Bilan intermediaire academie de toulouse



Yüklə 16,96 Kb.
tarix27.12.2018
ölçüsü16,96 Kb.
#86745

BILAN INTERMEDIAIRE

ACADEMIE DE TOULOUSE


COLLEGE STENDHAL

59, rue Paul Lambert - B.P. 35 - 31911 TOULOUSE

05.61.40.46.90

Fax : 05.61.40.58.56.

E.mail :0311630d@ac-toulouse.fr

Personne contact : Correspondant ZEP. J.Ph. VIDAL

Elèves concernés : Tous les élèves du collège candidats à la fonction de délégué et la classe concernée.

Titre : Lutter contre les pratiques déviantes. ( n° 3)

Axe national concerné : Thème n° 10 : L’accompagnement éducatif et périscolaire (prévention de la violence, partenariat comité d’éducation à la santé entre autres).

Pistes de travail choisies : N°5 :Comment développer le travail collectif dans l’établissement et avec des partenaires extérieurs ?

Comment donner une réelle représentativité au délégué de classe, tant par rapport aux adultes que par rapport à ses camarades. “ Casser ” le système des leaders, donner de la crédibilité aux élus et faire qu’ils soient reconnus, intégrés par le groupe classe.


RESUME :
Le collège se situe dans le quartier de la Faourette, en Zone d’Education Prioritaire. Il accueille environ 400 élèves souvent issus d’un milieu social très défavorisé (chômage, familles déracinées, absence de repères).Il a en plus été très durement frappé par l’explosion de l’usine AZF. Sa reconstruction, aujourd’hui en voie d’achèvement, met fin à trois ans passés en algecos Un milieu donc très déstabilisé, fragilisé.

MOTS CLES :

DEMOCRATIE

CITOYENNETE

COMMUNICATION

ECOUTE DE L’AUTRE
OBJECTIF DU MODULE :
Que l’élève se sente investi d’une mission.

Permettre à des élèves délégués de classe et aux enseignants le désirant de participer à un travail de réflexion et de mise en pratique, dans leur quotidien personnel et scolaire, d’ “ outils ” sur la confiance et l’estime de soi, le civisme, la gestion des conflits.

Amener les élèves à réfléchir avec des partenaires étrangers à leur environnement scolaire habituel sur leurs comportements et les conséquences de ceux-ci et à travailler ensemble dans le respect et l’ouverture à l’autre, et ce, au travers du rôle du délégué de classe.
PARTENAIRES :

CADAC FORMATIONS Cette structure est bien connue dans l’établissement puisqu’elle participe à des actions depuis plusieurs années, en particulier en direction des adultes dans la gestion du stress post AZF ainsi qu’auprès des IIIèmes Insertion. De plus, elle a proposé au collège un travail sur la Démocratie et la Citoyenneté qui est apparu pertinent dans le projet de formation des délégués et qui entrait dans le cadre de la piste de travail choisie évoquée ci-dessus.
LEVIERS : Un travail concret avec les élèves par une régularité des rencontres et la préparation des élections pour une réelle démocratie.
Des rencontres hebdomadaires d’une heure sont organisées chaque lundi avec les formateurs du CADAC. Elles se divisent en deux périodes :

D’une part, en amont de l’élection des délégués, afin de préparer et de sensibiliser les élèves à ce moment important de la vie de la classe, d’autre part un travail est ensuite mené avec les délégués élus, surtout si ce sont des leaders, en particulier lorsqu’ils rencontrent des difficultés pour mener leur action tant par rapport aux adultes que par rapport à la classe.

Les séances déjà entreprises laissent entrevoir de sensibles changements dans les comportements des élèves. En effet, l’enseignant est heureux de ce partenariat. Il a repris le chemin des mots avec ses élèves : une meilleure communication de professeur à élèves, d’élèves à professeur et d’élèves à élèves. Lorsqu’un adulte rentre dans cette classe, les élèves se lèvent et disent bonjour, ils ont des projets pédagogiques et s’y tiennent de bonne grâce. Les revendications systématiques ont cessé. Si des dérapages ont lieu ils s’arrêtent très vite. Chacun a trouvé sa place. Les intervenants du CADAC sont attendus chaque lundi par toute la classe qui les souhaiterait même 2 heures ! Une réelle complicité s’est établie avec le professeur. Dans cette espace, les élèves apprennent la politesse élémentaire, les gestes de civisme, ils sont amenés à réfléchir sur le sens de leurs propos parfois limites…tout cela dans le respect de la parole de chacun.
DIFFICULTES :
Encore une trop faible participation : Nous avons commencé ce travail début novembre 2003 avec les délégués de classe sur la base du volontariat le mercredi en début d’après midi. Nous avons travaillé avec un noyau dur et fidèle de 4 élèves seulement, certes en difficulté et sans enseignant. On peut expliquer cette faible implication par l’absence d’institutionnalisation du créneau horaire, la plage horaire doit être planifiée dès la rentrée.

Peu d’adultes participent à l’action.


PROSPECTIVE :
Le travail doit être mené auprès de élèves de 6ème, ce qui permet de faire en quelque sorte un “ investissement ” pour l’avenir, de créer une dynamique. Il doit prendre la forme d’une information aux classes de 6° sur le rôle et la fonction du délégué et les qualités attendues de ce dernier et ce, avant les élections, afin d’éviter que des leaders, au mauvais sens du terme, ne se représentent perpétuellement aux élections et de clarifier le rôle attendu du délégué auprès des élèves. Ensuite, interviendra la formation des délégués avec les partenaires extérieurs, les Professeurs principaux, l’Assistante sociale et les CPE. Un état des lieux doit être également fait en classe, ainsi qu’à l’extérieur, afin de déterminer les axes d’action pour la formation.

Ce type d’action pourrait aussi être étendu aux classes de SEGPA dans le cadre de l’apprentissage de la citoyenneté et de la démocratie au sein de la classe.

Yüklə 16,96 Kb.

Dostları ilə paylaş:




Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2022
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə