Universite jean Monnet – Saint Etienne (établissement porteur) dossier de demande d’habilitation



Yüklə 1 Mb.
səhifə4/10
tarix24.11.2017
ölçüsü1 Mb.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

5. 2. Equipe pédagogique


Enseignants

Nom, prénom

Statut

CNU

Etablissement – Composante

Laboratoire de rattachement



AUDOUARD Eric

PR

30

UJM - TSE

Labo. Hubert Curien UMR 5516



Barat Cécile

MC

61

UJM - TSE

Labo. Hubert Curien UMR 5516



Becker Jean-Marie

MC

61

CPE Lyon

Labo. Hubert Curien UMR 5516



BEUCHER Serge







Mines ParisTech

Centre de Morphologie Mathématique, UMR 7633



BLANC-MIGNON Marie-Françoise

MC

63

UJM - FST

Laboratoire DIOM EA 3523



Boukenter Aziz

PR

28

UJM - FST

Labo. Hubert Curien UMR 5516



CHAVEL Pierre

DR




IOGS

Laboratoire Charles Fabry



COLANTONI Philippe

MC

61

UJM - FST

Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France –UMR 171, Musée du Louvre, Paris



COLOMBIER Jean-Philippe

MC

63

UJM - TSE

Labo. Hubert Curien UMR 5516



COLTUC Daniela

Ass Pr




Institut Polytechnique de Bucarest

COURBEBAISSE Guy

IGR




INSA Lyon

DEBAYLE Johan

MA

61

Ecole des Mines de Saint-Etienne

LPMG UMR 5148



DENIS Loïc

MC

61

CPE Lyon

Labo. Hubert Curien UMR 5516



Destouches Nathalie

MC

28

UJM - FST

Labo. Hubert Curien UMR 5516



DONNET Christophe

PR

31

UJM - IUT

Labo. Hubert Curien UMR 5516



DUCOTTET Christophe

PR

61

UJM - TSE

Labo. Hubert Curien UMR 5516



ELBADAOUI Mohammed

MC

61

UJM – IUT

Laboratoire LASPI EA 3059



FINN Neil

PRCE

Anglais

UJM - FST

Fournel Thierry

PR

61

UJM - IUT

Labo. Hubert Curien UMR 5516



FOURNIER Corinne

MC

61

UJM - TSE

Labo. Hubert Curien UMR 5516



Gagnaire Henri

PR

63

UJM - FST

Labo. Hubert Curien UMR 5516



GARRELIE Florence

PR

30

UJM - IUT

Labo. Hubert Curien UMR 5516



GAVET Yann

MA

61

Ecole des Mines de Saint-Etienne

LPMG UMR 5148



GOUDAIL François

PR

63

IOGS

Laboratoire Charles Fabry



GUILLET François

PR

61

UJM – CUR

Laboratoire LASPI EA 3059



JACQUENET François

PR

27

UJM - FST

Labo. Hubert Curien UMR 5516



JEULIN Dominique

PR

61

Mines Paris-Tech

Centre des matériaux, Centre de Morphologie Mathématique, UMR 7633



JOURLIN Michel

PR

61

UJM - TSE

Labo. Hubert Curien UMR 5516



KONIK Hubert

MC

61

UJM - TSE

Labo. Hubert Curien UMR 5516



LAULOM Sylvaine

MC

02

UJM – Faculté de Droit

LEPINE Thierry

MC

63

IOGS

Labo. Hubert Curien UMR 5516



Marin Emmanuel

MC

63

UJM - FST

Labo. Hubert Curien UMR 5516



MENNESSIER Catherine

MC

61

CPE Lyon

Labo. Hubert Curien UMR 5516



MEUNIER Jean-Pierre

PR

63

UJM - TSE

Labo. Hubert Curien UMR 5516



MEYZONNETTE Jean-Louis

PR

63

IOGS

MOINE Baptiste

MC

30

UJM - FST

Labo. Hubert Curien UMR 5516



MUSELET Damien

MC

61

UJM - TSE

Labo. Hubert Curien UMR 5516



OLLIER Nadège

MC

63

UJM - TSE

Labo. Hubert Curien UMR 5516



OUERDANE Youcef

PR

30

UJM - FST

Labo. Hubert Curien UMR 5516



PARKINNEN Jussi

PR

so

University of Joensuu, Finland

PINOLI Jean-Charles

PR

61

Ecole des Mines de Saint-Etienne

LPMG UMR 5148



QUINN Andrew

Ass Pr

so

Glasgow Caledonian University, UK

Saoudi Rachida

MC

63

UJM - CUR

Labo. Hubert Curien UMR 5516



THIEBAUD Eric

MC

63

CPE Lyon

Centre de Recherche en Astronomie de Lyon – UMR 5574



TISHCHENKO Alexander

PR

63

UJM - FST

Labo. Hubert Curien UMR 5516



Tremeau Alain

PR

61

UJM - FST

Labo. Hubert Curien UMR 5516



TROUILLET Alain

PR

28

UJM - FST

Labo. Hubert Curien UMR 5516






Intervenants professionnels

Nom et Prénom

Profession

Employeur

BAYON Dominique

Chef d’entreprise

Société Diagram Informatique

DAMOND Eric

Ingénieur

Société HIT-Bodycote

GACHON Yves

Ingénieur

Société HEF

PERRIER Jean Pierre

Consultant

Cabinet Perrier

VALENTIN Philippe

Ingénieur

Société DEMATIC



5. 3. Pilotage de la formation
Les Masters du domaine Sciences, Technologies, Santé pilotés par la Faculté des Sciences et Techniques sont organisés :
- verticalement au niveau de chaque mention avec :

- un responsable d’équipe de formation ;

- un responsable de M1 ;

- un ou des responsables de spécialité ou de parcours de M2 ;

- un conseil ou comité de pilotage et de perfectionnement propre à la mention ;
- transversalement avec un comité de pilotage au niveau du domaine, composé :

- du directeur de la Faculté ;

- des chargés de missions transversales ;

- de la responsable du Service de la Scolarité ;

- du responsable administratif de la Faculté ;

- du responsable du Département commun de Langues, Expression et Communication ;

- et des responsables d’équipes de formation de toutes les mentions de Master.
Ce comité de pilotage se réunit une fois par an pour examiner le bilan de l’année écoulée et envisager des modifications qui seront soumises pour validation au Conseil de Faculté, puis au CEVU.
Il propose l’architecture générale commune des enseignements transversaux (acquisition des compétences transversales, anglais, UEP, …) dans les maquettes de Master.
Les Responsables d’équipe de formation sont en charge de l’organisation de la mention de diplôme et de la cohérence des parcours. Ils coordonnent l’action des responsables pédagogiques de spécialité ou de parcours. Ils sont en charge de la procédure de recrutement sur dossier pour les admissions parallèles en M1 et en M2. Ils sont nommés en Conseil de Faculté sur proposition du Bureau pour la durée du Contrat Quadriennal.
Les responsables de spécialités ou de parcours sont en charge de l’organisation pédagogique et pratique des parcours semestriels. Ils président les jurys semestriels. Ils organisent les rencontres semestrielles entre les délégués étudiants (au moins 1 par groupe de TD) et l’ensemble de l’équipe pédagogique, et en adressent le compte-rendu au comité de pilotage. Ils sont nommés en Conseil de Faculté sur proposition conjointe du Bureau et des responsables de mention pour la durée du Contrat Quadriennal.

Conseils de perfectionnement et des jurys
Les jurys semestriels sont composés des enseignants intervenant dans le semestre et présidés par le responsable de spécialité ou de parcours (uniquement M2).
Le jury de diplôme est composé des enseignants intervenant en M2, des responsables pédagogiques des différents semestres et présidé par le responsable de spécialité ou de parcours. Il se réunit à l’issue du S4 et des soutenances des mémoires de stages pour statuer sur la délivrance du diplôme de master, décider de l’attribution éventuelle d’une mention (AB, B ou TB) et valider le classement des étudiants.
Dans le cadre de l’habilitation actuelle, le jury de diplôme se réunit par spécialité. A compter de l’année 2011-2012, le jury de diplôme se tiendra au niveau de la mention.
Le travail de l’équipe de formation est coordonné par un comité de pilotage et de perfectionnement constitué :

- du responsable de la mention/spécialité ;

- des directeurs des études et responsables de parcours ;

- des directeurs ou responsables des établissements partenaires (ou leur représentant) ;

- des directeurs des laboratoires d’appui ;

- de personnalités extérieures invitées.

Ce comité se réunit en moyenne une fois par an, en configuration plénière ou restreinte.

Il a pour missions d’examiner le bilan de l’année écoulée, notamment au regard des évaluations et de proposer des modifications. Il propose l’architecture pédagogique générale et la maquette du Master. Il est chargé de veiller à la fois à la cohérence des parcours et à l’adossement avec la recherche et les milieux socio-professionnels.


Le parcours ERASMUS MUNDUS est piloté et contrôlé par deux comités spécifiques communs aux 4 universités du consortium :

- le Joint Graduate Comitee qui réunit les responsables du master dans les 4 établissements, le coordinateur en charge des relations avec la commission européenne (Pôle international de l’UJM) et deux personnalités extérieures ;

- le Quality Assurance Evaluation and Supervision Board qui réunit des représentants des 4 établissements et deux personnalités extérieures.

Modalités de recrutement des étudiants
M1 : L’admission en M1 se fait sur dossier pour les titulaires d’une Licence ou d’un diplôme ou titre équivalent, sauf pour les titulaires d’une Licence de Physique, de Physique-Chimie ou d’Informatique obtenue à l’UJM pour lesquels l’admission est de droit conformément aux arrêtés d’avril 2002.
Nous recevons un nombre croissant de candidatures de titulaires de Licence Professionnelle que nous orientons, le cas échéant, vers la 3ème année de Licence de Physique (parcours Physique pour l’Ingénieur) ou d’Informatique en fonction du parcours antérieur.
M2 : L’admission en M2 se fait sur dossier pour les titulaires d’un M1 ou d’un diplôme ou titre équivalent ou les élèves ingénieurs inscrits en 3ème année d’école. Pour les titulaires du M1 et les élèves ingénieurs d’une des écoles partenaires, l’admission en M2 suit une procédure d’orientation allégée par rapport au dossier type. Pour les élèves ingénieurs, le recrutement est piloté en concertation avec le coordinateur master de l’école.
Le recrutement des étudiants étrangers se fait intégralement en ligne via la procédure Campus France pour les admissions en M1 comme en M2.
Le recrutement dans le parcours ERASMUS MUNDUS se fait exclusivement en M1 et selon une procédure en ligne (cf Annexe 2). La commission de recrutement est organisée en commun avec les 3 autres universités du consortium et suit les règles imposées par l’Union Européenne pour l’attribution des bourses ERASMUS MUNDUS. Le passage en M2 dans ce parcours se fait par la validation du M1.
Le recrutement dans le parcours commun avec l’Université Mentouri de Constantine se fait dans le cadre d’une commission commune. Un certain nombre de titulaires du M1 pourront se voir proposer la possibilité de poursuivre en M2 à Saint-Etienne (cf Annexe 1).

Dispositifs d’évaluation des enseignements par les étudiants (impact sur le pilotage)
L’évaluation des enseignements par les étudiants a été généralisée depuis plusieurs années pour toutes les formations pilotées par la Faculté des Sciences et Techniques avec deux dispositifs proposés :

- un questionnaire-type validé par le Conseil de Faculté est à la disposition des enseignants, en téléchargement sur la plateforme pédagogique ;



- un logiciel a été créé et implanté sur un serveur local pour concevoir et exploiter des questionnaires d’évaluation des enseignements anonymes et en ligne. Un questionnaire type analogue au précédent est aussi disponible.
Afin de permettre une évaluation la plus objective possible, tous les enseignants ont été sollicités pour rédiger une notice descriptive de leurs enseignements (objectifs, pré-requis, programme, connaissances et compétences à acquérir, modalités d’évaluation – cf. Annexe 3). Ces notices sont mises en ligne à la disposition des étudiants pour constituer le catalogue des cours du master.
En parallèle, des rencontres semestrielles sont programmées entre les enseignants et les délégués étudiants.
Dans le cadre du parcours ERASMUS MUNDUS, nous avons mis en place une procédure plus avancée d’évaluation des enseignements et de la formation avec un comité d’évaluation (Quality Assurance Evaluation and Supervision Board) commun aux 4 universités du consortium et constitué d’un représentant de chaque établissement et de deux membres extérieurs. Ce comité se réunit une fois par semestre pour faire l’analyse des questionnaires remplis en ligne par les étudiants et faire remonter des recommandations à l’équipe de formation. Dès la première année de fonctionnement ce comité a ainsi permis de mieux harmoniser les enseignements communs aux 4 universités et de faire évoluer le programme ou les modalités de mise en œuvre de certaines UE. Ce dispositif a vocation à être généralisé à l’ensemble du master.

Modalités de suivi des diplômés (impact sur le pilotage)
Comme toutes les formations de l’Université, les diplômés du master sont suivis dans le cadre des enquêtes menées par l’OVE tous les 4 ans. Toutefois et pour des questions compréhensibles de moyens, il a été conservé l’habitude de ne pas interroger la même année les diplômés des Masters Professionnels et ceux des Masters Recherche, distinction dont l’équipe du master pense qu’elle n’est plus adaptée à la situation actuelle de notre formation. C’est pourquoi nous avons décidé provisoirement de maintenir une enquête propre au master sur l’insertion professionnelle à un an et à deux ans réalisée simultanément pour les spécialités Professionnelles et Recherche. Cette enquête prévue tous les 3 ans a été réalisée la dernière fois fin 2006 et la prochaine est programmée pour fin 2009.
Une enquête sur le devenir des « diplômés » de M1 est aussi réalisée tous les 4 ans par l’OVE. Ses résultats permettent au comité de pilotage et de perfectionnement de vérifier l’adéquation au marché de l’emploi et d’envisager des évolutions.
Les informations tirées de l’enquête de fin 2006 (cf. § 2) ont contribué à orienter les propositions d’évolution figurant dans ce dossier. L’enquête prévue fin 2009 aurait du alimenter elle-aussi ce dossier que nous pensions alors devoir soumettre en 2010.


5. 4. Structure de la formation et organisation pédagogique
La configuration actuelle du master comporte un M1 affichant deux parcours :

- le parcours « standard », et généraliste dans la mention (pour ouvrir sur les 3 spécialités de M2), sur deux semestres, sans option possible et intégrant un stage obligatoire en laboratoire de recherche ou en entreprise de 3 mois minimum en fin de semestre 2 ;

- le parcours ERASMUS MUNDUS avec un semestre 1 de tronc commun proposé simultanément par les 4 universités partenaires et un semestre 2 proposé exclusivement à Saint-Etienne et à Grenade, avec un tronc commun et un jeu d’option qui permet une légère différenciation.
Au niveau du M2, le master est configuré en 3 spécialités : « Optique et photonique » (R), « Instrumentation optique, contrôle et vision » (P) et « Image vision signal » (R) avec pour chaque spécialité un semestre 3 qui intègre des modules communs deux par deux ou aux trois spécialités (30 à 50% des Ects), avec un jeu d’options, et des modules propres à chaque spécialité. Il intègre aussi des cours communs avec les écoles d’ingénieurs partenaires. Le semestre 4 comprend pour chaque spécialité un stage obligatoire de 5 mois minimum en laboratoire de recherche ou en entreprise pour 25 Ects et un module d’approfondissement pour 5 Ects.
La spécialité de M2 « Image vision signal » se distingue par deux parcours :

- le parcours « standard » avec une modulation possible pour les élèves ingénieurs (dispense de certains cours transversaux ou prise en compte de cours analogues suivis dans le cursus ingénieur) ;

- le parcours ERASMUS MUNDUS avec un semestre 3 proposé exclusivement à Joensuu et à Gjovik et un semestre 4 dans lequel le module d’approfondissement est remplacé par un « Project contest » décrit ci-après.
Pour des raisons de calendrier de mobilité internationale et d’harmonisation avec nos partenaires, le parcours ERASMUS MUNDUS (M1+M2) est peu mutualisé dans la formule actuelle.
Pour la période quadriennale 2011-2014, nous proposons une refonte intégrale de l’organisation pédagogique du master avec :

- une fusion des trois spécialités actuelles en une spécialité unique à finalité duale « Professionnelle » et « Recherche » qui conduit à une configuration de mention/spécialité

- et une maquette intégralement modulaire construite autour d’une base de cours regroupés en blocs d’enseignement cohérents de 5 crédits pour tous les semestres (cf § 6).
Ce choix est motivé par différentes raisons (sans ordre hiérarchique):

- une meilleure intégration du parcours ERASMUS MUNDUS qui est né en cours du contrat quadriennal actuel ;

- une meilleure gestion des mutualisations d’enseignement y compris avec les écoles partenaires et en particulier avec l’implantation prévue d’une filière de 2ème et de 3ème année de l’IOGS à Saint-Etienne à la rentrée 2011 (au lieu d’une seule option de 3ème année d’école comme actuellement);

- des possibilités de parcours plus individualisés pour les étudiants afin de permettre une meilleure prise en compte de la diversité de notre public (profils « physiciens », profils « informaticiens », élèves ingénieurs, …) ;

- la convergence observée des débouchés professionnels des étudiants des trois spécialités actuelles ;

- la différenciation de plus en plus ténue entre les finalités « Recherche » et « Professionnelle » dans ce secteur disciplinaire.

La nouvelle configuration du master prévoit donc une maquette modulaire avec 6 blocs de 5 Ects chacun à valider par les étudiants pour les semestres 1, 2 et 3 (cf. §5).



Yüklə 1 Mb.

Dostları ilə paylaş:
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10




Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2020
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə