Fiche de préparation

Sizin üçün oyun:

Google Play'də əldə edin


Yüklə 66.18 Kb.
tarix07.08.2018
ölçüsü66.18 Kb.


Fiche de préparation

DECOUVERTE D’UN AEROPORT



Domaine : Géographie
Niveau : CM2

thème : se déplacer

Programmes 2015 :


  • Se déplacer au quotidien en France

  • Se déplacer au quotidien dans un autre lieu du monde


Vocabulaire : terminal, fret, tour de contrôle, aiguilleurs du ciel, correspondance aérienne.

Capacités disciplinaires (géographie) :

Lire une carte

  • Utiliser la légende d’une carte.

  • Réaliser une carte simple.

Lire un paysage

  • Réaliser un croquis de paysage avec sa légende.

Utiliser un document statistique simple

  • Interpréter un document statistique simple.

  • Lire et interpréter les données d’un tableau.


Capacités méthodologiques :

    • Observer et décrire des documents.

    • Répondre à un questionnement en lien avec le sujet.

    • Mettre en lien des documents variés.




Matériel :

Documents collectifs



  • Tableau blanc interactif (ou vidéoprojecteur)

  • Planisphère numérique (Google maps, Google Earth).

  • Tableaux comparatifs des liaisons aériennes des aéroports de Lyon et de Mulhouse avec les autres aéroports français.

  • Vues aériennes de l’aéroport Lyon-St Exupéry (numériques)

  • Plan détaillé de l’aéroport sous forme numérique





Documents élèves


  • Tableaux comparatifs des liaisons aériennes des aéroports de Lyon et de Mulhouse avec les autres aéroports français.

  • Copie d’un billet d’avion

  • Plan détaillé de l’aéroport

  • Questionnaire élève

  • Croquis à compléter - Trace écrite




SE DEPLACER EN FRANCE ET EN EUROPE :

Découverte d’un aéroport : Connaissances préalables pour l’enseignant

Historique de l’aéroport Saint Exupéry et choix géographique du lieu

Cet aéroport s'étend sur une superficie de 2000 hectares dont 900 de réserves foncières. Il est situé sur les communes de Colombier-Saugnieu, Pusignan, Genas et St Bonnet de Mure. Il est situé à environ 25 kms de Lyon, 75 kms de St Etienne, 85 kms de Chambéry et 90 kms de Grenoble. Il est facilement accessible depuis l'ensemble de la région Rhône- Alpes par différents moyens de transport.


La décision de construire le nouvel aéroport de Lyon-Satolas est prise dans les années 1960, afin de pallier la saturation de l'aéroport de Lyon-Bron. En effet celui-ci, situé en milieu urbain ne possédait pas de possibilité d’extension et ses pistes trop courtes étaient inadaptées à l’accueil de vols long-courrier. De plus, la chambre de commerce et d’industrie de Lyon souhaitait doter la région Rhône-Alpes d’un aéroport à la mesure de son développement et de ses ambitions internationales.

A cet effet, des études sont entreprises dès 1965 pour rechercher un site capable d’accueillir ce futur aéroport. L’emplacement doit répondre à plusieurs critères : proximité des grandes villes régionales, faible urbanisation de la zone et bonnes caractéristiques aéronautiques. La plaine de l’Est lyonnais est retenue pour tous ces caractères.

L’architecture de ce nouvel aéroport a été conçue par Guillaume Gillet. Son inauguration a eu lieu le 12 avril 1975 par le président de la république de l’époque, Valéry Giscard-D'Estaing.

Les activités de Lyon-Bron y ont été transférées dans la nuit du 19 avril et le nouvel aéroport accueillera le même jour son premier vol commercial, un Mercure de la compagnie Air-Inter en provenance de Paris.

A l' origine, l’aéroport ne comporte qu’une longue piste de 4000 m et 2 terminaux, mais face à la croissance régulière de la fréquentation, une nouvelle piste de 2670 m rentre en service en 1992.

En 1994 est inaugurée la gare TGV, dessinée par l’architecte espagnol Santiago Calatrava. Son architecture audacieuse est visible plusieurs kilomètres à la ronde. Elle évoque un oiseau prenant son vol. D'ailleurs, vu du ciel, la nouvelle configuration de l’aéroport fait penser à une tête d’oiseau.

Le 24 octobre 1997, Air France ouvre un hub euro-régional. Les terminaux sont une nouvelle fois réorganisés.

Le 29 juin 2000, l’aéroport est renommé Lyon-Saint-Exupéry à l'occasion du centième anniversaire du pilote et écrivain lyonnais Antoine de St Exupéry, né à Lyon.

En 2005, suite à des soucis de gestion de l’aéroport et du manque de compagnies low cost, une nouvelle réorganisation est mise en place, et la société aéroport de Lyon est créée le 21 décembre 2006.

En 2009 la capacité du terminal est augmentée de 500.000 pour être portée à 3 millions de passagers par an.

Actuellement des travaux d'agrandissement sont encore en cours, prévus pour durer jusqu'en 2017. Aujourd’hui, l’aéroport Lyon/St Exupéry avec environ 8 millions de passagers par an, est le 4ème aéroport français derrière Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly et Nice Côte d'Azur. Il possède 3 terminaux, dont un dédié aux compagnies à bas prix et notamment EasyJet (T3) et un au hub d'Air France (T2). Ils peuvent accueillir jusqu'à 9,6 millions de passagers. 5 parkings, 2 déposes minutes et une gare TGV avec 3 voies à quai viennent compléter les 2 000 hectares de superficie de Lyon-Saint Exupéry.
Grâce à un réseau intermodal de transports, il est accessible :


  • en bus (Satobus) : du centre-ville de Lyon, liaison avec l'aéroport tous les jours de 5h30 à 23h30.




  • en tram (Tram Express Rhônexpress) : liaison entre le centre-ville de Lyon et l'aéroport en 30 minutes. Connexion avec le centre d'affaire Lyon Part-Dieu, le centre historique de Lyon. En cas d'arrivée retardée d'un avion en soirée, le service sera assuré jusqu'à l'arrivée de l'appareil, quelle que soit l'heure d'atterrissage.



  • en voiture

Réseau routier et autoroutier très dense. L'aéroport Lyon-Saint Exupéry est situé à 25 km à l'Est de Lyon et à moins d'une heure de route des grandes villes de la région.
  • En TGV


Aujourd'hui, Lyon-Saint Exupéry c'est :

  • 62% de trafic International

  • 19% de trafic low-cost

  • 7 200 mouvements Aviation d'Affaires (Lyon-Bron)

  • 230 000 tonnes de Fret aérien traitées

  • 7 979 228 passagers - jusqu'à 32 000 passagers par jour

  • 15 millions de clients potentiels à moins de 2 heures

  • 120 destinations directes

  • 18 000 places de parking

  • Plus de 50 compagnies aériennes



L’avion, un mode transport rapide, une pollution sans frontières

Les transports aériens sont indissociables du fonctionnement des sociétés contemporaines car ils rendent possibles les déplacements rapides de personnes et de marchandises sur de grandes distances.

Le transport aérien est un important consommateur de carburant en raison de l’énergie qu’il réclame pour déplacer des appareils plus lourds que l’air.

Par ailleurs, comme le transport routier ou maritime, le transport aérien rejette des polluants dans l’atmosphère.

Au XXIème siècle, le transport va donc devoir faire face à l’enjeu de la croissance des déplacements confrontés à la protection de l’environnement, de la santé, à l’engorgement des voies d’accès et au renchérissement du prix des carburants.



Déroulement des séances


Cette activité a été planifiée sur une séance d’environ 1h15. Toutefois, il est possible de l’envisager sous la forme d’une séquence de trois séances, ci-dessous détaillées :

Séance 1 : Les aéroports français, les transports

  • Connaître et situer les principaux aéroports français.

  • Se déplacer jusqu’à et dans l’aéroport (étude des réseaux autoroutiers et TGV en lien avec l’aéroport étudié, des navettes internes à l’aéroport)



Séance 2 : Etude d’un lieu, l’aéroport

  • Lecture de paysage, construction d’un croquis légendé individuel

  • Etude des différentes zones de l’aéroport

  • Comparaison avec un autre aéroport



Séance 3 : L’aéroport, une zone d’activités économiques

  • Découverte des lieux, repérage sur plan

  • Découverte des différents métiers et activités

  • Problématique de l’approvisionnement électrique de l’aéroport  Centrale nucléaire de Bugey.


La Problématique : Amener la grand-mère dans le bon avion : se repérer dans un aéroport ?


Matériel et temps

Séance

Activité de l’élève

(5 minutes)

  • Planisphère numérique (Google Maps) ou fichier « Aéroports français+croquis de l’aéroport » (Collectif)



- Carte de France desprincipaux aéroports français.


  • Tableau comparatif des liaisons aériennes de deux

aéroports français. (5min.) (binômes)

« Grand-mère a décidé de partir en vacances sur l’île de la Réunion. Savez-vous où se trouve cette île ? Dans quel océan ? Près de quel continent ? Où se situe-t-elle par rapport à l’Equateur (Nord ou Sud) ?» Consultation de la carte des territoires d’Outre-Mer. Vérification possible à l’aide du logiciel Google Maps (ou Google Earth).
« Grand-mère qui habite à Besançon consulte la carte de France des grands aéroports français.

Quels sont les aéroports les plus importants en termes de passagers accueillis ? Lesquels sont les plus près de Besançon ?



Grand-mère a choisi de se rendre soit à l’aéroport de Lyon, soit à celui de Mulhouse, mais elle ne sait pas lequel elle doit choisir ? Aidez-la à trouver la réponse grâce aux tableaux ci-joints et surlignez-la. »

  • Les élèves sont réunis en binômes. Distribution à chaque binôme du tableau comparatif des liaisons aériennes des aéroports de Lyon et Mulhouse avec les autres aéroports français.

A l’issue de cette activité, les élèves devront prendre conscience que tous les aéroports ne proposent pas forcément les mêmes destinations.




  • Situer l’île de la Réunion.


- Lire et interpréter les données présentées dans un

Tableau ou un graphique.







  • Cartes de la région lyonnaise et de France avec lesvilles principales présentées au TBI. (5 min.)

(Collectif)



  • Vues aériennes ou plans de l’aéroport numériques. (15/20 minutes)



  • Plan des terminaux de l’aéroport (présenté au TBI) et questionnaire individuel sur feuille. (10 min. + 5min.) (individuel)

« Sur la première carte, où se situe l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry par rapport à la ville de Lyon ? Au Sud-Est. (faire remarquer le 1er aéroport lyonnais – Lyon-Bron)

Sur la carte de France, placer grâce au stylet l’aéroport Saint-Exupéry. (faire remarquer la proximité de plusieurs grandes villes.)


  • Présentation à la classe de vues aériennes de l’aéroport Lyon Saint Exupéry à l’aide du vidéoprojecteur ou du TBI.



  • A l’aide du TBI, création d’un croquis de paysage légendé qui permet l’identification des différentes zones qui composent l’espace de l’aéroport. (routes et parkings, gare TGV, hôtels, pistes d’atterrissage et tour de contrôle, bâtiments de l’aérogare, zone de fret, environnement (champs cultivés et villages).



  • Les élèves, munis de la vue de l’aéroport fournie dans le fichier

« Croquis à compléter - Trace écrite » pourront colorier et légender le croquis en même temps que l’enseignant.

« Quels moyens de transport Grand-mère pourra-t-elle utiliser pour se rendre dans cet aéroport ?

- L’autoroute (retour possible sur la carte de la région lyonnaise) et le TGV»



DANS L’AEROPORT
« Grand-mère est arrivée à l’aéroport en prenant le TGV. Elle doit se rendre au Terminal 2 pour embarquer mais avant cela, elle a plusieurs choses à faire. A l’aide du plan figurant sur la feuille qui t’a été distribuée, réponds aux questions qui te sont posées. »

Lors de la correction collective, la justification des réponses valides se fera à l’aide du plan projeté grâce au vidéo-projecteur.

Les métiers liés aux avions ou aux passagers pourront être surlignés dans le texte de deux couleurs distinctes.



Situer l’aéroport de Lyon/ St-Exupéry

- Lire un paysage.

Réaliser un croquis légendé.


  • Utiliser la légende d’une carte.




Trace écrite

Un aéroport est composé de plusieurs lieux : les terminaux passagers (ou aérogare), la zone de fret, les pistes, la tour de contrôle.

Autour de l’aérogare, on trouve des routes ou autoroutes permettent aux passagers de s’y rendre facilement (en voiture ou en bus). En général, l’aéroport dispose aussi d’une gare TGV . et peut aussi disposer d’une gare de trams . Aux alentours des hôtels ont été construits où les voyageurs ont la possibilité dormir.

Dans un aéroport, beaucoup de métiers différents existent pour s’occuper des avions, des passagers et de tous leurs besoins.
Tour de Pistes Terminal passagers contrôle (aérogare)

Zone de fret

Parkings

Gare TGV





Pascal MILLOT (CPC Besançon 4)) – Groupe de travail géographie B4 (Monique Tatu – PEMF CM1 EEA Dannemarie)





Dostları ilə paylaş:
Orklarla döyüş:

Google Play'də əldə edin


Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2017
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə