Yvon gousty professeur (Gestion Internationale des Technologies)

Sizin üçün oyun:

Google Play'də əldə edin


Yüklə 602 b.
tarix26.07.2018
ölçüsü602 b.


CEFI Collaborations Universitaires France Chine ________ Coopérations scientifiques et technologiques avec Shanghai et les provinces voisines _____________

  • Yvon GOUSTY

  • Professeur

  • (Gestion Internationale des Technologies)

  • Université Paul Cézanne Aix Marseille

  • E-mail : yvon.gousty@univ-cezanne.fr


  • I. Le Potentiel scientifique et technologique : un élément important du développement de Shanghai et de sa région.

  • Les Instituts de l’Académie Chinoise des Sciences

  • Les Universités de Recherche

  • Les Zones de Développement Hautes Technologies et les Centres d’Innovations

  • L’excellence scientifique des Institutions du Zhejiang et du Jiangsu.

  • La politique et les structures de la Municipalité de Shanghai en matière de sciences et technologie

  • II. Les collaborations essentielles.

  • Les laboratoires conjoints : Sciences du Vivant, Mathématiques Appliquées

  • Les réseaux de laboratoires : environnement et ressources en eau

  • La valorisation de la recherche et l’innovation technologique

  • Remarque : Un annuaire des scientifiques chinois ayant effectué des séjours de recherche en France



Huit Instituts de l’Académie Chinoise des Sciences (près de 7500 employés dont 1400 chercheurs « seniors »).

  • Huit Instituts de l’Académie Chinoise des Sciences (près de 7500 employés dont 1400 chercheurs « seniors »).

  • S.I.B.S. : Shanghai Institutes for Biological Sciences

  • Coopère avec INSERM, CNRS, Pasteur, Universités,…

  • Institut des Microsystèmes et des Technologies de l’Information

  • Coopère avec ENS, CEA, Universités, ALCATEL, SIEMENS, …

  • 3) Institut de Chimie Organique

  • Coopère avec CNRS, Universités, UNILEVER, … 

  • 4) Institut des Céramiques

  • Coopère avec CNRS, Universités, RHODIA, …

  • 5) Institut d’Optique et de Mécanique et Précision 

  • Coopère avec Ecole Polytechnique, CNRS,…

  • 6) Institut de Recherche Nucléaire

  • Coopère avec CEA,…

  • Institut de Physique

  • 8) Observatoire Astronomique de Shanghai.



B) Les Universités « de Recherche ».

  • Université Jiao Tong 4 Laboratoires Clefs d’Etat

  • Université Fudan 5 Laboratoires Clefs d’Etat.

  • Université des Sciences et Technologies de la Chine de l’Est 2 Laboratoires Clefs d’Etat.

  • Université Tongji 4 Laboratoires Clefs d’Etat.

  • Université Médicale n°2 de Shanghai , Hôpital Rui Jin, Hôpital n°9 de Shanghai (Rattacjée à Jiao Tong) 1 Laboratoire Clef d’Etat.



C) Les Zones de Développement Hautes Technologies et les Centres d’Innovation.

  • Les Zones de Développement Hautes Technologies.

  • Sur les 53 zones habilitées en Chine au niveau national, quatre sont à Shanghai : Zone de Zhangjiang; Zone de Cao He Jing; Zone de Song Jiang; Withub (Jiao Tong).

  • Leur objectif :

  • Intégrer la chaîne de l’innovation technologique, de la recherche fondamentale aux premières étapes de la production et de la mise sur le marché des produits.



2) Les Centres d’Innovation. 

  • Structures rassemblant à la fois nos Incubateurs, Pépinière d’Entreprises, Centres de Ressources Technologiques.

  • Les objectifs : - Création d’activités et de produits nouveaux. - Renforcement du savoir-faire des chercheurs, ingénieurs, gestionnaires pour concevoir et mettre sur le marché des produits, procédés, services nouveaux



Le cas de Shanghai : Les 26 Centres d’Innovation de Shanghai.

  • Répartition par origine des Centres.

  • La Commission S&T de la Municipalité de Shanghai 1

  • Les Parcs «  Hautes Technologies » d’Etat 6

  • Universités 6 Gouvernement locaux 9

  • Divers 4

  • Caractéristiques 

  • Superficie :564 864 m2

  • Nombre d’entreprises :1331

  • Nombre d’employés :20 467

  • Chiffre d’affaire :4,519 Milliard RMB

  • Nombre total d’entreprises sorties avec succès :202



D. L’excellence scientifique du tissu d’institutions proches de Shanghai : le Jiangsu, le Zhejiang

  • JIANGSU

  • 1) Université de Nankin (7 L.C.E.)

  • 2) Université du Sud Est de Nankin (2 L.C.E.)

  • 3) Université de l’Eau (Hohai)

  • 4) Université des Sciences et Technologies de

  • Nankin ( 2 L.C.E.)

  • 5) Université d’Aéronautique et d’Astronautique de Nankin (1 L.C.E.)

  • 6) Agriculture



ZHEZIANG



E) Politique et structures de la Municipalité de Shanghai en matière de sciences et technologie

  • Indépendamment de la contribution de l’Etat Chinois les fonds affectés au développement scientifique et technologique de Shanghai représentent environ 1,89 % du PIB de Shanghai et 1,74 % des dépenses de la Municipalité.

  • La politique et la répartition des moyens sont déterminés par la Commission Science et Technologie. Les éléments essentiels de cette politique sont :

  • Former ou attirer des « talents »

  • Promouvoir la création de Centres de Recherches et plateformes technique (Exemple Institut Pasteur de Shanghai)

  • En collaboration avec des entreprises, développer la recherche dans des axes déterminés (Electronique, Informatique, Matériaux, Sciences du Vivant, Environnement).

  • Encourager l’établissement de Centres de Recherches avec des entreprises

  • Développer l’Innovation Technologique



II. LES COLLABORATIONS ESSENTIELLES

  • A. Les laboratoires conjoints

  • Le « Pôle Génomique »

  • Avec CNRS, INSERM, PASTEUR/ACS, UMS2, SIBS

  • 1000 m2 de laboratoires à Shanghai équipés (400 000 € d’équipement)

  • 2) Institut Sino Français de Mathématiques Appliquées

  • Recherches conjointes sur des projets scientifiques et techniques associant milieux universitaires et industriels (Analyse Numérique, Mathématiques Financières, Equations Différentielles, Théorie du Contrôle,..)

  • Associe Ecole Polytechnique, Paris 12, …

  • Il dispose de locaux et moyens informatiques a l‘Université Fudan

  • Le Centre de Recherche Sino Français en Information Biomédicale

  • INSERM, Université de Rennes 1, Université du Sud Est à Nankin : concerne Imagerie Médicale et nouvelles thérapies non invasives



B. Les Réseaux de laboratoires

  • Programme de Recherches en Réseau : Ressources en Eau

  • Associe :

  • INSA de Lyon, INPL, Université de Montpellier II, Université Tongji Université Hohai.



C) La Valorisation de la Recherche et l’Innovation Technologique

  • Echanges de jeunes pousses entre des Centres d’Innovation Chinois et des Incubateurs ou Pépinières français.

  • Accord général + accords particuliers par des collectivités territoriales.

  • Objectifs :

  • « Création » d’entreprise innovantes en Chine sur de « niches », et vice versa.

  • Insertion dans les milieu de développement technologique chinois et vice versa



L’annuaire du Réseau Sino-français de la Recherche Scientifique



CONCLUSION

  • Une volonté des partenaires chinois d’aboutir à des coopérations scientifiques et technologiques solides et efficaces.

  • Un désir de ces partenaires de former les cadres industriels et de recherches de haut niveau à travers ces coopérations par la recherche.

  • La coopération par la recherche offre une opportunité particulière d'établir l’indispensable « Guan Xi »

  • Un vœux de responsables chinois : établir des « Advisory Boards » Recherche / Entreprises à l’image de ceux existant aux Etats-Unis.




Dostları ilə paylaş:
Orklarla döyüş:

Google Play'də əldə edin


Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2017
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə