Veille pédagogique



Yüklə 2,2 Mb.
səhifə6/43
tarix18.04.2018
ölçüsü2,2 Mb.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   43




Extrait de la publication mensuelle du « Café pédagogique », octobre 2013

Enseigner avec le mobile : Retours sur expériences
Une sélection d'expériences et de ressources pour l'éducation mobile.
Aux Philippines, le mobile remplace le manuel
Quand les manuels sont trop chers on les porte sur les téléphones. Les Philippines ont obtenu un Grand prix au Festival de la créativité de Cannes du Lions International, signale le Mobile Learning News de l'Unesco, pour avoir porté le contenu des manuels scolaires sous forme de SMS. Ces messages ont été recopiés sur de vieilles cartes SIM que tout un chacun peut lire sur son téléphone. Le projet TXTBKS met ainsi à la portée de tous, avec le soutien des éditeurs, des contenus pédagogiques simplifiés.
Le projet TXTBKS
http://seeourentry.com/txtbks/
Enseigner avec le mobile : L'exemple des paysages sonores
Professeur d'histoire-géographie, Jérôme Staub enseigne en collège à la Cité scolaire Jean-Baptiste Darnet de Saint Yrieix La Perche. Il y développe un projet original: utiliser le webmapping pour cartographier le bruit. Il engage ainsi ses élèves dans une vraie démarche géographique qui est aussi une démarche citoyenne.
Lisez l'article
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2011/05/17ForumPaysagessonores.aspx
Comment créer une application Androïd pour votre cours ?
Apparemment c'est facile ! Le site Doctice montre étape par étape comment créer une application que les élèves et les parents pourront utiliser. Il s'agit dans cet exemple d'une application pour un CDI où les élèves peuvent avec leur téléphone consulter la base d'ouvrages ou les actualités du CDI. Mais rien n'empêche d'imaginer le même service pour d'autres ressources numérisées.
Créer une application android
http://www.docticeandco.fr/spip.php?article183
L'Unesco prépare la prochaine Mobile Learning Week
L'enseignement nomade détient probablement une partie de l'avenir de l'école. C'était notre conclusion à l'issue de la première Mobile Learning Week organisée par l'Unesco en2013. L'organisation prépare la prochaine semaine qui aura lieu du 17 au 21 février 2014.
La Mobile Week 2013
http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/larecherche/Pages/2013/140_3.aspx
Education mobile et histoire-géo
Peut-on enseigner avec le mobile ? Frédéric Ghesquet, professeur d 'histoire-géo, propose des applications Android pour réviser le bac STMG. Trois programmes peuvent être installés sur votre mobile : les relations internationales, la mondialisation et la décolonisation. Voilà de quoi réviser le bac à tout moment et en tous lieux.
Téléchargements
https://sites.google.com/site/smartbacchamson/home
Et toujours histoire et mobile
" Bien sur, il n'est pas question de nier le désagrément provoqué par un téléphone qui sonne en plein cours ou le temps que certains élèves passent à envoyer et recevoir des SMS en lieu et place du travail scolaire. Mais faut-il encore une fois s'arrêter sur ce constat négatif ? Les situations scolaires décrites ci-dessous n'ont qu'une ambition : imaginer en quoi les smartphones pourraient être bénéfiques pour nos élèves si leur utilisation était autorisée dans nos salles de classe". Dans La Durance, la revue du site académique d'Aix Marseille, Daniel Dalet montre comment un smartphone peut aider le déroulé du cours.
La Durance 126
http://www.ac-aix-marseille.fr/pedagogie/upload/docs/application/pdf/2013-09/ld_126.pdf
L'EPS passe à l'éducation mobile avec CHRONOPerf
On n'a pas peur de le dire, cette application est incontournable ! Pour reprendre la phrase des développeurs : « CHRONOPerf l'application de chronométrage qui fait plus que chronométrer ». En effet, elle permet de créer, de gérer et d'organiser les groupes, de créer des barèmes automatiquement, de gérer les records, d'évaluer sur les protocoles du DNB, et permet également le lien avec l'ENT PRO EPS que nous vous avions présenté dans le dernier mensuel. Logiquement, le Café pédagogique a rencontré Martial Pinkowski, professeur d'EPS pour qu'il nous explique les différentes fonctionnalités et usages possibles pour le professeur d'EPS.
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2013/09/18092013Article635150858786081375.aspx
L'enseignement nomade est-il l'avenir de l'école ?
Peut-on passer à coté de l'enseignement mobile ? Dans de nombreux pays, comme le montre le séminaire international Mobile Learning Week organisé par l'Unesco du 18 au 22 février, la question ne se pose plus. Devant les expériences thaïlandaise, indienne ou nigeriane, les rares tentatives hexagonales font pâle figure. L'enseignement nomade semble bien être l'avenir du numérique éducatif.
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2013/02/19022013Article634968550127404483.aspx



Extrait de la lettre d’actualités d’Educpros.fr du 9 octobre 2013

L’élève, le prof et le portable… l’histoire d’une entente cordiale

Pour certains élèves, le fait de rester une heure sans actualiser son profil Facebook ou envoyer un SMS, est devenu un véritable calvaire. Comment doit-on, ou plutôt peut-on, réagir en tant qu’enseignant ? Faut-il confisquer l’outil ? Voire interdire l’usage des ordinateurs … Continue reading →






Extrait de la lettre d’information Eduscol – 9 octobre 2013

Des outils numériques pour les enseignants

Le CDDP de l'Oise propose une sélection d'applications et de dépôts de livres numériques accessibles en ligne gratuitement. La première collection répertorie une centaine d'outils numériques utilisables dans un cadre pédagogique. La seconde offre un ensemble de signets utiles pour pouvoir télécharger, lire, voire échanger des ouvrages sur le Web.


Des outils numériques pour les enseignants

Un "serious game" pour valoriser les bons usages autour de l'eau

La chaîne éducative France TV propose un "jeu sérieux" ("serious game") afin de valoriser les bons usages autour de l'eau. Cette simulation permet d'aborder des notions comme la pollution, l'accès à l'eau potable et le partage de cet élément naturel d'une façon aussi ludique qu'interactive.
Un "serious game" pour valoriser les bons usages autour de l'eau

Khan Academy et pédagogie inversée

Bibliothèques sans frontières lance sur son site la version française de la Khan Academy, organisation américaine à but non lucratif d'enseignement et de formation à distance.
Khan Academy et pédagogie inversée

Lettre TIC'édu premier degré

Destinée à accompagner la stratégie numérique définie par Vincent Peillon ministre de l'éducation nationale, la lettre TiC'Édu est un support d'information relatif aux actions et réflexions pédagogiques intégrant TIC dans le premier degré. L'entrée de l'Ecole dans l'ère du numérique est au coeur des intentions de cette publication périodique.
Lettre TIC'édu premier degré





Extrait de la Veille éducation numérique, Eduscol – 9 octobre 2013

Actualités des moteurs de recherche
L'Urfist de Paris propose en ligne une étude analysant les évolutions des outils de recherche en ligne sous différents aspects : principes et état des lieux, diversification des contenus, pertinence des réponses et visualisation des résultats.
►Voir sur Eduscol
http://eduscol.education.fr/numerique/actualites/veille-education-numerique/octobre-2013/actualites-des-moteurs-de-recherche




Extrait du message transmis par le groupe des IGEN Economie gestion – 8 octobre 2013

la lettre n°30 de TIC'Edu :

http://eduscol.education.fr/ecogest/ticedu/ticedu30




Extrait de la Veille éducation numérique, Eduscol – 4 octobre 2013

Usages pédagogiques de la tablette graphique
Anne Jarry, enseignante à l’IUT Paris Descartes et formatrice à l’Université Numérique Paris île-de-France (UNPIdF) partage sur CanalU son expérience d’enseignement avec le numérique via la tablette graphique, dans le cadre de ses formations auprès des étudiants et des enseignants. 
►Voir sur Eduscol
http://eduscol.education.fr/numerique/actualites/veille-education-numerique/octobre-2013/usages-pedagogiques-tablette-graphique




Extrait du message reçu de la Délégation académique au numérique, 3 octobre 2013

En suivant le lien  http://www.ac-aix-marseille.fr/pedagogie/jcms/c_321626/fr/les-usages-du-numerique-dans-les-etablissements-du-second-degre

vous découvrirez la publication académique « les usages du numérique dans les établissements du second degré » que vous avez contribué à élaborer l’an dernier.





Extrait de la publication mensuelle du « Café pédagogique », juillet 2013

A la une : fonds de cartes pour le bac
Les fonds de cartes pour le baccalauréat sont en ligne sur le portail national... Peut-être un peu tard pour cette année mais fort utiles pour l'an prochain. C'est le fruit du travail de notre collègue Martin Trisson-Chieux de l'académie de Grenoble. Ces fonds seront ceux qui seront exclusivement utilisés pour les épreuves de l'examen : tout sujet demandant une tâche cartographique s'appuiera donc sur l'un d'entre eux et uniquement sur l'un d'entre-eux (avec peut-être une réserve pour le bac 2013).
Les fonds
http://eduscol.education.fr/histoire-geographie/enseigner/ressources-pour-les-evaluations-et-les-examens/bacs-generaux-et-technologiques/fonds-de-cartes-telechargeables-pour-les-baccalaureats-les.html



Extrait de la publication mensuelle du « Café pédagogique », juillet 2013

A la une : La géométrie dynamique sur tablette tactile
L'auteur de CaRMetal, Eric Hakenholz, vient de développer un logiciel de géométrie dynamique, DGPad, utilisable non seulement sur ordinateur, mais surtout sur tablette tactile : passer au tactile pose de redoutables et passionnants problèmes d'ergonomie.
Il arrive à point, au moment où certaines collectivités territoriales testent l'équipement d'établissements scolaires avec ces tablettes.
Une présentation très intéressante, et approfondie, vient d'en être publiée par Yves Martin (spécialiste reconnu de la question) dans la revue en ligne MathémaTICE.
Commençant par une analyse comparée des choix d'ergonomie faits par Sketchometry (un logiciel conçu en Allemagne) et DGPad, l'auteur propose une prise en main et des tests de DGPad dans un premier article. Un second article donne des précisions sur les fichiers générés, qui, comme dans CaRMetal, sont des fichiers JavaScript : six exemples sont détaillés, et peuvent intéresser les utilisateurs avertis ou les enseignants d'ISN.
DGPad ne nécessite qu'un navigateur (Firefox, Chrome ou Safari sont recommandés, mais Internet Explorer est incompatible, faute de conformité à la norme HTML5) : testez-le en vous aidant des tutoriels video qui l'accompagnent. Pour un utilisateur chevronné des outils classiques de géométrie dynamique, c'est très rafraichissant !
Le site de DGPad
http://www.dgpad.net/index.html?lang=FR
Le site de Sketchometry
http://sketchometry.org
L'article d'Yves Martin pour une analyse et une prise en main (avec figures en ligne téléchargeables en fin d'article)
http://revue.sesamath.net/spip.php?article509
L'article d'Yves Martin sur les Scripts
http://revue.sesamath.net/spip.php?article527
Sur Eduscol, quelques expérimentations de tablettes en cours (la liste, qui date de plus d'un an, est incomplète)
http://eduscol.education.fr/numerique/dossier/apprendre/tablette-tactile/politique-enseignement-scolaire/experimentations/les-collectivites-territoriales
Sur Eduscol, un gros dossier "Tablettes tactiles et enseignement"
http://eduscol.education.fr/numerique/dossier/apprendre/tablette-tactile/#portal-top



Extrait de la publication mensuelle du « Café pédagogique », juillet 2013

L'environnement personnel de travail de l'enseignant
Même si les manuels scolaires sont toujours bien là, pour Bruno Devauchelle, le numérique a transformé l'environnement de travail de l'enseignant. Chaque enseignant a pu numériser ses outils de travail. Avec les tablettes et les smartphones la continuité domicile - travail est chaque jour mieux assurée...
Traditionnellement, le lieu de travail de l'enseignant est autant son domicile que l'établissement scolaire dans lequel il ou elle enseigne. Les rares espaces disponibles dans l'établissement scolaire ne sont pas vraiment adaptés, hormis quelques exceptions, à un travail individuel et entouré des ressources dont chacun a besoin pour préparer ses cours, évaluer les travaux des élèves, se documenter.... Les habitudes prises depuis de nombreuses années, en particulier dans le secondaire (temps de travail oblige) ont fait du bureau à domicile un espace essentiel pour ce travail. La décret de 1950 (décret n° 50-581 du 25 mai 1950) qui définit le temps de travail de l'enseignant du second degré a permis ce mode de fonctionnement en ne parlant que du temps d'enseignement effectif devant élève. Pour le premier degré, les choses ont changé assez récemment avec la circulaire 13-019 du 4 février 2013. Des différences significatives existent dans cette définition mais il reste que pour la plupart des enseignants, le domicile reste un lieu important pour le travail professionnel en amont et en aval des temps d'enseignement.
Le développement de l'informatique, puis d'Internet a offert aux enseignants des moyens et des ressources nouveaux qui, de manière assez souterraine et peu dite, ont fait évoluer leur environnement personnel de travail, en particulier à domicile. Parmi les premiers, dans la population globale, à avoir perçu l'importance de la révolution informatique, ils ont essayé par de nombreux chemins d'absorber ces nouveaux objets dans leur "environnement personnel de travail". La mise en réseau des ordinateurs et surtout l'arrivée d'Internet, qu'ils ont tout aussi rapidement investi, mais toujours personnellement, ont apporté des modifications significatives à cet environnement. Les listes de diffusion, dont les premières (et toujours actives pour la plupart) ont été créées vers 1995, 1997, ont été le signe de cet élargissement. Mais, à l'époque celui-ci est resté limité, pour ces pratiques, à des personnes "motivées". La démocratisation d'Internet et les incitations de toutes sortes ont amené nombre d'enseignant à explorer le web 1.0 pour aller y découvrir les ressources qui pourraient être utiles dans leur enseignement bien davantage que de participer à des espaces d'échanges par messagerie électronique. Avec l'émergence du web 2.0, les choses ont un peu changées, mais c'est surtout la dynamique collective piloté par l'institution qui a amplifié le mouvement, en proposant des ressources et services dans les sites académiques ou nationaux. Autrement dit l'espace personnel de travail des enseignants à continué de s'enrichir, mais s'est rapidement mis en lien avec les demandes institutionnelles.
Ce qui est assez surprenant, c'est la place des manuels scolaires papiers dans l'environnement personnel de l'enseignant, encore actuellement. D'aucuns auraient pu penser à la rapide mise de coté de ces manuels du fait de la prolifération de sites officiels, associatifs ou personnels. Il n'en a rien été, certaines associations ayant, à l'inverse proposé leurs propres manuels scolaires papier. Autrement dit la place du manuel papier semble être restée structurante en amont de la classe pour plusieurs fonctions : apport d'une base documentaire, rappel des textes officiels, progression calquée sur le rythme annuel de classe, possibilités complémentaires en ligne. On s'aperçoit aussi que chaque enseignant utilise en fait plusieurs manuels et se fait, à partir de là un cadre support de son enseignement qui va s'enrichir, selon les besoins et l'activité en ligne de documents/ressources complémentaires téléchargés. Dans certains cas, des cours "tout fait" sont téléchargés et adapté (plus ou moins) au contexte local.
Ce qui a évolué depuis plusieurs années, c'est la place de la communication avec les élèves dans l'environnement personnel. Avec ou sans ENT disponible en dehors de l'établissement, certains enseignants ont développé des stratégies d'accompagnement asynchrone des élèves passant par divers moyens de communication. Du plus traditionnel, le mail au plus médiatisé, Twitter, les usages sont nombreux. Dans certain cas, cette communication passe par un LMS ou par l'ENT de l'établissement ou encore même par le cahier de texte numérique en ligne. C'est d'ailleurs ce dernier "objet" qui a fait son entrée récente dans la vie personnelle des enseignants et qui s'y installe de façon de plus en plus ordinaire. Autre vecteur de communication avec les élèves, voire avec les parents le CTN est un désormais entré dans le paysage. Il est utile de rappeler que des initiatives personnelles dans ce domaine ont largement précédées les initiatives institutionnelles.
Un autre "objet étrange" a pu apparaître ici où là : le cours en ligne. Certains enseignants (rappelons ici le travail pionnier d'Elisabeth Kennel et de son cahier cours en terminale L) ont mis simplement leurs contenus de cours à disposition de leurs élèves, voire de leurs collègues en ligne. Leur environnement personnel de travail devenant brusquement public. D'autres ont préféré faire cela sur des espaces protégés, plateforme d'enseignement à distance (LMS) ou ENT etc... Cette manière d'étendre son bureau personnel pour en mettre une partie à distance à disposition des élèves est un signe de cette porosité de l'espace individuel vers les autres, élèves, collègues. Ces pratiques parfois nommées de mutualisation mais qui sont d'abord des pratiques de mise à disposition montrent bien que des enseignants cherchent à dépasser les limites de leur espace physique. De vraies pratiques de mutualisation ont parfois lieu sur divers sites, académiques ou associatifs, mais ces pratiques se font d'abord dans les espaces protégés proposés par les établissements. Ne nous y trompons pas, elles restent encore peu fréquentes. Elles indiquent une évolution possible.
Si l'on reprend la question de l'environnement personnel de travail de l'enseignant, il faut reparler de l'équipement personnel en matériel. L'institution n'ayant que très rarement fourni un tel matériel, les enseignants se sont équipés à domicile et dès que cela leur a semblé accessible ils se sont équipés de matériels portables. Dès ce moment, le matériel a pu sortir de la maison et le bureau personnel s'est retrouvé dans l'établissement. Certains utilisent la clé USB, d'autres le Cloud, d'autres amènent leur machine personnelle. Avec la tablette, cette tendance risque de s'accentuer. Ainsi la mobilité des matériels et la connexion aisée des matériels au réseau, cela permet de modifier l'espace de travail personnel. Cela entérine une nouvelle porosité : sphère personnelle, sphère professionnelle. Ce n'est pas sans poser de question et reste loin de faire l'unanimité.
Chaque enseignant se constitue ainsi une sorte de ressource mobile personnelle. Cela semble être une base pour développer l'utilisation du numérique par l'enseignant dans sa classe. Reste que cela introduit dans le métier d'enseignant une extension du lieu et du temps de travail. Les enseignants, attachés à leur indépendance (liberté pédagogique ?) sont donc très attachés à "leur bureau". Désormais ce bureau se numérise, et devient un auxiliaire essentiel du travail personnel à la maison avec ce plus qui est qu'il circule parfois jusque dans la salle de classe, contournant parfois l'organisation en place dans l'établissement, mais toujours dans une visée d'amélioration de la qualité du travail et le franchissement des nombreux obstacles techniques : mon matériel, je sais comment il marche et je suis le seul à l'utiliser, cela m'évite des ennuis et des mauvaises surprises. Avec les tablettes et les smartphones, il est possible que ces pratiques s'accentuent et que la continuité domicile établissement devienne numériquement ordinaire.
Bruno Devauchelle




Extrait de la lettre d’actualités d’Educpros.fr du 23 septembre 2013

Des nouvelles de la planète MOOC : journal d'une e-apprenante en gestion de projet
Pour le lancement de sa deuxième édition, le MOOC "ABC de la gestion de projet" coordonné par Rémi Bachelet, maître de conférences à Centrale Lille, a rassemblé, le 16 septembre 2013 quelque 8.000 participants. Parmi eux, Laura Maclet, une jeune professionnelle en gestion de projet, qui relate sur EducPros son expérience d'e-apprenante. Dans son premier billet, elle raconte comment elle s’installe dans son univers d’étudiante connectée, à la fois seule et accompagnée.




Extrait de la lettre mensuelle de l’ESEN, n°198 du 20 septembre 2013

L'apprentissage mobile

2013


Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO)

Cette étude montre comment on peut utiliser les technologies mobiles, notamment les téléphones portables, pour améliorer l'accès à l'éducation, l'équité et la qualité des services éducatifs à travers le monde.



Télécharger l'étude de l'UNESCO (pdf, 3,1 Mo)


Yüklə 2,2 Mb.

Dostları ilə paylaş:
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   43




Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2020
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə