Informer, conseiller et éduquer la communauté



Yüklə 462 b.
tarix03.11.2017
ölçüsü462 b.



La maladie à virus Ebola peut être prévenue et une épidémie peut être arrêtée par la participation active des décideurs, des professionnels de santé, des médias et de la communauté

  • La maladie à virus Ebola peut être prévenue et une épidémie peut être arrêtée par la participation active des décideurs, des professionnels de santé, des médias et de la communauté



  • Comprendre la nature de la maladie, son mode de transmission, et comment prévenir sa propagation ;

  • Connaître les programmes développés au niveau national sur la maladie à virus Ebola (y compris le centre de référence le plus proche) ;

  • Informer, conseiller et éduquer la communauté ;



Contribuer à dépister des cas suspects et de les orienter en temps opportun et en toute sécurité aux établissements et aux autorités sanitaires appropriés ;

  • Contribuer à dépister des cas suspects et de les orienter en temps opportun et en toute sécurité aux établissements et aux autorités sanitaires appropriés ;

  • Fournir les produits appropriés ;

  • Encourageant les individus et les familles pour lesquels on suspecte des cas de maladie à virus Ebola à rechercher un traitement auprès des établissements de santé qui possèdent un environnement et les équipements appropriés pour gérer les patients atteints par le virus Ebola.



La maladie à virus Ebola est une maladie grave, très infectieuse et souvent mortelle.

  • La maladie à virus Ebola est une maladie grave, très infectieuse et souvent mortelle.

  • C’est une fièvre hémorragique virale causée par un virus du genre Ebola, de la famille des Filoviridae (filovirus).

  • Le virus Ebola Zaïre est l'espèce la plus dangereuse de ce genre et est le responsable de la plupart des épidémies à ce jour, y compris celle de 2014.

  • La maladie à virus Ebola a un taux de mortalité moyen d’environ 50%, mais ce taux de mortalité a varié de 25% à 90% dans les derniers foyers enregistrés.

  • La maladie à virus Ebola a une période d'incubation de 2 à 21 jours avant l'apparition des symptômes. Le plus souvent, celle-ci dure 4 à 10 jours.

  • Remarque : Si une personne a été exposée au virus mais n'a pas développé les symptômes dans les 21 jours, alors elle n’est pas infectée.





Un contact direct entre les muqueuses (par exemple, les yeux, le nez ou la bouche) ou la peau lésée (par exemple, des coupures, des blessures ou des écorchures) et le sang, les tissus ou les fluides corporels (par exemple, la salive, le mucus, les vomissures, urine, selles, sperme, sécrétions vaginales, la sueur , les larmes, le lait maternel, la bile et la lymphe) d'une personne symptomatique ;

  • Un contact direct entre les muqueuses (par exemple, les yeux, le nez ou la bouche) ou la peau lésée (par exemple, des coupures, des blessures ou des écorchures) et le sang, les tissus ou les fluides corporels (par exemple, la salive, le mucus, les vomissures, urine, selles, sperme, sécrétions vaginales, la sueur , les larmes, le lait maternel, la bile et la lymphe) d'une personne symptomatique ;

  • Un contact direct avec des environnements ou des objets contaminés par des fluides d'une personne infectée (par exemple vêtements, draps ou aiguilles) ;

  • Le sperme d'hommes qui ont guéri de la maladie (jusqu’à sept semaines après la guérison) ;

  • Un contact direct avec une personne qui a succombé à la maladie à virus Ebola (par exemple lors des funérailles ou des rites mortuaires).



Les particules de virus en suspension dans l'air, par exemple après qu’une personne infectée tousse ou éternue ;

  • Les particules de virus en suspension dans l'air, par exemple après qu’une personne infectée tousse ou éternue ;

  • À travers la peau intacte ;

  • L'eau ou la nourriture (sauf pour la viande de certains animaux sauvages, y compris les chauves-souris et les singes, en particulier dans les pays africains touchés par Ebola) ;

  • Les contacts sociaux habituels, avec des individus asymptomatiques, tels que se serrer la main, s’étreindre ou s’asseoir à côté de quelqu'un. (Toutefois, dans les zones présentant une épidémie de maladie à virus Ebola, il est prudent de limiter autant que possible les formes de contacts sociaux étroits).



Gardez à l'esprit que les symptômes de la maladie à virus Ebola peuvent être similaires à ceux de la grippe ou d'un rhume. Conservez une distance de sécurité d'environ 1 mètre (3 pieds) :

  • Gardez à l'esprit que les symptômes de la maladie à virus Ebola peuvent être similaires à ceux de la grippe ou d'un rhume. Conservez une distance de sécurité d'environ 1 mètre (3 pieds) :

  • ETAPE 1 : SI LA PERSONNE : 1. A une fièvre > 38C ou a eu de la fièvre au cours des dernières 24 heures.

  • 2. A soigné ou est entrée en contact avec les fluides corporels d'une personne connue ou fortement suspectée d'avoir la maladie à virus Ebola, ou a été dans une zone touchée par le virus Ebola dans les 21 jours précédents. Les fluides corporels sont : le sang, la salive, le mucus, les vomissures, les urines, les selles, le sperme, les sécrétions vaginales, la sueur, les larmes, le lait maternel, la bile et la lymphe.

  • Si la réponse aux DEUX questions est OUI, Ebola doit être suspectée et l'étape 2 devrait être mise en œuvre.



Les symptômes initiaux de l’EVD peuvent inclure :

  • Les symptômes initiaux de l’EVD peuvent inclure :

    • fièvre
    • maux de tête
    • douleurs articulaires et musculaires
    • maux de gorge
    • faiblesse intense
    • crampes d'estomac
    • diarrhée
    • vomissements
    • saignement (par exemple du nez ou de la bouche, ou présence de sang lors de diarrhée ou dans vomissements).


Étape 2 : Référer le cas suspect

  • Étape 2 : Référer le cas suspect

  • 1) À chaque fois que possible, isoler le patient dans une pièce séparée ; et

  • 2) Contactez les services d'urgence appropriés (en leur demandant d'envoyer une équipe de personnels formés et protégés pour transporter cette personne à l'établissement de santé désigné).

  • Si vous savez ou soupçonnez que quelqu'un dans votre communauté peut avoir la maladie à virus Ebola, encouragez et aidez cette personne à demander immédiatement un traitement médical approprié auprès d’un établissement de santé approprié. Les personnes atteintes de maladie à virus Ebola ne devraient pas être traitées à domicile.



Le virus Ebola n’est pas un virus résistant et il peut être éliminé par l’un des moyens suivants :

  • Le virus Ebola n’est pas un virus résistant et il peut être éliminé par l’un des moyens suivants :

    • Les produits à base d'alcool contenant 80% d'éthanol (v/v) ou 75% d'alcool isopropylique (v/v)
    • L'hypochlorite de sodium (eau de Javel) ou l'hypochlorite de calcium (poudre de blanchissement) à des concentrations appropriées (0,5% pour désinfecter des objets et des surfaces)
    • La chaleur (1 heure à 60⁰C ou 5 minutes à 100⁰C)
    • Les rayons UV ou le rayonnement gamma
    • Le savon et l’eau


Le lavage des mains avec de l'eau et du savon ou l’usage de désinfectant à base d'alcool pour les mains est essentiel pour prévenir la propagation du virus Ebola. C’est un message clé à la fois pour le personnel pharmaceutique et le public.

  • Le lavage des mains avec de l'eau et du savon ou l’usage de désinfectant à base d'alcool pour les mains est essentiel pour prévenir la propagation du virus Ebola. C’est un message clé à la fois pour le personnel pharmaceutique et le public.



Comment faire pour effectuer l'hygiène des mains :

  • Comment faire pour effectuer l'hygiène des mains :

    • A. Nettoyez vos mains en les frottant avec un désinfectant à base d'alcool, qui constitue la méthode préférée pour assurer une antisepsie de routine des mains lorsque ces dernières ne sont pas visiblement sales, ou
    • B. Se laver les mains à l'eau et au savon quand elles sont visiblement sales ou visiblement souillées par le sang ou d'autres fluides corporels ou à la sortie des toilettes.
  • Résumé technique :

    • A. Friction hydro-alcoolique des mains (20-30 secondes) : appliquer suffisamment de produit pour couvrir tous les parties des mains ; frotter toutes les surfaces cutanées jusqu'à ce qu’elles soient sèches.
    • B. Lavage des mains (40-60 secondes) : sur les mains mouillées, appliquer le savon ; frotter toutes les surfaces; rincer les mains et sécher soigneusement avec une serviette à usage unique ; puis utilisez cette serviette pour fermer le robinet.


Les pharmaciens et leurs associations peuvent jouer un rôle actif en élaborant et en affichant des documents d'informations pour la communauté (Affiches, dépliants, sites Web, des messages texte, des alertes d'applications, etc.)

  • Les pharmaciens et leurs associations peuvent jouer un rôle actif en élaborant et en affichant des documents d'informations pour la communauté (Affiches, dépliants, sites Web, des messages texte, des alertes d'applications, etc.)

  • Ils peuvent également organiser des séances de questions - réponses dans les écoles, les centres communautaires, etc.

  • Les pharmaciens devraient collaborer activement avec les autorités de santé dans la mise en œuvre des protocoles nationaux relatifs à la maladie à virus Ebola



Pour plus d'informations et de ressources, veuillez bien visiter le site : www.fip.org/ebola

  • Pour plus d'informations et de ressources, veuillez bien visiter le site : www.fip.org/ebola




Dostları ilə paylaş:


Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2017
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə