Passage Portuaire



Yüklə 143.18 Kb.
səhifə1/5
tarix25.10.2017
ölçüsü143.18 Kb.
  1   2   3   4   5

GRR TL-TI

AXE Transport-Logistique

Thème logistique industrielle et portuaire

Appel à projet 2012-2013
Projet structurant Passage Portuaire du conteneur

version du 10 janvier 2012



Durée du projet

- 36 (en mois)

- date de démarrage : 01/10/2010

- date de fin : 31/09/2013

le financement est demandé en deux fois: 2 ans sur le budget 2010-2011 puis 1 an sur le budget 2012-2013, un complément FEDER a été obtenu en fin d'année 2011 sur une durée de 48 mois


Coordinateur GRR TL: Adnan Yassine

Responsable: Sophie Michel – Laboratoire de Mathématiques Appliquées du Havre – Université du Havre



Laboratoires

CERENE – Université du Havre

IRSEEM – ESIGELEC, Rouen

LITIS – Université du Havre, INSA

LMAH – Université du Havre

LMI – INSA, Rouen

UMR CNRS « IDEES » – Universités du Havre, de Rouen et Caen

UMR CNRS « Géographie-Cité », Paris I


CENTRES DE COMPETENCE

CRITT: Robin POTE

IDIT: Valérie BAILLY-HASCOET
OBSERVATEURS

Campus et Comptoir Logistique: Thierry DERREY

Société SOGET : Pascal OLLIVIER

Pôle de Compétitivité NOVALOG: Hugues VALENTON


PARTENAIRES

Consortium pour la Traçabilité et la Sécurité (contact Xavier Brière)

Terminaux de Normandie

Grand Port Maritime du Havre

Pontificia Universidade Catolica do Rio de Janeiro

University of Arkansas at Little Rock

Université de Technologie de Compiègne
COMITE DE PILOTAGE

Coordinateur du GRR TL-TI: Adnan YASSINE

Chef de projet: Sophie MICHEL

Animateur du projet: Thierry DERREY

Thème les nouveaux modèles d’organisation et de transbordement: Serigne GUEYE

Thème la gestion des terminaux: Eric SANLAVILLE

Thème optimisation de l’axe Seine et impacts économiques des ports: Laurent LEVEQUE

Thème traçabilité et gestion des risques dans des systèmes distribués: Adnane CABANI



Table des matières

1) Préambule et contexte 3

2) Avancées et perspectives par axe 5

a) Nouveaux modèles d’organisation et de transbordement 5

b) Gestion des terminaux 7

c) Optimisation de l’axe Seine et impacts économiques des ports 10

d) Traçabilité et gestion des risques dans des systèmes distribués 12

e) Management de l'innovation dans les PME de service intervenant sur le passage portuaire des marchandises 16

3) Demande de financement 18




1) Préambule et contexte



La Haute-Normandie concentre sur son territoire le plus grand complexe portuaire de France pour le commerce extérieur et le 4ème d'Europe. Ce complexe, en compétition avec les meilleures places portuaires du "Range Nord" de l’Europe (Anvers, Rotterdam,..) se doit d’être de dimension internationale. En effet, les contraintes et la compétitivité du transport international maritime modèlent le schéma général des organisations portuaires pour aller d’un modèle de réseau de ports à celui d’un réseau mondial de grand "HUBS" portuaires internationaux, véritable portes d’entrée, de sortie, de collecte et de redistribution du commerce international. La chaîne logistique associée à toute l’activité portuaire peut être appelée le "Passage Portuaire" dans la mesure où le port est un point d’entrée, de sortie, d’entreposage, de stockage temporaire, de collecte et de distribution (terre-mer, mer-route, mer-fleuve, mer-fer) pour les marchandises. D’après ce qui précède, un des enjeux principaux du passage portuaire haut-normand est de rester compétitif, assurer sa croissance en tant que grand "HUB" international répondant à l’ensemble des critères de performances portuaires.
Plus particulièrement, le port du Havre attend une croissance importante du trafic conteneur. Cette croissance (passage de 2,5 à 6 millions d’EVP manutentionnés) est telle qu’elle induit une situation de rupture des modèles jusqu’alors de continuité pour l’organisation du transbordement (chargement, déchargement, desserte, évacuation, acheminement mer, acheminement terre, technologie, sûreté, environnement) et la prise en compte des normes réglementaires (Douane, Union Européenne) et de développement durable (bilan carbone, matières dangereuses). Cette rupture importante en matière de charge, sur fond de compétitivité, nécessite aujourd’hui d’acquérir des connaissances et de faire des recherches sur les thèmes suivants :

  1. l'intermodalité portuaire-routière, portuaire-ferroviaire, portuaire-fluvial et l'aide à la décision pour le dimensionnement des réseaux et le choix optimisé du meilleur moyen de transport;

  2. le tracking pour connaître l'emplacement en temps réel de chaque conteneur, en particulier ceux contenant de la matière dangereuse;

  3. la sécurité et la sûreté pour permettre un passage fluide et répondant aux cadres réglementaires internationaux (éligibilité du passage portuaire haut-normand aux trafics internationaux);

  4. l'interconnexion des systèmes d’information des ports (Le Havre, Rouen, Paris), des zones de stockage, des équipements et infrastructures mutualisées (matériels à haute valeur ajoutée et chers, transit de conteneurs, …);

  5. la productivité avec la redéfinition de l’organisation logistique portuaire intégration des modèles performants au niveau du temps, coût et investissement, de l’automatisation et des modèles étendus (géographiquement) du terminal au territoire au moins régional.

Dans ce contexte, les laboratoires et chercheurs du GRR TL ont choisi d’associer leurs compétences pour répondre à l'appel à projet du GRR-TL-TI de 2010-2011 en proposant un programme pluridisciplinaire, pluriannuel "Passage Portuaire" autour d’une vision partagée d'un maillon de la chaîne globale logistique portuaire, contrainte par les enjeux du passage portuaire et nécessitant de l’excellence à travers la mobilisation de plusieurs champs disciplinaires académiques. En première approche, les laboratoires ont choisi d’aborder le programme suivant 4 axes:



  • AXE1: les nouveaux modèles d’organisation et de transbordement,

  • AXE 2 : la gestion des terminaux,

  • AXE 3 : le développement portuaire en lien avec le développement territorial,

  • AXE 4 : traçabilité et gestion des risques dans des systèmes distribués.

La répartition des acteurs entre les différents axes est résumé dans le tableau ci-dessous:




CERENE

IRSEEM

LITIS

LMAH

LMI

IDEES 

Géog. Cité

IDIT

CRITT

AXE 1










X

X







X

X

AXE 2

X




X













X

X

AXE 3
















X

X

X

X

AXE 4

X

X

X













X

X

Les axes interagissent entre eux en s'échangeant des informations (cf schéma ci-dessous), les résultats des uns deviennent des données pour les autres.


Ce projet, initialement prévu pour une durée de 3 ans, a pour objectifs:

  • la rédaction d'articles dans des revues de recherches spécialisées

  • la soutenance des thèses ayant commencées la première année

  • des plateformes logicielles, des démonstrateurs, des outils d'aide à la décision.

Les résultats obtenus pourront être utilisés au delà de l'échéance de ce projet, en particulier ils pourront être utilisés pour améliorer la compétitivité du complexe portuaire normand: Le Havre- Rouen et Paris.

Les collaborations entre les équipes permettront de développer des modèles plus pertinents et d'avoir une meilleure connaissance du fonctionnement du port étendu. Afin de faciliter les échanges, des séminaires communs faisant intervenir des spécialistes des différentes disciplines sont envisagés. Suite à ces collaborations, des projets nationaux ou européens faisant intervenir les acteurs du ports pourront émerger. L'objectif de ce projet est de construire un réseau de chercheurs expert dans la logistique portuaire. Avec l'aide d'un ingénieur et au delà des trois ans, il sera envisager de regrouper les différents programmes développés durant ce projet dans un logiciel.
Ce projet a donc fait une demande FEDER fin 2010 pour financer en particulier du personnel : stagiaires, ingénieurs, post-doctorants. Ces ressources humaines sont nécessaires à l'avancement et à l'aboutissement de ce projet. Cependant, vu que le financement FEDER d'une durée de 48 mois n'est disponible qu'à partir de novembre 2011, le démarrage de ce projet a été un peu retardé.
Grâce à l'investissement des participants du projet, cette première année a vu des avancés notables qui ont été (et seront) restituées lors de deux séminaires communs (le 1er juillet 2011 et le 9 janvier 2012).



Dostları ilə paylaş:
  1   2   3   4   5


Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2017
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə