Under the patronage of the French Ministry of Culture and Communication and the State Secretary for Disabled Persons and Inclusion Avec le parrainage du ministère



Yüklə 28,22 Kb.
tarix01.11.2017
ölçüsü28,22 Kb.






Under the patronage of the French Ministry of Culture and Communication and the State Secretary for Disabled Persons and Inclusion

Avec le parrainage du ministère de la Culture et de la Communication et du Secrétariat d'Etat chargé des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion

IFLA’s WLIC 2014 Satellite Conference

Conférence satellite IFLA LPD - IFLA WLIC 2014



eBooks for everyone!

An opportunity for more inclusive libraries


Des livres numériques accessibles !

Une chance pour des bibliothèques accessibles à tous les publics


22-23 August 2014

Université Pierre et Marie Curie

Paris

















Produire, diffuser et restituer des livres scientifiques accessibles




Alex Bernier, BrailleNet

Résumé court— Nous décrirons les causes de la sous-représentation les livres scientifiques et techniques dans les collections numériques accessibles, la principale d'entre elles étant la complexité des livres scientifiques qui a des effets sur l'ensemble de la chaîne documentaire, de la production à la restitution en passant par la diffusion. Quelles fonctionnalités sont nécessaires pour en faciliter la diffusion ? Comment exploiter le potentiel des formats de livres numériques (DAISY et EPUB) pour améliorer l'expérience de l'utilisateur lors de la consultation de livres scientifiques ?

Introduction


Il est habituel d'affirmer que le passage au numérique a permis d'accroître le nombre de livres accessibles aux personnes empêchées de lire du fait d'un handicap. Si cette affirmation s'applique à la "littérature générale" (romans, récits, essais), elle est à nuancer pour les livres scientifiques et techniques qui restent encore aujourd'hui peu représentés dans les collections accessibles.
Cette sous-représentation est principalement causée par la complexité des documents scientifiques et techniques comparée à celle des documents de littérature générale :

  • Une complexité formelle : les mathématiques, la physique, la chimie, utilisent des formalismes qui leurs sont propres, difficiles à adapter pour rendre les documents en faisant usage accessibles.

  • Une complexité dans les contenus eux-mêmes : un graphique issu d'un livre d'économie, une coupe géologique, une carte géographique, requièrent par exemple de la personne qui les adaptent des compétences particulières pour les décrire afin de les rendre exploitables par un aveugle.

Cette complexité des livres scientifiques et techniques a des effets sur l'ensemble de la chaîne documentaire, de la production à la restitution en passant par la diffusion. Elle pose de de nombreux problèmes :



  • Est-il possible de produire efficacement des documents accessibles complexes à partir de sources diverses (livres numérisés, fichiers fournis par un éditeur, etc) ? Prendre en compte l'accessibilité dans les chaînes de production des éditeurs est-il envisageable ?

  • Quelles fonctionnalités sont nécessaires pour en faciliter la diffusion ?

  • Comment exploiter le potentiel des formats de livres numériques (DAISY et EPUB) pour améliorer l'expérience de l'utilisateur lors de la consultation de livres scientifiques ?

I.Produire


Une chaîne de production de livres accessibles doit prendre en charge un grand nombre de situations :

  • En entrée, elle doit par exemple pouvoir recevoir des fichiers images résultant de la numérisation d'un ouvrage ou bien des fichiers plus ou moins structurés transmis par un éditeur dans des formats parfois peu normalisés

  • En sortie, elle doit pouvoir fournir un document accessible, dans un format facilement consultable, pouvant être utilisé sur une grande variété de système de lecture et permettant de répondre à des besoins différents (consultation en braille, audio, caractères agrandis, etc.).

Au cœur de cette chaîne, le document se trouve dans un format pivot : ce format doit permettre de représenter sans perdre toutes les informations contenues dans le document source et doit donner la possibilité de les enrichir en vue de les rendre accessibles.


La première difficulté pour produire un livre scientifique et technique accessible, liée à la complexité formelle, est de convertir un document source, souvent pas ou peu structuré, dans un format pivot, riche et fortement structuré. L'essentiel de cette tâche de conversion est aujourd'hui effectué manuellement, ce qui la rend coûteuse et restreint la production. Pour lever cet obstacle, plusieurs moyens peuvent être combinés :

  • L'automatisation : c'est par exemple la détection automatique de la structure du document (hiérarchie des titres, liens entre différents éléments, etc). Une telle automatisation fait l'objet de travaux de recherche : elle permettrait de faciliter significativement le traitement de documents existants.

  • L'amélioration des outils et des méthodes utilisés pour la création de documents, par les auteurs et les éditeurs : la convergence entre les bonnes pratiques éditoriales et les bonnes pratiques pour l'accessibilité permet de plus en plus aux auteurs et aux éditeurs de réaliser des documents déjà structurés, permettant ainsi de diminuer le coût nécessaire à l'adaptation. Toutefois, l'intégration dans les chaînes éditoriales des formats favorisant l'accessibilité de documents scientifiques (comme MathML qui permet de représenter des formules mathématiques) reste aujourd'hui marginale : c'est actuellement un levier important qui pourra à terme faciliter largement la production de contenus accessibles.

La seconde difficulté, liée cette fois à la complexité des contenus est de mettre en place un environnement propice à l'exercice des compétences que requièrent l'adaptation d'un document scientifique. En effet, un tel travail peut nécessiter l'intervention de plusieurs experts, par exemple pour décrire des schémas dans un domaine très spécialisé. Les plates-formes basées sur des Wikis constituent aujourd'hui une solution intéressante permettant d'organiser le travail d'adaptation de manière collaborative et itérative.





II.Diffuser


Une fois un document rendu accessible, il est prêt à être diffusé auprès des lecteurs. Un service de diffusion de livres accessibles doit répondre à deux exigences principales :

  • Être facile d'utilisation : par exemple, un élève d'école primaire souhaitant accéder à un manuel de mathématiques ne maîtrise pas nécessairement l'utilisation d'un navigateur Web lui permettant de télécharger le livre sur une bibliothèque numérique. Le développement et la mise en œuvre de protocoles de communication entre les plates-formes de lectures et les bibliothèques numériques (comme DAISY Online) permettent désormais de répondre à cet enjeu.
  • Permettre une diffusion personnalisée des contenus, selon les besoins et les souhaits de l'utilisateur. Il existe par exemple plusieurs variantes du code braille mathématiques parmi lesquelles un lecteur doit pouvoir choisir celle qu'il maîtrise. Cette personnalisation des contenus au moment de leur diffusion implique la mis en place d'outils faibles et performants.


III.Restituer


Les formats des livres numériques accessibles (tels que DAISY et EPUB) prennent en charge les contenus complexes (en permettant par exemple l'intégration de formules mathématiques au format MathML). Toutefois, il existe encore peu d'outils permettant d'exploiter tout le potentiel de ces formats. En effet, la restitution de formules mathématiques, sonore ou en braille, pose encore de nombreux problèmes techniques liées notamment à la difficulté de représenter de manière linéaire (dans l'espace pour le braille, ou dans le temps pour le son) d'éléments qui sont habituellement représentés en utilisant deux dimensions. Une fraction complexe doit par exemple être "linéarisée" pour être représentée en braille pour pallier à la difficulté de rendre compte de la disposition dans l'espace du numérateur et du dénominateur.

La restitution de documents complexes demande aussi la mise en œuvre de stratégies pour faciliter la navigation. Par exemple, la restitution sonore en un seul tenant d'une longue formule mathématique rendrait difficile sa compréhension : il est alors préférable de proposer à l'utilisateur des moyens d'exploration de la formule, qui lui permettront de s'en faire une représentation plus aisément.


Conclusion


Permettre l'accès aux livres scientifiques et techniques par les personnes empêchées de lire demande de résoudre à de nombreux problèmes techniques qui font aujourd'hui l'objet de travaux de recherche. Il nous paraît important que les organismes producteurs de contenus adaptés se saisissent de ces problèmes. En effet, les documents scientifiques sont encore peu représentés dans les collections proposées aux personnes handicapées, ce qui empêche l'accès à un large pan de la connaissance.

Biographie


Alex Bernier est directeur technique de l'association BrailleNet. Il est ingénieur en informatique de l'Institut National des Sciences Appliquées (INSA) de Rennes. Il a travaillé sur divers projets liés aux livres et aux bibliothèques numériques. Il est notamment responsable de la Bibliothèque Numérique Francophone Accessible (BNFA) et d'un projet de recherche et développement visant à améliorer l'accessibilité des documents scientifiques et techniques pour les personnes déficientes visuelles



Producing, distributing and rendering accessible scientific books

It is often claimed that the move to digital has increased the number of books available to the print disabled. While this is indeed the case for general literature (novels, stories and essays), scientific and technical books are still few and far between in accessible online collections. This presentation will explore the reasons for this under-representation, primarily down to the complexity of scientific books which marks the entire information chain, from production to diffusion to restitution. It will question whether it is possible to produce complex eBooks efficiently from various source files (scanned books, publisher files, etc.), will look at the features needed to facilitate distribution and will explore how digital book formats (DAISY and EPUB) can be used to help improve the user experience for readers of scientific books.

Biography

Alex Bernier is technical director of BrailleNet. He is a computer engineer from the National Institute of Applied Sciences (INSA) in Rennes. He has worked on various projects related to books and digital libraries. He is responsible for the Digital Accessible Francophone Library (BNFA) and a research and development program aimed at improving the accessibility of scientific and technical documents for the visually impaired.





















A. Bernier travaille chez BrailleNet, 9, quai Saint Bernard - 75005 – Paris France (e-mail: alex.bernier@snv.jussieu.fr).


Yüklə 28,22 Kb.

Dostları ilə paylaş:




Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2020
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə