Projet «Maisons pour tous»


Joints et bouchons d’étanchéité, cales



Yüklə 0,71 Mb.
səhifə6/28
tarix26.10.2017
ölçüsü0,71 Mb.
#14927
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   28

4.7Joints et bouchons d’étanchéité, cales

On les placera entre les plaques, les poutres, les entretoises, en longues bandes de polyéthylène, de caoutchouc ou en Rubson (voire en silicone).




joints élastomères



Joints pour fenêtres ou plaques d’isolations



joints élastomères



bouchons décoratifs



Embout à ailette (pour plaques décoratives en plastique ou caoutchouc durable) Plastem®



Embout à ailette (idem)

(en plastique) Plastem®


bouchons blanc et noir à ailettes Plastem®



Bouchon pour boucher les trous non utilisés des plaques (d’étanchéité ou décoratives).



Profil Raclot®



Profil Raclot®



Profil Prodex® en élastomère





Profil Prodex®




Différentes solutions envisagées :
1) Entre plaques : a) Les interstices seront jointoyés par des joints d’étanchéité ou de la pâte « étanchéifiante », pour fermer/colmater les interstices entre les poutrelles métallique portant / supportant les panneaux de bois, et ces derniers panneaux de bois. Cette pâte « étanchéifiante », étant soit en tube, comme pour le mastic silicone, ou présentée sous la forme de bandes Rubson. Elle pourrait être du mastic silicone coloré, un bitume coloré, une colle coloré, à la couleur de la maison.

Eventuellement, le joint liquide coulerait, par gravité, du haut vers le bas, dans l’interstice entre la poutre verticale et les panneaux.

b) Pour les pays du tiers monde, la pâte d’étanchéité pourrait être de l’argile ou de la boue séchée mélangée avec de la paille.

c) Pour bien caler les plaques avec les poutres verticales, on glisserait entre les deux des cales ajourés, disposées verticalement (par exemple tube plastique en PVC) (pB ?).

d) une solution plus moderne serait que les plaques soient déjà entourés, sur tout leur pourtour, d’un joints de caoutchouc (noirs, gris, blancs), à l’image des joints de caoutchouc pré-posés sur le pourtour des fenêtres modernes ou des portes des frigos. L’idéal serait que les dimensions des plaques soient très précises afin qu’elle se joignent sans laisser aucun espace entre les plaques (et tenant compte des effets de la dilatation et des vibrations dues aux forts vents) (pB ?).

e) On pourrait imaginer des joints caoutchouc au bords strictement carrés (quadrangulaires, afin d’éviter les fuites et déperditions thermiques) entourant tout le pourtour de la plaque et fabriqués par un fabricants de joints automobiles et de joints de par-brises. Le joint se fixant très simplement, comme un joint élastique autour d’une porte de voiture (pB ?).

f) Soit le joint peut être un caoutchouc rond torique, qu’on pose dans la rigole ronde d’une plaque. Pour éviter tout défaut d’étanchéité au niveau de la croisée de 2 ou 4 plaques, des triangles ou des croisillons en caoutchouc, qu’on placera au niveau de la croisée des 2 ou 4 plaques (voir fig. ).

g) On pourrait imaginer qu’un injecte, avec un pince tuyau long (ou longue canule), de la mousse polyuréthane, dans les orifices et les interstices (le défaut de cette dernière solution est qu’après la maison est moins facilement démontable, si on doit la démonter).


h) Au niveau des orifices : Des bouchons en plastique colorés servent à boucher les trous pré-percés dans les plaques en bois (ou poutres) ou pour couvrir les boulons et tête de vis.

i) Ces joints doivent résister aux chaleurs et froids extrêmes, au soleil (pas de fissuration ou de fonte).


4.8Caches (à voir)

Pour les parties inesthétiques (creux, rigoles apparente des poutres), on pourrait prévoir des panneaux caches à poser sur ces parties (mais il faudrait arriver à en réduire leur nombre).

Voir aussi le chapitre « joints, bouchons … » et « plaques murales » (paragraphe « solutions de continuité »).



Yüklə 0,71 Mb.

Dostları ilə paylaş:
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   28




Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2022
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə