Port autonome de conakry

Sizin üçün oyun:

Google Play'də əldə edin


Yüklə 1.82 Mb.
səhifə30/34
tarix30.12.2018
ölçüsü1.82 Mb.
1   ...   26   27   28   29   30   31   32   33   34

    1. Méthode de conception

Le concepteur est responsable de fournir la description des éléments constitutifs et la conception doit prendre en compte les éléments suivants :

  • L'environnement extérieur est côtier avec une forte salinité, l'environnement intérieur est sujet à une condensation presque permanente.

  • Tous les constituants sont soumis à une immersion dans l'eau de mer ou se trouvent dans les zones de marées ou d'éclaboussures.

  • Situation particulière - les bornes d'amarrage et les chaînes sont soumises à une abrasion mécanique.

  • Contraintes particulières - les surfaces extérieures sont exposées à un fort rayonnement UV.

  • Les plages de durabilité requises pour les éléments constitutifs.

  • La conception du concepteur doit fournir un traitement protecteur à tous les éléments en acier au carbone et en acier faiblement allié.

  • La conception du concepteur doit garantir que les traitements de protection conviennent à une utilisation dans les catégories corrosives et sont en mesure de respecter les plages de durabilité totalisées.

  • Le système de peinture proposé doit être un système pré-qualifié conformément aux exigences de l'ISO 20340.

  • Les systèmes de protection sélectionnée pour une utilisation dans la catégorie de corrosivité im2 doivent être pré-qualifiés conformément aux exigences de la norme ISO 20340: 2009.

  1. TROTTOIR

    1. Général

Le terminal portuaire servira principalement de support pour le stockage et le déplacement des marchandises diverses, l'emplacement de la zone d'accès aux portes des bâtiments et des installations et la maintenance de l'équipement ainsi que plusieurs installations de manutention.

    1. Fonction

Le terminal portuaire doit offrir une flexibilité totale pour l'utilisation de l'équipement terminal. Le revêtement doit offrir une surface de roulement stable pour supporter les charges requises et satisfaire aux critères de durée de vie prévue.

Il est prévu que l'opération de manutention de la cargaison utilisera des semi-remorques (tts) pour leur déplacement autour du terminal et une combinaison d'un chariot élévateur avec grues à portique roulant pour l'empilage et la récupération des marchandises dans la cour. Les différentes conceptions de pavage doivent être réparties en fonction de la circulation du véhicule / de l'équipement dans les zones du terminal.

Le cas échéant, les chariot élévateur avec grues doivent être considérés comme fonctionnant sur des poutres de piste en béton armé séparées et non directement sur le revêtement. Les poutres de piste doivent être examinées plus avant pendant la phase de conception détaillée.


    1. Forme matérielle et structurelle

Il est envisagé que trois types de pavages soient généralement envisagés pour les zones faisant l'objet d'un trafic par des équipements portuaires et des véhicules :

  • Chaussée en béton

  • Surface d'asphalte

  • Surfaces en béton

Les types de chaussée choisis doivent convenir aux conditions environnementales et climatiques opérationnelles à l'emplacement du port.

La sous-structure de la chaussée doit être conçue pour satisfaire aux charges de calcul compte tenu des conditions spécifiques du sous-sol et la structure des structures de chaussée doit résister aux tolérances de tassement potentielles à établir lors de la phase de conception.



    1. Critères de conception

      1. Général

Le pavage doit être conçu conformément à la conception structurale des chaussées robustes pour les ports et autres industries.

La conception des chaussées des terminaux portuaires doit prendre en considération le fait que la chaussée charge la fréquence des mouvements pendant la durée de vie utile de la conception et les exigences de performance en tenant compte des conditions du sous-sol.

Selon la conception de drainage, les surfaces de la chaussée peuvent être inclinées de façon adéquate selon la fonction prévue et assurer un drainage adéquat des eaux pluviales; les gradients peuvent également être considérés pour des raisons opérationnelles.


      1. La vie de conception

La durée de vie de tous les revêtements doit être considérée comme étant de 20 ans.

      1. Les véhicules / équipement de manutention / chargement

Afin de concevoir une chaussée robuste, il est important d'avoir des informations détaillées sur les types de véhicules / équipements qui fonctionneront sur le site. Le taux de chargement de la répartition de la charge (vitesse) et la pression des pneus peuvent tous avoir une influence significative sur la performance de la chaussée.

Les informations sur la géométrie des engins de manutention et les charges concernant les véhicules à prendre en compte dans la conception de la chaussée doivent être spécifiées dans la phase de conception en fonction des besoins du port, conformément aux exigences du Concessionnaire.



      1. Les mouvements du véhicule - l'utilisation du trafic

Le nombre de répétitions de mouvement par les différents éléments des véhicules / équipements de manutention doit être déterminé en tenant compte de la configuration opérationnelle finale du terminal et, le cas échéant, de l'estimation du trafic du port conformément aux exigences du Concessionnaire.

      1. Le profil de surface

Les surfaces de la chaussée doivent être continues avec des surfaces de niveau pour assurer le bon fonctionnement de tous les véhicules et de l'équipement de manutention du port.

  1. SYSTÈME DE DRAINAGE DES EAUX DE SURFACE

    1. Portée du travail

      1. Les travaux habilitants

Les travaux d'habilitation suivants sont effectués soit par le Concessionnaire, soit par une partie désignée par le Concessionnaire :

  1. Zone d'étude du site affecté par les travaux pour confirmer l'emplacement et la taille de toutes les conduites d'évacuation des eaux de surface.

  2. Déterminer les propriétés adjacentes qui seront touchées par les travaux proposés.

  3. Concevoir et permettre la conception de dérivations et de connexions alternatives aux services existants pour les propriétés adjacentes touchées par les travaux proposés, selon le cas.

  4. Identifier les cycles de drainage de l'eau de surface qui ne sont pas requis.

      1. La portée de la conception

Un système de drainage des eaux de surface est proposé pour desservir l'ensemble des nouveaux terminaux / lots. Le système unique comprendra l'établissement des niveaux de pose des tuyaux et des niveaux de chutes pour l'ensemble du terminal, y compris des dispositions pour les futures extensions de phase. L'évacuation de toutes les eaux de surface de l'ensemble du site du terminal dans le port se fera par des exutoires dans la structure du quai. L'arrangement des émissaires doit être vérifié et les autorisations nécessaires doivent être obtenues auprès des autorités. Une série de trous d'homme doit être conçue pour le site aux endroits à déterminer pendant la conception détaillée.

La portée des nouveaux travaux de drainage des eaux de surface comprend les éléments suivants :



  1. Prévoir un système de drainage pour drainer les zones de quai, les parcs de stockage et toutes les autres zones des terminaux à développer.

  2. Prévoir des exutoires à travers les structures de quai.

  3. Le système de drainage doit être conçu pour fonctionner par gravité et être capable d'accueillir tous les établissements. Si cela n'est pas possible, une partie du système peut être actionnée par une pompe (s) selon la conception détaillée.

  4. L'examen minutieux des conditions aux abords de chaque site du projet où les chaussées nouvelles et existantes se rencontrent pour s'assurer qu'aucune inondation n'aura lieu.

  5. Prévoir des clapets à clapets aux points d'évacuation et ailleurs selon les besoins.

    1. Fonction

Le système consiste à collecter et évacuer toutes les eaux de ruissellement non contaminées afin d'éviter l'inondation des zones pavées.

Le système de drainage des eaux de surface doit s'assurer que le revêtement du terminal est bien drainé.

Les chutes doivent être conçues pour évacuer les eaux de surface (le modèle "vallée et crête" tel que l'eau de surface s'écoule vers les ravins situés dans les vallées ou directement au quai) des toits asphaltés et des surfaces par un système de trous d'homme et de tuyaux vers les exutoires ou par des surfaces de chaussée inclinées à travers la nouvelle structure de quai et dans le Domaine Portuaire ou au réseau principal pour un ruissellement contaminé si nécessaire par les autorités compétentes, y compris les éventuelles indemnités pour les développements futurs. La conception du drainage des eaux pluviales doit prendre en compte le phasage des investissements terminaux globaux prévus.

Si un système existant de drainage de l'eau de surface pour les zones à l'extérieur du site du projet traverse le site, la conception doit incorporer un système pour amener ce drainage des eaux de surface vers l'émissaire à travers le nouveau mur de quai.



    1. Matériaux et la forme structurelle

Le système de drainage peut être construit en matériaux synthétiques ou en béton et doit être d'une qualité appropriée pour supporter les charges appliquées. Le concepteur est responsable de décider si le béton structural ou d'autres entourages sont nécessaires aux tuyaux (de n'importe quelle forme et matériel) pour s'assurer qu'ils sont capables de résister aux charges appliquées. Les enveloppes de tuyauterie doivent être conçues et spécifiées pour les tuyaux lorsque cela est jugé nécessaire pour assurer la protection contre les charges lourdes.

Les raccords de tuyauterie et les accessoires installés dans les zones côtières où les sols et les eaux souterraines contiennent une teneur élevée en chlorures doivent être construits en utilisant des matériaux peu sensibles à la corrosion comme suit :



  • Connexions de service 150mm de diamètre - UPVC

  • Tuyaux jusqu'à 300mm de diamètre - UPVC

  • Pipes 350mm de diamètre et plus – GRP

Cependant, les types de matériaux finaux et les tailles limites doivent être déterminés dans la phase de conception détaillée.

Les points d'entrée dans le système de drainage des eaux pluviales doivent être des rigoles préfabriquées en béton conformes à BS5911: Partie 2.

Les ravines doivent être du type piégé et entourées de béton, en prenant soin de ne pas être flottantes pendant le bétonnage. Les caillebotis et cadres doivent être conformes aux exigences de la norme BS EN 124 (classe E600 minimum).

Lorsque des tuyaux sont construits dans des chambres d'égout et d'autres structures solides ou à des endroits où l'on peut s'attendre à un tassement différentiel, les deux premiers tuyaux de chaque côté ne doivent pas dépasser les longueurs du tableau 12-1.



Tableau 12-1 - Longueurs de tuyaux adjacentes aux structures

Diamètre du tuyau (mm)

Premier tuyau (intégré) (mm)

Deuxième tuyau (mm)

Moins de 300

300

600

300 - 600 inclus

450

2 x diamètre

Plus grand que 600

600

1200


Dostları ilə paylaş:
1   ...   26   27   28   29   30   31   32   33   34
Orklarla döyüş:

Google Play'də əldə edin


Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©muhaz.org 2017
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə