Articles de presse parus de 1997 à nos jours robjak



Yüklə 70,93 Kb.
tarix28.10.2017
ölçüsü70,93 Kb.
#17558


Articles de Presse
de 1997 à nos jours


ROBJAK
(Robert JACQUES)

Site : www.robjak.com

Année 1997

 

Quincieux - Le temps des livres (Le Progrès édition Villefranche - 06/11/1997)

Le 18 octobre, une centaine de visiteurs a pu profiter de la matinée portes ouvertes pour visiter la nouvelle bibliothèque municipale et découvrir les animations préparées à cette occasion... la BD avec Antoine Ronzon, dessinateur, qui a réalisé en direct une planche de BD...Parallèlement était abordé le thème de l'anticipation grâce à Robert Jacques (Robjak), auteur quincerot, qui présentait et dédicaçait son livre "Futura", roman d'anticipation. Une fois encore, le "temps des livres" fut l'occasion de découvertes intéressantes et de rencontres sympathiques.

__________


 

Année 2001

 

Nouvelles pages : Le passage (Le Progrès éd. Lyon - 20/04/2001)

Ecrivain caladois, Robert Jacques (Robjak) aborde dans son second roman, un thème qui le passionne depuis toujours : la frontière entre le réel et l'irréel. Son héros, blessé par un chasseur, se bat contre la mort, et découvre, après sa guérison, la possibilité de voir au-delà du spectre habituel de l'être humain. A mi-chemin entre science-fiction et philosophie, un thème original et une vraie réflexion sur la science, la nature et l'homme.

 


Année 2003

Quincieux : un écrivain quincerot à la "Vague des livres" (Le Progrès

éd. Villefranche - 15 mars 2003

Robert Jacques (Robjak) se tient à disposition de ses lecteurs, dans le cadre de "La Vague des Livres" qui se tient à Villefranche sur Saône jusqu'à demain dimanche.

Ecrivain local, Robert Jacques participera pour la deuxième année consécutive à "la vague des livres" de Villefranche sur Saône, salle des Echevins jusqu'au 16 mars. A cette occasion, il présentera son 3è roman "Carole, la Caladoise" dont l'intrigue se passe essentiellement à Villefranche.

Né à Trévoux, et domicilié à Quincieux depuis 1986, Robert Jacques (Robjak) est un véritable amoureux de l'écriture puisque cette envie d'écrire l'a pris dès son plus jeune âge, ses premières lignes datant de son entrée au collège. Passionné par l'inexpliqué, l'étrange, l'univers et le corps humain, il n'a pu suivre intégralement les avancées scientifiques dans tous les domaines. Il reste néanmoins très intéressé par les progrès effectués sur la recherche du génome humain et sur la place de l'homme dans l'univers.

Ces différents thèmes sont du reste repris dans ses trois romans. Futura (1997) traite du devenir de l'homme, met en doute l'équité d'un régime égalitaire instauré au XXIIIé siècle et annonce certaines avancées scientifiques aujourd'hui réalisées ou en passe de le devenir. Le passage (2001) campe l'homme dans notre contexte actuel, annonce une possible multiplicité de formes de vie et traite de rapports humains inhabituels. "Carole, la Caladoise" dénonce les dérives possibles du clonage humain reproductif. "Conscient de la multitude de livres sur le marché, chaque année, je reste à la disposition des visiteurs désireux d'aborder un des thèmes que j'ai traités et des personnes qui souhaitent découvrir mes romans" indique Robert Jacques.



Un jour, un auteur d'ici (Le Progrès éd. Villefranche - 14 mars 2003)

L'énigmatique Carole de Robert Jacques (Robjak)

La voix est posée, le ton est calme et l'envie de convaincre ou de tenter de répondre à tous les mystères qui entourent l'homme et l'univers, est suffisamment forte pour qu'on l'écoute avec beaucoup d'attention... Ses paroles un peu énigmatiques de scientifique qui doute, nous incitent à plonger dans la lecture de son dernier roman, "Carole, la Caladoise". Les habitants de Villefranche, directement concernés par ce titre révélateur ainsi que tous les autres lecteurs avides de mystères et de plans machiavéliques, vont être précipités dans un univers passionnant, emportés par une intrigue tissée de main de maître.

Robert Jacques (Robjak) y dénonce les dérives possibles du clonage humain reproductif. Toute l'histoire se déroule à Villefranche et tient le lecteur en haleine jusqu'à la dernière ligne. En refermant le livre, chacun s'interroge sur le bien-fondé d'une telle reproduction humaine.

Robert Jacques, originaire de Quincieux, sait nous faire découvrir avec bonheur la région de Carole, la Caladoise. Le roman vient de sortir des presses. Il le propose à côté de ses deux précédents ouvrages, "Futura", qui annonce, trois siècles plus tard, certaines avancées scientifiques en passe de devenir réalité, et "Le passage" qui décrit une possible multiplicité des formes de vie sur fond de rapports humains inhabituels.

Sous des dehors réservés, presque timides, Robert Jacques donne rendez-vous à tous les amoureux de bons livres sur le stand de la Maison de la Presse. Une belle découverte en perspective d'un écrivain régional qui sait nous entraîner dans l'étrange et l'inexpliqué. Peut-être même dans l'inexplicable !...

Article signé Michel Verrier



Vos livres de vacances : Carole, la Caladoise (Villefranche magazine - juil.2003

Avec ce troisième titre, Robert Jacques (Robjak) interpelle ses contemporains sur le clonage humain. L'action se passe en Calade, mais les enjeux débordent largement nos frontières. Un monde impitoyable, machiavélique et mystérieux à travers une de ces intrigues bien ficelées dont l'auteur a le secret.


Littérature : Aimeriez-vous une Caladoise ? (Ensemble - septembre 2003)

Carole Lunion en tout cas est fort tentante, mais avons-nous affaire à elle-même ou à l'une de ses clones ?

Robert Jacques (Robjak), le jour agent de la succursale de Lyon, la nuit écrivain, nous narre la rencontre entre cette directrice d'agence matrimoniale et l'un de ses clients, Gilles Duplik, une espèce de docteur Frankenstein qui cherche la femme idéale afin de la cloner.

Celle-ci comprend vite le profit qu'elle peut tirer de la situation et n'a de cesse de séduire notre grand nigaud de savant pour qu'il l'aide à réaliser son plan machiavélique. Ses charmes et son intelligence ainsi que son cynisme seront des armes redoutables au service de sa cupidité.

Notre collègue Robert Jacques en est à son troisième roman. L'écriture de celui-ci, de belle taille (360 pages) lui a demandé cinq ans de sa vie, à raison de trois nuits par semaine pendant lesquelles il s'anime à sa table de travail de vingt-deux heures à une heure du matin.

Le résultat est là, un sujet d'actualité, une intrigue haletante et une galerie de personnages attachants bien campés. Pour l'instant ses œuvres ne sont éditées qu'à compte d'auteur, mais pour son nouveau roman, un polar dont il achève les corrections, Robert est en quête d'éditeur.


 





Année 2004

ApérOlivres d'avril: le clonage en question (Le Patriote Beaujolais - 08/04/2004)

La Vague des Livres s'est penchée ce mois-ci sur une question d'actualité contemporaine qui interpelle nos sociétés modernes, le clonage humain. L'association recèle, dans ses membres, un auteur de Quincieux qui se passionne pour la question, un sujet qu'il a traité en particulier dans un de ses romans intitulé "Carole, la Caladoise".

Passionné par l'inexpliqué, l'étrange et le corps humain, Robert Jacques (Robjak) s'est intéressé très tôt à l'avancée des connaissances scientifiques. Ses études en physique l'ont conforté dans la recherche des limites de l'homme.

Trois romans fantastiques sont nés de cette quête : "Le passage", "Futura ou la superposition des mondes" et le dernier, "Carole, la Caladoise". Des interrogations qui rejoignent presque celles d'un Bernard Werber.

Pour son quatrième ouvrage, "Ils... Hold-up à la Road International Bank", Robert Jacques a fait dans le 100% polar (avec comme il se doit, une intrigue amoureuse). Le romancier s'est intéressé non seulement au hold-up lui-même, mais aussi à tout ce qui va en découler, notamment l'enquête. Il analyse aussi tout particulièrement les comportements, les liens entre tous les protagonistes de cette affaire : le personnel et la direction de la banque, le responsable de sécurité... Le livre est disponible, à Villefranche, à la librairie des écoles.

Le clonage fait des vagues mais aussi des livres (Le Progrès éd. Villefranche  13/04/2004)

La Vague des Livres abordait lors de son dernier apéro livre  le sujet du clonage. Un vaste thème évoqué en compagnie de Robert Jacques (Robjak), auteur de "Carole, la Caladoise", livre traitant d'un sujet pour lequel il se passionne et dont il prépare actuellement la suite.

Les habitués de la Brasserie du Théâtre ont donc découvert le clonage sous toutes ses formes : de celui thérapeutique et des cellules souches qui fait sans doute plus d'adeptes à l'heure actuelle que le clonage artificiel quand celui-ci concerne la reproduction du végétal, de l'animal ou de l'être humain. Les débats ont été animés à partir des instructions de l'auteur de Quincieux : Robert Jacques faisait ainsi un petit historique, relevant notamment que le premier transfert d'embryon chez un lapin remontait à 1890 et que les tentatives, exactement 276, en 1996 sur la brebis Dolly ont abouti à son euthanasie l'an passé pour cause de vieillesse prématurée... L'auditoire était ainsi interloqué par le fait que nombreux problèmes techniques venaient sans cesse se substituer à ceux, aujourd'hui résolus, du début : un thème qui, s'il apparaissait difficile au départ, répondait à la diversité des propos qu'entendent perpétuer les apéros livres de la Vague des Livres

Culture : A rencontrer (Echo Beaujolais - avril 2004)

Jacques Robert, écrivain résidant à Quincieux, qui vous dédicacera son dernier livre "Carole, la Caladoise" (2003) dénonce les dérives possibles du clonage humain reproductif, aujourd'hui sujet brûlant de l'actualité. Pleine de suspens, l'intrigue qui se déroule à Villefranche sur Saône est le prétexte pour inviter le lecteur à s'interroger sur le bien fondé d'une telle reproduction humaine, qui pourrait voir le jour dans les prochaines décennies.


Villefranche - 527 livres en jeu (Le Patriote Beaujolais - 30/07/2004)

Juste avant l'été, les organisateurs ont souhaité clore de façon sympathique la 3è Vague des Livres en Beaujolais. Et comme pour toute fin d'année qui se respecte, il s'agissait d'une remise de prix. Le "Jeu de la Vague" faisait partie des nouveautés de cette 3è édition. Il s'agissait de découvrir le nombre d'ouvrages qui la composaient : 527 exactement. M. Georges Armand de Monthieux (01) s'en est approché à une unité près. Il a donné la meilleure des quelques trois cents réponses obtenues (un succès pour cette animation qui était joliment disposée à l'entrée de la salle des Echevins). Accueillis par le noyau de l'association, M. et Mme Armand sont repartis avec de nombreux ouvrages qui devraient bien les distraire durant l'été. Présent ce jour à la librairie Myrtille, le romancier Robert Jacques (Robjak) s'est d'ailleurs fait un plaisir de leur signer un exemplaire de "Carole, la Caladoise". Pour les lauréats, le plaisir de la dédicace s'est ainsi prolongé jusqu'à ce jour.





Année 2005

 

Villefranche - Premier ApérOLivres de la saison avec Robjak (Le Progrès éd. Villefranche - 8/10/2005)

Le premier apérOlivres de la saison de l'association de la Vague des Livres a eu lieu lundi avec Robert Jacques. Celui-ci devient Robjak avec son dernier roman "Périls", résultat d'une collaboration efficace avec l'éditeur J. André. Si les quatre ouvrages présentés lors de chaque fête du Livre se sont révélés des tests pour l'auteur, cette dernière tranche de vie a permis à Robjak de révéler tout son talent.

"Futura" en 1997, "Le passage" en 2001, "Carole, la Caladoise" en 2003? etc... tous sont issus de sa passion pour l'inexpliqué, l'étrange, l'univers et le corps humain. Robjak a séduit son entourage professionnel qui l'a encouragé à poursuivre l'écriture, puis ses lecteurs assidus. Il a trouvé enfin ses marques. Si la complexité de l'homme est encore présente dans "Périls", les dialogues sont moins denses, Robjak va à l'essentiel sans s'enliser. L'auteur tient en haleine jusqu'au bout de ces sept jours d'exode durant lesquels il fuit un gigantesque raz-de-marée, entraînant les rescapés volontaires dans son sillage. Une version française de Katrina, en amont puisqu'écrite en juillet dernier, qui met l'accent sur cette évidence : les mauvais instincts de l'homme peuvent se révéler pires que le sinistre lui-même.

Robjak a en prévision un nouvel ouvrage pour 2006, prélude à une longue série à venir. Nous retrouverons l'auteur dans les salons de Saint-Germain au Mont d'Or, le salon de l'Artisanat, et bien d'autres encore, avant la Fête du livre caladoise des 17, 18 et 19 mars…

 

 





 

Année 2006



Quincieux - Robert Jacques (Robjak) à la Vague des Livres (Le Patriote Beaujolais - 16/03/2006)

Qui sait qu'un écrivain vit à Quincieux ? Robert Jacques, né le 17 décembre 1955, marié et père de famille de quatre enfants. Employé de banque depuis 1982, l'envie d'écrire l'a pris très jeune : ses premiers écrits qui datent de son entrée au collège étaient de véritables jeux de rôle qu'il imposait à ses amis d'alors. Passionné par l'étrange, l'inexpliqué, le devenir de l'homme et sa place dans l'univers, il campe ses personnages dans des situations parfois extrêmes et développe leurs réactions, en donnant souvant une grande place aux dialogues. Après ses premiers ouvrages édités à compte d'auteur, il a changé de nom (Robjak) pour marquer sa publication à compte d'éditeur. Robert Jacques participe volontiers aux nombreux salons des livres régionaux. Il sera ainsi présent le week-end prochain à la Vague des Livres de Villefranche, où il présentera "Périls", son dernier roman, paru en 2005. "Périls" , c'est une histoire qui débute avec un séisme centré sur Arles suivi d'un raz-de-marée qui provoquera une vague remontant toute la vallée du Rhöne pour mourir à Lyon. C'est aussi l'exode d'un groupe de rescapés et les réactions du Président de la République d'une part, les cohortes de fuyards et les villages traversés par les sinistrés d'autre part qui sont racontés.

Il profitera de la Vague des Livres pour dédicacer son roman. Cette manifestation littéraire est pour lui l'occasion de représenter Quincieux et son roman a été retenu pour concourir au prix littéraire de ce salon.

Villefranche - Robert Jacques (Le Patriote Beaujolais - 16/03/2006)

Des auteurs de qualité

...Jean-Louis Bellaton, médecin généraliste, maire de Saint-Georges de Reneins, est à la fois artiste peintre et écrivain au Cherche-Midi et fait partie des auteurs qui montent comme Robert Jacques membre de la vague caladoise.



Une imagination débordante.

Robert Jacques, dit Robjak, a présenté son cinquième roman "Périls" édition Jacques André à l'apérOlivre du 3 octobre dernier. Ses ouvrages de fiction se font l'écho des phénomènes de société, de phénomènes naturels, depuis la découverte de notre galaxie, la survie d'un accidenté, le clonage humain, les agences matrimoniales, les rescapés de catastrophes... D'une imagination débordante, il a publié son premier livre en 1997.

.../ Prix littéraire à Christine Navarro... Un second prix a été remis à Robert Jacques (Robjak) pour son roman "Périls"

Quincieux - Robert Jacques (Robjak) récompensé (Le Patriote Beaujolais - 19/03/2006)

Notre écrivain local a été sélectionné pour le prix littéraire de la Vague des Livres avec son roman "Périls" et a terminé en seconde position derrière le roman de Christine Navarro "Le temps d'un été". Bonne continuation à lui et merci pour son accueil chaleureux au salon du livre de Villefranche. Qui sait, peut-être un futur grand écrivain, en tout cas c'est tout ce qu'on lui souhaite.



Le Bois d'Oingt - L'écrivain Robert Jacques reçu aux Framboisiers

(Le Progrès éd. Lyon - 29/04/2006)

L'Association des Framboisiers est bien installée au centre du village et chaque semaine les adhérents s'y retrouvent volontiers pour des moments d'échanges, de découvertes, d'informations...

Cette semaine Emilie Poncet, animatrice de Calad'Impulsion, a convié Robert Jacques dit Robjak, écrivain local, afin qu'il évoque son métier. Celui-ci s'est très volontiers prêté au jeu des questions/réponses soigneusement préparées en équipe et qui ont animé un débat des plus enrichissants. Ainsi l'accent fut mis sur la motivation, le choix des sujets, l'écriture elle-même, la relecture... et au-delà du simple plaisir d'écrire Robert Jacques s'est attaché à expliquer comment fonctionnait le monde de l'édition, le parcours long et difficile pour l'écrivain méconnu qui souhaite faire éditer son ouvrage, avec en ce qui le concerne jusqu'à 120 tentatives auprès d'éditeurs ! Les participants à la rencontre ont manifesté le plus vif intérêt à l'égard des explications  de l'auteur et ont ensuite échangé sur ses ouvrages qui seront sans nul doute leurs prochaines lectures.

Le Bois d'Oingt - Qui est Robert Jacques (Robjak) ? (Le Progrès éd. Lyon - 29/04/2006)

Ecrivain caladois, il a déjà publié plusieurs ouvrages : "Futura", le devenir de l'homme au 23é siècle (science-fiction), "Le passage", le combat d'un homme qui a perdu la vue ; "Carole, la Caladoise", thème du clonage humain ; "Ils", policier ; "Périls", catastrophe.

Ses ouvrages fictifs se font l'écho de phénomènes de société. Il (Robjak) se passionne pour l'inexpliqué, l'univers, le corps humain et est très attentif aux progrès sur le génome humain.

Tout récemment sa carrière a pris une nouvelle dimension avec en mars dernier l'obtention du second prix littéraire à la Vague des Livres 2006 de Villefranche. Il prépare actuellement un nouvel ouvrage, suite de "Carole, la Caladoise".



Un 6eroman pour Robjak de la Vague des Livres (Le Progrès éd. Villefranche - 24/09/2006

Samedi 16 septembre, Robert Jacques qui signe désormais Robjak depuis son livre "Périls" paru en 2005, dédicaçait à la librairie Myrtille. Robjak a trouvé un nouvel éditeur pour ce roman-fiction sur le virus H5N1, avec Jean-Marc Monnot de HDP (Home De Publication), dans la collection les Plumes de Terroir. Spécialiste de fiction, il dévoile une nouvelle fois la complexité de l'homme et la faculté qu'il a de rebondir face aux grandes catastrophes.


 L'histoire est la suivante : La France est grippée, le virus H5N1 a fait d'innombrables morts et les gens ont peur. Une immigrée devient la cible des habitants de son village d'accueil et elle comprend vite que sa vie est en danger. Elle doit fuir, non pas la grippe aviaire, mais la folie de son entourage...

Robjak à l'apérOlivres pour un 6e roman-fiction (Le Progrès éd. Villefranche - 18/10/2006)

C'est jeudi dernier, au local de la Vague des Livres, devant une vingtaine de personnes y compris son propre éditeur, que Robert Jacques, plus connu sous Robjak s'expliquait sur son dernier ouvrage. Geneviève Genon a pris plaisir à présenter le sixième roman-fiction de Robert Jacques .../... "H5N1, le virus envahisseur".

A la question : "Pourquoi ce besoin de parler encore de catastrophes ?", Robjak s'est dit atterré par ces phénomènes terrifiants comme le sang contaminé, Tchernobyl, le tsunami..., avec le sentiment que ces événements sont décriés plusieurs jours durant, mais tout aussi vite oubliés. Avec ses romans, il veut laisser ainsi une trace à la postérité qui se devra d'être plus méfiante. Robert Jacques essaie de camper la nature humaine qui a la volonté de s'en sortir dans les cas extrêmes, autour de belles histoires d'amour, puisque l'amour aide aussi à se sortir des situations tragiques. Parmi les descriptions de l'ouvrage, celle d'un vieux couple de paysans que Robjak a effectivement rencontrés, a séduit le public.

Quincieux - Robert Jacques a présenté son livre (Patriote Beaujolais - 19/10/06)

Robert Jacques (Robjak) aborde le sujet de la grippe aviaire dans son dernier roman "H5N1, le virus envahisseur", à travers l'exode d'une réfugiée, persécutée par les habitants de son village d'accueil qui voient en elle la cause de l'épidémie.

L'auteur quincerot a présenté son livre à la librairie Myrtille à Villefranche sur Saône le 16 septembre et autour d'un apérolivre, toujours à Villefranche, le 12 octobre. Une vingtaine de personnes étaient présentes, dont son éditeur. Il dévoile une nouvelle fois la complexité de l'homme et la faculté qu'il a de rebondir face aux grandes catastrophes (séisme, inondation, épidémie...)

Robert Jacques précise que, bien que la grippe aviaire ne fasse plus la une des journaux, le risque de pandémie est pris très au sérieux par les gouvernements des pays européens. En France, des dispositions sont prises pour ne pas figer le pays en cas de pandémie.


Ouest Lyonnais - Un salon du livre bicéphale (Le Progrès éd. Lyon - 05/11/06)

 


C'est le côté sombre de l'humanité qui inspire Robert Jacques (Robjak). Après avoir débuté par des ouvrages de science-fiction, c'est vers la création de romans policiers et de thrillers que cet employé de banque a évolué avant de se consacrer à l'écriture de ses romans "catastrophes". Et si dans ses récits l'auteur aime amplifier à l'extrême les catastrophes et leurs conséquences, il laisse toujours une place de choix à l'amour.

 

 

 


 

 


 


 

Année 2007



Un Quincerot qui fait parler de lui (Le Patriote Beaujolais - 22 mars 2007)

Jacques Robert, auteur quincerot qui commence à se faire bien connaître, était présent à la 6éme édition de la Vague des Livres de Villefranche sur Saône. Son éditeur Jean-Marc Monnot a pu lui remettre les exemplaires de ses romans samedi matin à l'ouverture du salon. Cette année, il a eu la satisfaction de vendre des exemplaires de "Carole, qui es-tu ?" à des lectrices venues spécialement pour lui de Neuville, Chasselay, Arnas...

Ses deux romans sortis spécialement pour la Vague : "Carole, la Caladoise", qui est une réédition et "Carole, qui es-tu ?", une nouveauté, deux thrillers dont l'action se passe à Villefranche.

Jacques Robert participera dans les prochaines semaines à plusieurs salons : Craponne les 24 et 25 mars, Ambierlé le 8 avril, Lucenay le 13 mai, Chevinay le 27 mai, puis Parmilieu, Saint-Germain, Champagne au second semestre.



Robert Jacques (alias Robjak) (Echo Beaujolais et Ouest Lyon - mai 2007)

Il est né à Trévoux, il a fait ses études secondaires à Villefranche, il habite Quincieux et il travaille à Lyon. D'un naturel réservé, il s'enflamme pour parler de ses livres, de son parcours difficile d'auteur, de ses rapports privilégiés avec ses lecteurs lors des salons littéraires. Il aime bien les régions lyonnaise et caladoise qui lui servent de cadre pour la majorité de ses romans. Il est auteur de sept romans parus de 1997 à 2007 (science-fiction, thriller, policier, catastrophe). Dans la totalité de ses romans, Robert Jacques place ses héros dans des situations extrêmes et exploite la faculté des hommes à se tirer d'affaire. Au fil des pages, il parvient à faire aimer des personnages, comme "Carole, la Caladoise", qui ont des comportements détestables et cruels. Robert Jacques présentera son dernier roman "Carole, qui es-tu ?" à l'ApérOlivres du 10 mai à Villefranche (93 rue Roland - 19 heures) Présent au marché du livre le 13 mai 2007 à Lucenay.



Carole bis pour l'écrivain Robjak (Le Progrès éd. Villefranche - 12 mai 2007)

La Vague des Livres présentait un de ses auteurs, Robjak, ce jeudi dans son local du 93 rue Roland. Geneviève Genon, porte-parole de cet écrivain de romans noirs, dans lesquels se mêlent les affaires de cœur, a dépeint le contenu de ce septième roman. Avec "Carole, qui es-tu ?" édité chez HDP et Jean-Marc Monnot, Robjak répondait à la demande de ses lecteurs qui attendaient une suite à "Carole, la Caladoise". Toute l'histoire se déroule au cœur du Beaujolais, de la rue nationale, des conscrits, de Trévoux, de la sortie du Beaujolais nouveau, avec des descriptions et des dialogues plus importants que dans les romans précédents.

Carole, clonée, directrice d'une agence matrimoniale, machiavélique à souhait fait tourner bien des têtes dans ce thriller plein de rebondissements, à la chute totalement inattendue.

"Carole, qui es-tu ?" et "Carole, la Caladoise" sont en vente à la librairie Myrtille, 589 rue nationale, 69400 Villefranche sur Saône.



Littérature --- La suite de Carole, la Caladoise (Le Pays - 1 juin 2007)

Récemment invité à l'Apér'O'Livres de l'association de la Vague des Livres en Beaujolais, l'écrivain lyonnais Robert Jacques, alias Robjak, s'est fait un plaisir de parler aux personnes présentes de "Carole, qui es-tu ?" Son 7é roman est une suite de "Carole, la Caladoise" mais l'auteur ne dit pas si son nouvel opus aboutirait à une trilogie. En tout cas, ses premiers lecteurs ont aimé ; ils lui ont même demandé de poursuivre cette histoire qui se déroule entre Beaujolais nouveau et fête des conscrits. La fin, jugée trop peu morale, les aurait quelque peu laissés sur leur faim...Il y est toujours question du clone de Carole, qui s'est substitué à elle dans sa vie privée comme dans sa vie professionnelle. Mais un élément nouveau vient interférer dans cette imposture. Un certain Richard Lelion se déclare à elle comme son amour de jeunesse, mais Carole-bis n'est pas au courant. Son modèle ne lui a rien transmis sur cet épisode qui, pourtant, semble avoir beaucoup marqué Richard... Ce dernier est trop content de pouvoir retisser les fils de son passé sentimental, comprendre le départ subit de sa "fiancée" qui l'avait quitté le jour de ses quinze ans (un fait tiré de la vie réelle de l'auteur).

L'employé de banque (Lelion), très perturbé par ces retrouvailles, ne comprend pas la froideur de celle qu'il prend pour son amour perdu. Père et employé modèle, il change brutalement de caractère. Lelion harcèle Carole et mène même une enquête auprès de son entourage. Carole sent le danger. Femme d'un homme très riche et patronne d'une agence matrimoniale de Villefranche, elle est, avant tout, soucieuse de poursuivre sa vie de substitution. Alors Carole n°2 a l'idée de mettre sur le chemin de l'individu entreprenant une jolie nymphomane... Et le lecteur est entraîné dans une aventure haletante. "Carole, qui es-tu ?" par Robjak aux éditions HDP.
Actus --- Le Beaujolais se livre (VILLEFRANCHE Magazine - juin 2007)

Robert Jacques, alias Robjak, vient de sortir son 7è roman "Carole, qui es-tu ?" (éd. HDP). L'ouvrage se passe entièrement à Villefranche à l'époque des conscrits et du Beaujolais nouveau. Richard Lelion mène l'enquête sur Carole, son amour d'enfance. Mais nous n'en dirons pas plus...


MONPLAISIR - Un marché et des dédicaces (Le Progrès éd. Lyon - 10 décembre 2007)

Comme tous les seconds dimanches de chaque mois, la place Ambroise Courtois de Monplaisir accueille le marché du livre ancien et d'occasion.

Pour la première fois, des auteurs étaient présents ce dimanche (9 décembre) sous le kiosque pour une séance de dédicaces. Parmi les écrivains : Pierre et Michel Tamain, Serge et Nicole Barnoud, Gérard Recorbet et Robjak qui inauguraient ce nouvel élément qui sera désormais renouvelé régulièrement.




 













Année 2008

A suivre - Robjak à l'INSA - (Le Progrès éd. Lyon - 27/01/08)

La France est grippée. Le virus H5N1 a fait d'innombrables morts et les gens ont peur. Dans cette situation tendue, l'Homme a besoin de trouver des responsables pour conjurer le mauvais sort. Natacha Liescut, immigrée roumaine, est devenue la cible des habitants de son village. Très vite elle comprend que sa vie est en danger. Elle doit fuir, non pas la grippe aviaire, mais la folie de son entourage. Que d'épreuves et d'émotions pour cette victime de la folie humaine...

 C'est un thriller haletant et captivant, sur fond d'épidémie planétaire, où la réflexion se mêle à l'action et au suspense que l'auteur Robjak viendra présenter mardi 29 janvier à 18 heures dans la salle des expositions du centre des Humanités de l'INSA devant un public passionné de littérature. Une œuvre de science-fiction profondément ancrée dans la réalité et dans l'actualité et qui amène le lecteur à s'interroger sur la folie des hommes.

 Un roman d'anticipation bien proche de notre quotidien. Ce rendez-vous proposé par Philippe Bousquet est le troisième de la saison, une ouverture sur les lettres pour la grande école et tous ceux qui désirent les rejoindre. Entrée libre.

Soirées littéraires : un premier trio d'écrivains (Le Bois d'Oingt) - (Le Progrès éd. Villefranche / Saône  - 18/10/08)

La première des trois soirées littéraires proposées par la médiathèque municipale et l'association les Framboisiers s'est déroulée ce jeudi avec un public certes un peu restreint mais totalement conquis par les présentations d'ouvrages des écrivains présents. Dans un premier temps, Claude Vial... Lui succéda Gérard Recorbet... Quant au romancier Robjak, il a présenté ses ouvrages de fiction écrits "sur un coup de cœur ou de colère", en plaçant ses héros face à des situations extrêmes (clonage, grippe aviaire, tsunami...) et incluant toujours une histoire d'amour dans ses récits.



Année 2009

Livre - Le président inspire les auteurs      (Le Pays Roannais - 25/09/09)

Membre actif de l'association de la Vague des Livres en Beaujolais, le romancier des Monts d'Or, Robert Jacques, vient de sortir un nouvel ouvrage qu'il a astucieusement dénommé "Le livre défendu" (Édition Édilivre-AParis).

Dans ce livre paru à la mi-juin, on est loin de "Carole, la Caladoise" ou de "Futura, la superposition des mondes". Pas de science-fiction, pas d'intrigue compliquée, Robjak, l'auteur, s'est intéressé cette fois-ci à notre... Président de la République. Comme beaucoup, il a été sensible à l'hyper-médiatisation de l'homme politique et cela lui a donné l'envie d'écrire sur la "peopolisation" de la vie politique française. "J'ai travaillé sur le livre au début de la campagne des présidentielles, nous étions alors en pleine Sarkomania" explique-t-il avec amusement. Toutefois l'écrivain se garde de porter un quelconque jugement sur l'homme et ses actions. Le locataire de l'Élysée est juste le prétexte du Livre Défendu.

 L'opus se décompose de façon très originale en deux parties. Dans la première, un certain Jean Routier désire écrire un livre sur M. Sarkozy et contre l'avis de son épouse. Il se retourne alors vers la sœur de celle-ci avec qui il noue une complicité affective très forte... "Le livre défendu" se poursuit par le contenu du document écrit à quatre mains. Il conte l'aventure d'un entrepreneur qui se lance dans la création de jeux de société à l'effigie des hommes politiques.

 Loin de ses livres plus exigeants, M. Jacques a voulu changer de registre. Au fil de lignes parfois autobiographiques, on sent que Robert Jacques s'est lâché. "J'ai essayé de changer mon style, parfois un peu académique, en y mettant plus d'humour"  dit-il. Le lecteur jugera, comme, sans doute, le Président de la République qui en a reçu, en primeur, un exemplaire.
 Pour approfondir le sujet, rendez-vous le 23 octobre avec l'auteur, à 18h30, au Blablathé (rue de Thizy).

 Ouvrage disponible sur son site (www.robjak.com).


Robjak, l'homme de Quincieux  (Ouest Lyon – octobre 2009)


M Robjak, Robert Jacques de son vrai nom est un auteur régional qui réside à Quincieux. Il se définit comme un romancier qui, dans ses livres, s'appuie toujours sur un fait de société : le clonage dans "Carole la Caladoise", une catastrophe naturelle dans "Périls", la grippe aviaire dans "H5N1"... son dernier roman "Le livre Défendu" est un clin d'œil humoristique à la "Sarkomania".

  Fort d'un lectorat fidèle, il n'hésite pas à aller au devant de ses lecteurs. 

Ses prochains rendez-vous :

 - 11 octobre 2009, salon du livre d'Attignat (01)

 - 23 octobre 2009 - 18h30, apérolivre au "Blablathé" à Villefranche

 - 14 novembre 2009, salon du livre de Chazay d'Azergues.

 En 2010 : vague des livres à Villefranche et la désormais incontournable fête du livre à Lucenay en mai 2010.

 Son dernier roman : Le livre défendu

 Les lecteurs friands des romans de Robjak retrouveront dans ce huitième titre des personnages toujours aussi attachants, un style d'écriture propre à l'auteur, un suspense toujours aussi bien orchestré et une place énorme pour l'amour. "Jean Routier, romancier amateur peu connu, a envie d'écrire un conte moderne sur Sarkozy mais son épouse est fermement opposée à ce projet. Doit-il renoncer à l'écriture de ce qu'il pressentait être le livre de l'année ? Non, bien sûr, mais écrire en cachette n'est pas facile, surtout lorsque l'inspiration fait subitement défaut et qu'il faut faire appel à une tierce personne, la propre sœur de sa femme. Mais tout n'est pas simple et l'aventure ne s'arrête pas là !"

 Cet excellent roman est illustré par un dessinateur de talent : Bib, bien connu des lecteurs du journal..

Robert Jacques : "J'ai beaucoup d'imagination"

(Le Progrès - Ed. Villefranche 23/10/09)

Depuis que Robert Jacques, alias Robjak, écrit des romans, sa vie a pris un autre sens. Aller au fond des choses, obtenir et retenir ce et ceux qu'il rencontre, sont autant de ses comportements qui se sont affinés au fil du temps. Né à Trévoux en 1955, il vit à Quincieux depuis 1986. C'est en classe de sixième qu'un professeur de mathématiques, paradoxalement, déclencha chez lui un vif intérêt pour le français et l'écriture.

 Après sept romans écrits entre 1997 et 2007, "Carole, la Caladoise" et "Carole, qui es-tu ?" entre autres, l'auteur publie "le livre défendu" sorti en juin 2009. Une nouvelle histoire d'amour "sujet intarissable qui peut s'écrire à tous les temps", un nouveau fait d'actualité qui constitue la toile de fond : voilà les ingrédients habituels qui composent les ouvrages du romancier. "L'écriture donne un sentiment de puissance parce que l'on dirige ses personnages comme le ferait un chef d'orchestre avec ses musiciens" convient-il avec assurance. Passionné, débordant d'imagination, l'auteur nous dévoile une aisance avec les mots et les genres qui grandit avec le temps.

 Dans "le livre défendu", le narrateur bien présent, les dialogues et les interjections, donnent à la lecture un caractère vivant. Facile et agréable à lire.

 L'écrivain présentera "le livre défendu" ce vendredi à 18h30 au Bla-bla-thé, au cours d'un Apéro-livres. - Note - Renseignements : www.robjak.com



Année 2010

Robjak, le livre défendu  - Edilivre 2009,chez lez libraires depuis décembre (mensuel "Devant chez vous" n°52 -janvier 2010, rubrique culture,littérature) 

Sous le pseudonyme de Robjak, à consonance quelque peu slave, se cache un être sensible, affable, ironique, d'une grande discrétion, mais aussi un homme de lettres dont la pratique romanesque date déjà d'une décennie. Son champ d'action c'est le roman sous toutes ses formes : la science fiction, le roman policier, le thriller, le roman catastrophe etc. Ici, "Le Livre Défendu" se veut être un divertissement avant tout, en caricaturant le temps présent.

Un auteur, qui court après le succès, veut faire un gros coup pour atteindre la notoriété, mais c'est sans compter avec l'hostilité de son épouse qui ne croit guère en son "génie" d'écrivain... et "le petit mari" de filer doux devant l'impérative moitié, d'où le refuge pour "l'artiste" dans une clandestinité, une dissimulation toujours plus prégnante, un mensonge permanent, une vie biaisée... Car le sujet du livre sur lequel tombe le véto de Madame est une satire de l'actuel chef de l'État... Sujet tabou s'il en est pour elle ! Mais, on le sait, c'est dans la clandestinité que se dessinent les grands destins, écrire en se cachant augmente la difficulté mais aussi l'exhaltation de ce petit employé de péage d'autoroute. Heureusement l'écrivain trouve une alliée en la personne de sa belle-sœur, l'amitié devient ambigüe, la passion s'en mêle, rentrée et libérée tout à la fois. D'où de belles pages sur le remords, la vengeance, la sublimation, la frustration.

Robjak, en fin psychologue du couple, parle tendrement de ces allers et venues entre tentation retenue, passage à l'acte : atermoiement terrible des sentiments, hésitations cruelles, lâchetés mesquines puis lassitude, oubli de la passion. Un roman sensible où l'actualité bat son plein, où les médias sont omniprésents, ceux-là mêmes qui font et défont les carrières, provoquent des engouements frénétiques, jusqu'à la création d'entreprise pour exploiter des filons juteux. Il y a aussi les problèmes du monde contemporain pour ce qui concerne les nouvelles relations Homme-Femme. Comme toujours sous le masque de la parodie se cache la satire profonde de comportements incohérents et grotesques... Un beau roman à lire avec "Le Canard Enchaîné" et les "Grosses Têtes" à portée de main... une parenté évidente... Sur ce, bonne lecture.



Michel Loude

Robjak récidive avec son dernier livre Hold-up

(le Progrès - édition Villefranche sur Saône - 01/12/2010) 

Robjak, auteur quincerot, né à Trévoux, récidive dans l'écriture avec un neuvième ouvrage : "Hold-up". Bien connu des Caladois pour ses thrillers "Carole la Caladoise" et "Carole, qui es-tu?" parus en 2007, il a aussi publié "Le livre défendu" en 2009. Cette fois-ci, il s'attaque au polar avec une intrigue bien ficelée, sans bruit et sans violence. Son héros, provincial honnête et courageux, est envoyé dans une grande banque parisienne pour y améliorer les règles de sécurité. Sa perspicacité et son implication professionnelle vont lui servir à faire échouer une tentative de hold-up. Hommage au personnel de sécurité, Robjak en profite pour adresser un clin d'œil pas toujours considérée à sa juste valeur. Mais l'œuvre ne ressemblerait pas à l'auteur si on n'y trouvait pas incluse une histoire d'amour. Alors évidemment le héros va tomber amoureux d'une de ses collègues, ce qui ne va pas plaire à tout le monde... "Il y a une suite logique dans le scénario d'un roman policier. Une fois que le scénario est bien bouclé, on ne peut pas trop s'en échapper. J'ai donc trouvé ce genre plutôt facile à écrire et je n'ai eu aucune recherche à faire". Le présent ouvrage sera présenté par Emmanuel Blondin président de la Vague des Livres au restaurant Chez Claudette le 10 décembre à 18h30. L'auteur en assurera la dédicace. Disponible à la librairie Myrtille.






Yüklə 70,93 Kb.

Dostları ilə paylaş:




Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2022
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə