Rencontre mcx 99 “ Pragmatique et Complexité ”


Transversalité, globalité et subsidiarité



Yüklə 1,72 Mb.
səhifə7/24
tarix26.10.2017
ölçüsü1,72 Mb.
#13766
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   24

Transversalité, globalité et subsidiarité

dans les formations professionnelles



Ph. Deshayes

LAREA & Ecole Centrale de Lille

Trois termes, trois ordres de questions à poser et à relier :


Transversalité : pourquoi les formations professionnelles, en France du moins, semblent vouloir réfléchir sur la base d'une hypothétique relation causale entre savoirs et métiers ?
Globalité : comment les découpages disciplinaires, qui fondent la plupart du temps les assises des formations d’enseignement supérieur, pourraient-elles s’inscrire (et se reconstruire ?) dans un contexte global de connaissance et d’action, et comment les formations professionnelles pourraient-elles, de leur côté, inscrire leur projet professionnel dans le contexte plus global et plus hétérogène de toute insertion professionnelle ?
Subsidiarité : peut-on (et comment ?) dépasser l’approche monodimensionnelle sinon l’obsession d’harmonisation voire de la “ pensée unique ” en matière d’institution (de formation), de pédagogie, de didactique … ?
Les exemples de l’ingénieur et de l’architecte seront proposés comme supports à la discussion p.


Pragmatique de l'Organisation I

Robert H. DESMARTEAU

Session 17 M1








À l’Ère de la mondialisation, modÉliser l’harmonisation COMPLEXE du capital Économique et du Capital social.
Robert h. Desmarteau Ph.D.

professeur de stratégie de gestion à l'Université du Québec à Montréal

Courriel: Erreur! Signet non défini.


En cette fin de plusieurs temps chronométrés où la mondialisation galvanise tout autant qu’elle effraie, le discours des uns et des autres gravite autour de deux grandes pertinences: la croissance économique et la cohésion sociale5. Deux pertinences pérennes, dont l’Histoire nous enseigne, qu’il faut inlassablement penser leur harmonisation. Depuis la publication des travaux de Putnam (1993)6, portant sur la compréhension des succès et des échecs de la régionalisation italienne, nous assistons à une véritable effervescence des penseurs-modélisateurs qui s’alimentent au noyau dur de son entendement: “ strong society, strong economy, strong society, strong state. ” (p.176) Effervescence qui donne lieu à des réflexions canoniques dont celle de Landes (1998) 7 sur les origines de la richesse ou de la pauvreté des nations ou encore celle de Coyle (1998)8 portant sur les impacts stratégiques de la démassification de l’économie à l’ère de la mondialisation. Devant des certitudes historiques et des incertitudes croissantes, l’actualisation de la modélisation des pourquoi et des comment de l’harmonisation du capital économique et du capital social devient un impératif collectif de recherche. À bien des égards, nous sommes devant un questionnement capital sur la solidité des capitaux construits et sur l’art de ceux à construire. En d'autres mots, nous devons "travailler à bien penser solidaire et responsable"9

Sur le terrain, nous sommes interpellés. Quels sont les comment et les pourquoi d'aujourd'hui du capital social et du capital économique? Quelles sont les incidences culturelles, morales ou encore ethniques? Quelle est l'incidence de la mondialisation fondée sur le savoir et la communication? Quelles sont les architectures sociétales et organisationnelles génératrices d'harmonisation des intérêts individuels et collectifs.? Spécifiquement, quelle est l'incidence de l'horizontalité dans les rapports entre individus ou encore l'incidence des associations? Comment développer l'intelligence de ces incidences? Les enseignements “ [...] du marcheur il n’y a pas de chemin, le chemin se construit en marchant...” Machado (1917) peuvent-ils servir? Peut-on “ Restaurer l’intelligence de la pragmatique entendue dans sa complexité pour enrichir notre entendement? ” Le Moigne (1999)10 Comment construire la pragmatique de la complexité et la complexité de la pragmatique dans la modélisation de l’harmonisation stratégique du capital social et du capital économique? Comment éviter la modélisation simplifiante? Choyés nous sommes! Des marcheurs-éclaireurs ont pensé intelligemment la complexité "une connaissance complexe [qui] n'est plus faite pour manipuler mais pour penser, méditer, commercer avec les êtres (...) Edgar Morin cité par Tardieu (1999)11. Pour guider nos pas, un vade-mecum en construction perpétuelle.


…/

Comment modéliser?

“ Modéliser, c'est instrumenter! Comment modéliser? En précisant, autant que faire se peut, les pourquoi de ces comment. ” Le Moigne, (1990-1977), p. 23, nous soulignons.
Comment modéliser une harmonisation complexe?

La complexité appelle la stratégie. [...] rétablir les articulations entre ce qui est disjoint.   Morin, (1997), p.1. En représentant : “ [...] des hiérarchies enchevêtrées, des boucles étranges et des couplages mutuels d'actions catalytiques. ” Le Moigne, (1990-1977), p. 254; “ [...] des interactions mutuelles entre niveaux différents, à la présence simultanée d'hétérogénéité structurelle et de réciprocité fonctionnelle. ” Lévy-Leblond, (1991), p. 127, nous soulignons. Bref, [...] nous attacher, pragmatiquement, à décrire pour comprendre dans l'action (à "modéliser la complexité" disons-nous volontiers), plutôt qu'à prescrire l'action sans comprendre (à "manager ou à contrôler la complexité, disent-ils volontiers). Le Moigne, (1999)12.


Comment modéliser l’harmonisation complexe des capitaux économique et social?

Pour représenter la dynamique de l’harmonisation complexe du capital économique et du capital social, trois phases sont tissées sur un canevas de réciprocité fonctionnelle13 pour traduire des effets de récursion des renforcements mutuels, des cercles vertueux: le conditionnement, le développement et la capitalisation.


Le conditionnement

L’appellation conditionnement est retenue pour signifier que, bien que l’ensemble des composants du modèle s’enchevêtre dans une dynamique mutuelle, les composants de la première phase agissent distinctement comme précurseurs en alimentant le développement du capital social. Sont identifiés: la transparence, la moralité, les vertus civiques, la liberté, le pragmatisme, et la vision à long terme.



Le développement

L’appellation développement est retenue pour signifier, une transformation, un premier résultat concret: la coopération associative. Résultat obtenu en présence de confiance, d’engagement et de réciprocité généralisée alimentés par les précurseurs du conditionnement.



La capitalisation

L’appellation capitalisation est retenue pour signifier la thésaurisation de bénéfices individuels et collectifs que sont: l’autonomie, la stabilité sociale, la croissance économique et la démocratie.


Conclusion

À l’ère de la mondialisation, la simplicité de la linéarité ne sert plus l’instrumentation devant l’accroissement des interdépendances entre l’économique et le social. Il faut alors innover en composant avec la complexité en présence. L’essentiel de l’instrument, c’est la dynamique de réciprocité fonctionnelle entre tous les composants du modèle. La thésaurisation de l’harmonisation des capitaux économique et social, c’est la capitalisation de tous les actifs au service de tous les actifs. C’est la capitalisation capitale.




Pragmatique, Droit, Société et Travail Social


Serge DIEBOLT


Session 17 AM2





La décision adéquate selon Hume :

l’action entre raison et passion
Serge DIEBOLT

Réseau Européen Droit et Société (http://www.msh-paris.fr/red&s)


diebolt@msh-paris.fr

Les sciences de la décision mettent couramment en avant la rationalité comme facteur d’efficacité et d’optimisation sociale. L’agent efficace est l’agent rationnel. Une décision rationnelle est une bonne décision.


L'origine de cette problématique remonte aux Lumières, où déjà l’on débattait des mérites respectifs des passions et de la Raison. Et en 1777, un certain David Hume, dans son Traité sur la nature humaine, que l’on présente couramment comme un des pères fondateurs du positivisme moderne, incitait cependant ses lecteurs, au nom de la rigueur de sa démarche, à relativiser la place de la rationalité dans le processus de décision humaine.



Yüklə 1,72 Mb.

Dostları ilə paylaş:
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   24




Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2022
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə