Modification de la surface équivalente radar (ser) d'un objet par utilisation de techniques inspirées des reflect-arrays



Yüklə 10,69 Kb.
tarix26.10.2017
ölçüsü10,69 Kb.
#13576








Modification de la surface équivalente radar (SER) d'un objet par utilisation de techniques inspirées des reflect-arrays












Laboratoire d'accueil : UMR CNRS 6164 IETR

La thèse se déroulera à : l’INSA, 20, avenue des Buttes de Coesmes, CS 70839, 35708 RENNES CEDEX 7



Durée : 3 ans à partir de septembre 2013







Descriptif :

La SER d'un objet représente sa signature en réponse à une illumination par une onde EM incidente. En fonction des applications, il peut être important de minimiser cette signature (furtivité) ou de la maximiser (par ex. pour rendre un cycliste plus facilement détectable par un radar anticollision). Parmi les techniques utilisées pour modifier la SER, l'emploi de motifs imprimés identiques répétés périodiquement (surfaces sélectives en fréquence ou métamatériaux) constitue une solution intéressante car adaptable à des supports de géométrie arbitraire (peaux conformées). Les développements récents sur les reflect-arrays offrent de nouvelles perspectives très prometteuses pour cette technique : en effet, dans un reflect-array, les motifs utilisés ne sont plus identiques ; au contraire, une variation judicieuse de leur géométrie sur la surface réfléchissante permet de moduler à souhait la phase du champ diffusé et donc de contrôler la direction du rayonnement. L'objectif principal de cette thèse consiste à exploiter ce degré de liberté supplémentaire dans le cadre d'une application SER en adaptant l'expertise acquise par l'IETR dans le domaine des reflect-arrays. Début 2012, une étude préliminaire (stage niveau Master), a déjà montré que cette technique peut être utilisée pour remplacer un dièdre, dans des opérations de calibrage de SER. Elle a débouché sur un dépôt de brevet [1] et une soumission dans une revue. La thèse visera à exploiter ce nouveau concept pour la maximisation puis à la minimisation de la SER. Elle développera une méthodologie de synthèse pour optimiser la géométrie des motifs sur la surface réfléchissante. L'utilisation de motifs à résonateurs multiples sera privilégiée afin d'atteindre des comportements large-bande ou multi-bande. Enfin, l'extension à des motifs "actifs" sera envisagée pour réaliser des SER variables. Deux équipes de l'IETR (Systèmes Rayonnants Complexes et Télédétection, Propagation et Localisation) seront impliquées dans cette activité transversale entre les antennes et la diffraction.


Mots clefs :

Surface Équivalente Radar, réseaux réflecteurs, détection, furtivité


Références :

[1] R. Gillard et S. Méric, "Dispositif en forme de dièdre aplati possédant une surface équivalente radar adaptée (maximisation ou minimisation)", dépôt de brevet 12/60615, auprès de l'INPI, 8 nov. 2012.[


[2] L. Moustafa, R. Gillard & all, “The Phoenix Cell: A New Reflectarray Cell With Large Bandwidth and Rebirth Capabilities” IEEE Antennas and Wireless Propagation Letters, Vol. 10, 2011, pp. 71-74.
[3] L. Marnat, R. Gillard & all, "Comparison of Synthesis Strategies for a Dual-Polarized Reflectarray," International Journal of Antennas and Propagation, vol. 2012, 10 pages, 2012.





Contact(s) :

Raphaël GILLARD

Stéphane MÉRIC


 :

02 23 23 86 61

02 23 23 87 28

e-mail :

raphael.gillard@insa-rennes.fr



stephane.meric@insa-rennes.fr


Yüklə 10,69 Kb.

Dostları ilə paylaş:




Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2023
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə