Profil de poste ecole d’architecture de lyon poste de professeur



Yüklə 32,15 Kb.
tarix26.10.2017
ölçüsü32,15 Kb.

PROFIL N° 113


CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS D’ECOLES D’ARCHITECTURE
SESSION 2002

PROFIL DE POSTE



ECOLE D’ARCHITECTURE DE LYON

POSTE DE PROFESSEUR




CONCOURS INTERNE




DISCIPLINE Théorie et analyse de l’architecture
Rappel du groupe de disciplines : THEORIES ET PRATIQUES DE LA CONCEPTION ARCHITECTURALE ET URBAINE

_______________


I / CONTEXTE

L'École d'Architecture de Lyon accueille environ 650 étudiants pour l'année 2001/2002 en formation initiale.

Ces effectifs sont en augmentation par rapport à ceux de l'année précédente de 617 étudiants.

L'École a connu une nette progression des demandes d'inscription, tant de la part des candidats français qu'étrangers. 543 dossiers d'inscription en 1ère année ont été étudiés pour cette rentrée universitaire à l'EAL et 130 candidats ont été inscrits en 1ère année. 61 candidats ont été diplômés architecte en 2000/2001, contre 128 en 1999/2000 du fait des sorties de diplômés dus au changement de cursus des études (réforme de 1997).

Les perspectives de développement pour l'EAL, c'est sans conteste les mises en chantier d'un projet de restructuration - extension de ses bâtiments à horizon 2005 et 2010 et d'un projet d'établissement, outil de références en terme d'objectifs et de moyens d'une démarche "qualité". L'élaboration d'un projet d'établissement doit conforter l'autonomie des écoles d'architecture en les préparant aux contrats de développement pour enrichir le dialogue avec l'administration de tutelle et en les dotant d'une base d'évaluation périodique pour améliorer le service public de l'enseignement et de la recherche.

PRESENTATION DE L’IDENTITE PADAGOGIQUE DE L’ECOLE :


La formation initiale reste la mission principale des écoles d'architecture pour former de jeunes professionnels. Depuis la réforme des études mise en place en 1998/1999, il s'agit de préparer à une diversification des métiers de l'architecture, principalement au niveau du 3ème cycle des études. Ceci suppose un développement des enseignements optionnels en 5ème année autour des quatre pôles de formation :

- architecture et technologies de l'information et de la communication,

- architecture, patrimoine et réhabilitation,

- architecture et ingénierie,

- architecture et ville.

Ces quatre axes de formation sont préparés en amont par le choix en 4ème année d'options sur l'informatique, le patrimoine, la construction, le paysage et les espaces publics.


De plus, l'école d'architecture de Lyon a mis en place un double diplôme "architecte-ingénieur" et "ingénieur-architecte" avec deux grandes écoles d'ingénieurs : l'ENTPE et l'INSA.

Parallèlement à la formation initiale, l'EAL développe la formation continue en accompagnement de la nécessaire diversification aux métiers de l'architecture.


Elle a créé, pour l'année universitaire 2001/2002, un cycle de formation continue diplômante avec 17 candidats admis en 1ère année du 2ème cycle. Cette formation d'une durée de quatre années et demi, prépare les stagiaires professionnels des domaines de l'architecture et du cadre bâti au diplôme d'architecte DPLG.
L'EAL a lancé également en 2000/2001, une nouvelle formation professionnalisante à la Haute Qualité Environnementale, en collaboration avec l'Agence Locale de l'Énergie de l'Agglomération Lyonnaise (ALE) et l'école d'architecture de Paris-La Villette.
PRESENTATION DES ACTIVITES DE RECHERCHES SCIENTIFIQUES DANS L’ECOLE
La recherche architecturale est présente à l'EAL à travers trois laboratoires et équipes de recherche :

- le laboratoire ARIA "Applications et Recherche en Informatique pour l'Architecture" fondé en 1988 et rattaché, dix années plus tard, à l'Unité Mixte de Recherche MAP sous la tutelle conjointe du CNRS et du Ministère de la Culture et de la Communication,

- l'équipe de recherche LAF "Laboratoire d'Analyse des Formes" créée en 1979,

- la jeune équipe de recherche qui travaille en réseau avec VAH "Ville, Architecture, Histoire" de l'école d'architecture de Saint-Etienne actuellement en cours de restructuration.


En 2001, le laboratoire MAP-ARIA a participé au projet régional Développement d'un Environnement Logiciel de Réalité Virtuel Elaboré (DEREVE) réunissant plusieurs laboratoires de recherche dédiés à l'image et à la réalité virtuelle, a finalisé le développement et la production de plusieurs œuvres multimédia destinées à la diffusion de la culture architecturale, CD-ROM "Parcours d'opéra", "l'urbatecture de Pienza" et engagé de nouvelles actions du même type : reconstitution du Pont du Change à Lyon ou l'Écomusée des Canaux de Bourgogne à Pouilly-en-Auxois.

Sur commande de la DAPA, le laboratoire MAP-ARIA a contribué, en 2001, à l'élaboration d'un outil de formation en ligne aux technologies du numérique, réservé dans un premier temps aux écoles d'architecture.

Responsable scientifique : Hervé LEQUAY.
Le laboratoire d'Analyse des Formes a exécuté la dernière phase du programme pluriannuel 1998/2001, élaboré le rapport d'activités quadriennal et préparé le programme 2002/2005.

- les thèmes fondamentaux des recherches du laboratoire concernent d'une part, l'identification morphologique de corpus architecturaux et ses applications, d'autre part, la théorie et la méthodologie de l'analyse morphologique, enfin, la morphogénèse des agglomérations bâties,

- la préparation du programme pluriannuel 2002/2005 a mobilisé le plus d'efforts, puisque le LAF a entrepris la diversification des applications de méthodes d'identification morphologique à de nouveaux domaines en intégrant de nouveaux chercheurs spécialisés. Ces nouvelles actions de recherche intéressent d'une part, les faits humains qui peuvent être reliés avec les manifestations morphologiques de l'architecture ; d'autre part, l'étude morpho-mécanique des structures construites avec un développement particulier aux Grands Ateliers de l'Isle d'Abeau.

Responsable scientifique : Bernard DUPRAT.


Les axes de travail de l'équipe de recherche VAH portent sur "Formes et enjeux des espaces urbains en banlieue" et "Maisons individuelles et urbanité".

- le premier axe explore les conditions d'une intervention dans les espaces publics de banlieue et analyse leurs spécificités : formes, fonctions, pratiques, significations et outils d'intervention pour les créer ou requalifier,

- le deuxième axe étudie l'habitat constitué par un ensemble de maisons individuelles en périphérie urbaine. Il analyse les divers types de formes urbaines qui favorisent les relations d'urbanité dans de tels sites, mesure la pertinence des concepts et outils issus des références.

Responsable scientifique : Hélène HATZFELD.


PLACE ET POIDS DE LA DISCIPLINE DANS L’ECOLE, MODALITES D’ENSEIGNEMENT ET SITUATION DE L’ENCADREMENT PEDAGOGIQUE DE CETTE DISCIPLINE DANS L’ECOLE :
Sur 31 enseignants titulaires et contractuels, le groupe de disciplines TPCAU compte 13 enseignants, dont 1 professeur.
_______________

II / MISSIONS PREVUES POUR L’ENSEIGNANT 
CHARGES PEDAGOGIQUES :
a) Formation initiale des architectes

Cours magistraux de 1er et 2ème cycles dans la discipline “ Théorie et analyse architecturale ” portant à la fois sur la connaissance des théories et des doctrines de l’architecture et sur les méthodes de l’analyse architecturale.

Directions d’étude du mémoire de deuxième cycle dans la discipline

Cours magistral d’analyse morphologique et direction d’étude du mémoire de 3ème cycle dans le cadre d’un séminaire d’initiation à la recherche faisant partie du pôle d’enseignement “ Patrimoine architectural et urbain ” de l’établissement.

Participation aux enseignements théoriques de la Formation Continue Diplômante organisée par l’établissement

Directions et suivi de stages de 3ème cycle

Directions d’étude de projets d’architecture dans le cadre du TPFE
b) Formations doctorales :

L’intéressé aura également :

- vocation à participer dans sa spécialité à des enseignements de troisièmes cycles ou d’écoles doctorales dans la perspective du développement des collaborations universitaires et de l’accueil de doctorants au sein des laboratoires de l’établissement en relation notamment avec les universités lyonnaises.

- vocation à assumer la direction ou la co-direction de thèses relatives à l’architecture et à participer à des jurys de doctorat.


CHARGES SCIENTIFIQUES

Enseignant- chercheur participant à temps plein aux activités scientifiques de l’établissement dans le cadre d’une équipe ou d’un laboratoire de recherche et de ses relations scientifiques nationales et internationales avec d’autres établissements ou organismes de recherche.


Par son expérience dans sa spécialité et ses titres ou diplômes, l’intéressé sera en mesure de remplir la direction d’une formation de recherche et de coordonner l’élaboration et l’exécution de son programme scientifique.

Il sera amené à participer à des expertises scientifiques à la demande d’organismes de recherche et aura également vocation à participer aux instances scientifiques de l’établissement (conseil scientifique).

_______________
III/ COMPETENCES REQUISES POUR ASSURER CES MISSIONS 
CARACTERISTIQUES PROFESSIONNELLES OU DISCIPLINAIRES SOUHAITEES :
Enseignant et chercheur, Architecte de formation,

CARACTERISTIQUES ET NIVEAU DES COMPETENCES SOUHAITEES :


Habilitation à diriger des recherches, Doctorat ou équivalent

Outre sa compétence à participer aux enseignements de conception architecturale, le candidat devra avoir une expérience pédagogique confirmée dans la discipline “ Théorie et analyse architecturale ” et une expérience scientifique attestée par un ensemble de travaux et de publications relatifs à l’analyse de l’architecture, notamment sous ses aspects patrimoniaux.



/


Yüklə 32,15 Kb.

Dostları ilə paylaş:




Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2020
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə