Bilan du colloque Pédagotice 2013 Présentation



Yüklə 12,16 Kb.
tarix28.10.2017
ölçüsü12,16 Kb.

Bilan du colloque PédagoTICE 2013

Présentation : Marie BAUDIN, Direction TICE d’UT2, coordinatrice du projet.



  1. PRESENTATION DU PROJET PEDAGOTICE



  • Organisation du colloque :

  • initiative de Laurent Lagriffoul, Directeur TICE UT2

  • conjointement orchestré par la Direction TICE d’UT2 et par le Service interUniversitaire de Pédagogie de l’Université de Toulouse, représenté par Bruno Dagues et Coralie Bouffard.



  • Objectif global : promouvoir l’usage des TICE au sein des établissements d’enseignement supérieur, mais en se distinguant des nombreuses autres manifestations autour des TICE qui ont lieu chaque année.



  • Spécificité de PédagoTICE = ne pas se fonder sur un plébiscite de certains outils ou dispositifs, même si bien-sûr il en a été question lors de toutes les conférences, mais plutôt :

  • promouvoir la collaboration entre équipes pédagogiques et services TICE,

  • donner envie aux uns et aux autres de travailler ensemble,

  • dépasser certaines idées reçues (de type : les pédagogues et les technologues ne se comprennent pas, ils n’ont pas les mêmes priorités, etc.).



  • Objet du colloque : processus de réalisation des projets axés autour des TICE = de quelle façon collaborent et interagissent pédagogues (ingénieurs de la formation, enseignants, chercheurs) et technologues (techniciens, ingénieurs, informaticiens) dans leur mise en œuvre.



  • Idée clé : transversalité = les technologues ont aussi leur place à la tribune d’un colloque TICE, ils ont des choses à apporter à la communauté des enseignants-chercheurs, et vice-versa. Pour cela, nous avons imposé le critère de conférences menées en binôme avec à minima un pédagogue ET un technologue pour faire participer les deux communautés à égalité.



  • Deuxième vocation du colloque :

  • faire vivre notre réseau local : favoriser les rencontres, échanges, mises en commun

  • valoriser notre savoir-faire régional en matière de pédagogie numérique et de transversalité.

D’où notre deuxième pari : faire participer tous les établissements d’enseignement supérieur du pôle régional d’enseignement supérieur.

  1. BILAN ET REUSSITES



  • Constitution du Comité de Programme = 1re réussite puisqu’il se compose d’enseignants-chercheurs (dont certains membres du Comité Pédagogique du SiUP), d’ingénieurs de formation, d’ingénieurs pédagogues, de chargés de mission et responsables TICE ou SI, de techniciens… chaque établissement fondateur du PRES étant ainsi représenté par un pédagogue, ET un technologue.



  • Rôles du CP :

  • arrêter les critères de sélection. Ils ont notamment validé l’idée du binôme obligatoire.

  • sélectionner les présentations les plus pertinentes, le tout dans une grande impartialité et avec le plus grand sérieux, et nous les remercions.

  • Le CP est un relai important de la communication autour de l’événement, qui semble avoir très bien fonctionné au vu du nombre de contributions reçues, et du nombre d’inscrits au colloque.



  • Bilan des Contributions :

  • 34 propositions de communication, dont 27 issues de Midi-Pyrénées et 7 hors région

  • 19 sélectionnées au final, auxquelles on ajoute la conférence d’ouverture d’André Tricot

  • Ets majoritairement représentés : UT1, UT2, UT3 et INP (légère sur-représentation d’UT3 !)

Exemples de thématiques abordées, pêle-mêle : les RPN ouvertes, les usages autour des plateformes numériques, les outils spécifiques aux langues, l’apprentissage en autonomie, la pédagogie participative à l’aide d’outils numériques…

Les actes et les vidéos sont disponibles sur le site : http://blogs.univ-tlse2.fr/pedagotice/

Egalement sur Canal-U :

http://www.canal-u.tv/producteurs/universite_toulouse_ii_le_mirail/colloques/pedagotice_2013



  • Bilan des Inscriptions :

  • Plus de 200 personnes ont assisté au colloque (pour un amphi de 200 places)

  • 216 inscrits

  • une trentaine de personnes non-inscrites qui se sont présentées

  • à peu près autant de désistements de dernière minute (grève généralisée des transports aérien et ferroviaire).



  • Représentation des établissements par le nombre de participants :

  • UT, UT1, UT2, UT3 et INPT représentent une grosse majorité,

  • tous les établissements étaient cependant représentés, avec une mention spéciale à l’INSA, l’ISAE, l’ENAC, aux IUT et à l’IUFM.

Autres établissements présents au niveau national : Paris Sorbonne et Paris Descartes, Montpellier 3, Pau, Limoges, Clermont 2, Rennes 1, IUT de Bayonne, Tarbes, etc. (absence de Bordeaux).

Et pêle-mêle : CERIMES, CNAM, CNED, plusieurs CRDP…



  • Succès des vidéos en ligne :

  • En direct le jour du colloque : plus de 500 connexions.



  • Sur le site, de septembre à novembre 2013 = en 3 mois : 581 vues

Détail :

    • Conférence d’André Tricot : 100 vues

    • Discours d’ouverture : 85 vues

    • La classe inversée (qui traite de la pédagogie centrée sur l’apprenant, prenant en compte les dimensions de l’espace-temps dans sa formation) : 70 vues

    • Formations hybrides innovantes (formations à distance combinant dispositifs synchrone et asynchrone) : 47 vues

    • Les autres conférences totalisent en moyenne 30 à 40 connexions.



  • Sur canal-U : environ 1400 connexions en 3 mois, toutes conférences confondues.



Cf. Présentation de Coralie Bouffard.

Yüklə 12,16 Kb.

Dostları ilə paylaş:




Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2020
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə