil de L’Ecole Doctorale «Sciences de la Matière» du lundi 10 décembre 2001
Conseils -> Procès verbal du conseil de L’Ecole Doctorale «Sciences de la Matière» du Mercredi 07 Juillet 2004
Conseils -> Procès verbal du conseil de L’Ecole Doctorale «Sciences de la Matière» du vendredi 21 juin 2002
Conseils -> Procès verbal du Conseil Scientifique de L’Ecole Doctorale «Sciences de la Matière» de Rennes du Jeudi 16 Novembre 2006
Conseils -> Procès verbal du Conseil de L’Ecole Doctorale «Sciences de la Matière» de Rennes
Conseils -> Procès verbal du conseil de L’Ecole Doctorale «Sciences de la Matière» du lundi 13 février 2006

Yüklə 67,67 Kb.

Dostları ilə paylaş:




Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2022
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə