Moteurs thermiques



Yüklə 0,55 Mb.
Pdf görüntüsü
səhifə2/5
tarix04.08.2022
ölçüsü0,55 Mb.
#117485
1   2   3   4   5
COMBUSTION ET SURALIMENTATION
3. Processus de combustion 
Dans un moteur diesel, le mélange air-combustible n'est jamais homogène car le 
combustible n'est injecté que vers la fin du temps de compression. 
Le combustible ne peut pas s'enflammer dès que commence son introduction dans le 
cylindre puisqu'il doit, au préalable, emprunter à l'air comprimé dans la chambre et 
aux parois la chaleur qui lui est nécessaire pour atteindre sa température d'auto-
inflammation. 
Théoriquement il faut 20 à 22 g d'air pour brûler 1 g de gazole; en pratique, on utilise 
25 à 30 g d'air, en moyenne, pour brûler 1 g de gazole. 
Un excès d'air est toujours nécessaire car il permet : 
- de mieux brasser l'air et le combustible
- d'enflammer les gouttelettes non mélangées à l'air au moment de l'injection. 
3.1. Compression de l'air 
Le volume d'air présent dans le cylindre après le temps "aspiration" (avec un début 
de mouvement "tourbillonnant" selon la forme du conduit d'admission ou la 
présence d'un déflecteur sur la soupape d'admission) est comprimé par la montée 
du piston vers le PMH. Cette compression engendre une montée rapide en 
température, qui doit atteindre au minimum 500ºC pour assurer l'inflammation 
spontanée du mélange au moment d'injection 
3.2. Analyse de la combustion 
A partir du début de l'injection, quatre phases successives se déroulent : 
Le délai d'inflammation (Points A
B, fig12.1.) 
C'est la phase (très courte) préparatoire à la combustion, qui sépare le début de 
l'injection du début de l'inflammation du combustible. Ce délai, lié à la nature 


Moteurs thermiques 
Chapitre III 
18/10/04 
ITC/GIM Page 
3
Rédigé par prof. PAN Sovanna 
du combustible (indice de cétane) et à certains phénomènes physiques et 
chimiques se décompose en : 
- Délai physique : 
c'est le temps pendant lequel les fines gouttelettes de 
gazole s'échauffent au contact de l'air jusqu'à leur "vaporisation" (variable 
selon la température de l'air, la vitesse, la dimension des gouttelettes et la 
viscosité de combustible, ...). 
- Délai chimique : 
Pendant le temps qui procède l'inflammation, se réalise 
"oxydation" du combustible. La durée est comprise entre 0.001 et 0.002 
seconde, une montée constante de la pression de compression a lieu pendant 
cette phase, proportionnelle à l'angle de rotation du vilebrequin (10 à 20º). 

Yüklə 0,55 Mb.

Dostları ilə paylaş:
1   2   3   4   5




Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2022
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə